Chapitre 6

227 27 4

Encore une fois, le temps avais filé comme un éclair. Tout allait pour le mieux. On me surnommais la fleur des ténèbres, car tout comme mon compagnon, je faisais régner la peur. Mais aujourd'hui, je ne me sentait pas très bien. J'avais l'impression d'avoir grossi et chacun de mes pas était chancelant. Ne sachant ce qui m'arrivait, je me dirigeai vers la sortie. Je ne voulais pas que les autres me voient ainsi. Ils le prendraient comme une signe de faiblesse et essayeraient sûrement de me battre. Et dans cet était, je ne tiendrais pas longtemps... Je me dirigeai vers la forêt avec hâte. Fléau était partit très tôt pour chasser un peu. Il avait rencontré des ennemis et était partit les combattre avec quelques guerriers. Je n'étais pas venue, car je dormais profondément. C'est Carcasse qui me l'avais dit. Celui-ci était plus brute qu'intelligent. Des fois, j'avais l'impression qu'il n'y avais rien dans cette énorme tête noire et blanche. J'atteignis enfin la forêt. Elle était si vaste, si belle. J'y pénétrai, sentant chaque pas que je faisais sur l'herbe fraîche du printemps. Elle était plus verte que jamais! Les oiseaux chantaient doucement entre les feuilles des arbres et quelques rayons de soleil réussissaient à créer des points lumineux. Je continuai à avancer quand une voix me surprit.

-" Qui es-tu et que fais-tu sur le territoire du Clan du Tonnerre?"

C'était un matou plutôt robuste. Il avait un pelage brun légèrement tigré. Il me fixait avec insistance et je discernas une pointe d'hostilité également. Je répondis sur un ton que je voulais menacent.

-" Je me promène! T'as pas à m'interdire de marcher dans une forêt, crotte de renard!"

Il feula avec rage, quand une chatte, arriva et se plaça à ses côtés.

-" Qu'y a-t-il Pelage de Poussière?"
Demanda-t-elle.

-" Une intruse plutôt... Insolente. Tu sais, l'habitude, Plume de Givre."

La chatte secoua la tête.

-" Les chattes enceintes sont toujours plus agressives. Tu ne le sais toujours pas?" Miaula-t-elle.

Pelage de Poussière secoua la tête. Moi, je restai figée. Enceinte? Moi? La fleur des ténèbres? La terreur? Impossible!

-" Je... Je ne suis pas enceinte!" M'écriais-je, incertaine.

Plume de Givre me regarda avec amusement.

-" Ben voyons! J'en sais quelque chose! Tu es enceinte, ma belle."

Je reculai brusquement. Puis, observai mon ventre arrondi. Je ne savais pas si j'étais horrifiée ou seulement apeurée. Je ne sais pas ce qui me pris, mais je me mis à supplier.

-" Je vous en supplie! Ne dites à personne que vous m'avez vue ici! Ni que je suis enceinte!"

Pelage de Poussière tressaillit.

-" Quoi? Une intruse sur notre territoire et on ne doit rien dire? Pffff!"

Plume de Givre l'interrompit.

-" Ce n'est qu'une reine enceinte. Pas besoin d'en faire une histoire. Bon, nous ne dirons rien si tu pars, chérie."
Je hochai la tête et le matou s'écria:
-" On ne le dira même pas au clan?!"
-" Même pas!"
Rétorqua Plume de Givre. Le matou grommela avant de marmonner un: "M'kay..."
-" Maintenant, pars!"
Ajouta-t-il. Je me retournai et, sans un regard en arrière, couru vers la ville. J'étais enceinte!!! J'étais enceinte... J...J'était... Enceinte?

Les Folies du MalLisez cette histoire GRATUITEMENT !