Nouveau: Tap - Des histoires dialoguées pour votre 📲 . Disponibles en francais
Recevez le maintenant

Chapitre 4 - Galen

5 1 0


Chapitre 4

Galen


Galen sentit son cœur manquer un battement quand Antonia prit son sexe dans sa bouche. Il lui sembla que son cœur s'arrêta de battre pendant quelques secondes tandis qu'elle le prenait jusqu'à la gorge.

- Tu me tues, réussit-il à dire.

La courtisane n'avait pas les moyens de lui répondre mais elle l'aspira,il lui sembla avec encore plus de vigueur. La mère courtisane était la seule résidente du palais Doré à pouvoir choisir ses amants. La haute fonction de cette magnifique esclave lui conférait énormément de pouvoir dont celui de choisir dorénavant ses amants.

Elle s'offrait  à lui sans aucune contre partie.

Maintenant.

Elle lui avait révélé que leur première rencontre n'avait pas été fortuite. Elle avait agi sous les ordres de Jasio, le Primera qui essayait par ce biais de tenir sous sa coupe la puissante famille Kiopsis. Le représentant de l' Hadéna était inquiet de l'influence du jeune sorcier. Tout le monde savait que des deux, il était plus puissant. De plus, il était le petit fils du célèbre Janos qui avait bâti le Palais de verre. Son père avait poursuivi son œuvre et avait bâti un palais similaire dans l'Hamelda. Leur lignée était devenu légendaire et le legs qu'ils avaient donné aux deux royaumes leurs avaient conféré une popularité qui semblait faire défaut à Jasio.

Galen n'appréciait pas le fils du premier de la guilde qui n'était qu'un jouet dans les mains de Malis, la reine vampire. La plupart des sorciers de l'Hamelda voyait en lui un chef plus légitime que Jasio. Si Galen venait à s'opposer à lui, sa légitimité serait forcément remise en cause.

Il savait que la personne qui le pompait si généreusement avait été envoyé par ce dernier pour l'espionner dans un premier temps. Quand elle lui avait avoué, il avait voulu la renvoyer au Palais Doré, la demeure des courtisanes mais elle lui avait dit que si elle n'obéissait pas aux ordres, elle serait sévèrement puni.

Jasio saurait qu'elle n'avait pas utilisé le Charme. Le don transmis  qui leur permettait de rendre leur séduction irrésistible. Antonia avait refusé de l'utiliser. Il avait eu la faiblesse de la croire et elle s'invitait depuis régulièrement dans son lit.

Il avait succombé de son plein gré à la tentation et il en avait fait sa maîtresse. Il ne regrettait pas sa faiblesse. La courtisane avait des charmes indiscutables et il n'avait jamais aussi bien joui avant elle. La preuve en était la béatitude qui commençait à s'emparer de lui.

Elle accéléra la cadence de sa succion et il sut qu'il n'allait pas tarder à éjaculer.

Il la releva vivement et lui retira son épaula. Ils se regardèrent tous les deux quelques secondes. Le sorcier sourit et Antonia commença à reculer tout en se touchant les seins avec une lenteur calculée. Galen la regarda faire appréciant l'impudeur de la courtisane et les jeux qu'elle lui proposait à chaque fois. Celle-ci passa sa langue le long de ses lèvres et descendit sa main avec sensualité le long de son ventre jusqu'à trouver l'entrée de sa féminité. Elle heurta un bureau placé derrière elle. Elle s'assit dessus et reprit ses caresses tout en écartant davantage les jambes.Galen sourit de plus belle, se mit à genou et lui rendit les mêmes hommages que la courtisane lui avait offert un peu plus tôt. Son corps avait l'odeur d'un fruit sucré. Il la huma avec délice. Il la lécha avec délectation et sourit quand il l'entendit haleter. Il aspira avec douceur son clitoris si saillant. Il le sentit tellement sensible. Un simple baiser le faisait vibrer et mouiller davantage.

Red DawnLisez cette histoire GRATUITEMENT!