Chapitre 3

250 33 8

-" Bon, tiens toi bien droite et faits comme si tu te moquais d'être observée par mes troupes, d'accord? Ils te laisseront tranquille. Et moi, eh bien tu verras.."Dit Fléau, mal à l'aise.

On se trouvait devant le repère du Clan du Sang, une petite ruelle sombre. Il allait me présenter aux autres et j'étais très nerveuse...

-" Viens"Miaula-t-il.

Je le suivis pendant qu'on pénétrait dans l'obscurité. Fléau faisait rouler ses muscles sous sa fourrure et sortit ses longues griffes tachées de sang sec. Je fus étonnée par leur longueur. Une pâle lumière éclairait le repaire. Il y avait là une foule de chats, les yeux cruels et apeurés, leurs colliers ornés de dents et leurs griffes aiguisées, longues comme celles de Fléau. Ils se tournèrent vers nous. Je m'approchai un peu plus du matou noir mais il s'écarta et me lança un regard dur. Indignée, je relevai la tête pendant qu'on avançait jusqu'à un matou noir et blanc, deux fois plus grand que Fléau. Il salua son chef d'un signe de tête et le regarda prendre place à son côté.

-" Clan du Sang! Nous comptons un nouveau membre. Voici Fleur du Chaos."

Tous me fixaient, mais aucune chaleur ne brillait dans leur regard. J'avais envie de me recroqueviller mais au contraire, je me redressai fièrement, défiant tout le monde du regard. Un matou gris miaula:
-" Elle n'a pas de collier. Et il faut encore qu'elle tue au moins un chien avant que nous l'acceptions! Elle doit gagner des griffes et des dents!Personne n'entre dans le Clan du Sang sans démontrer sa force en se battant pour acquérir ses crocs de chiens ou de chats."Gronda-t-il.

Fléau se tourna vers lui, menacent.

-" J'ai dit qu'elle était maintenant du clan! Oses-tu contester mes ordres? Veux-tu vraiment prendre ce risque? Parce que si oui, eh bien son trophée ce sera toi!"

Le matou baissa la tête tandis que son chef se tourna vers le chat noir et blanc.

-" Voici Carcasse. Il me seconde." Dit-il en me fixant.

Je hochai la tête, toujours indignée par son air distant et son comportement encore plus froid et brusque que tantôt. Il me fit signe de le suivre jusqu'à un autre coin où était entreposé une pile de dents, autant de chat comme de chien, et d'autres que je ne reconnu pas.

-" Choisis-en quelques unes. Nous irons te chercher un collier.

Je fouillai dans les ossements pendant que Fléau disparaissait dehors. J'en pris quelques unes quand le matou revint enfin, un collier vert dans la gueule. Il le déposa devant moi et miaula:

-" Voilà. Pour mettre les dents, il te suffit de planter planter le petit bout pointu que nous avons taillé nous mêmes dans le collier. Comme ça, les dents ressortent et ne tombent pas."

Il m'aida a mettre le collier et les dents et on se retrouva encore à se fixer. Une chatte interrompit le moment en ricanant:
-" Je comprend pourquoi tu as accepté cette chatte si facilement! C'est la première fois que je vois que tu as de l'affection pour quelqu'un, Fléau."

Il se tourna brusquement vers elle et feula froidement d'un air cruel, menaçant de lui sauter dessus à tout instant.

-" La ferme, Key, la ferme si tu ne veux pas tâter de mes griffes."

La chatte détala, apeurée.

-" Viens.." Grommela Fléau a mon intention.

Il m'indiqua une litière et miaula:
-" Tu dors là..."

Je hochai sèchement la tête. Il me fixa longuement puis dit:
-" Quel est le problème?"

-" C'est plutôt à moi de te poser la question!"Rétorquais-je.

Il soutint mon regard.

-" Je n'ai pas le choix. Ces chats me respectent par la peur. Je suis le plus fort et je ne peux montrer aucune faiblesse, comme l'amitié ou l'amour."

-" Alors pour toi, l'amitié et l'amour sont des faiblesses?!" Feulais-je en reculant brusquement.

-" Oui. Et toi, Fleur du Chaos, tu es ma faiblesse."

Les Folies du MalLisez cette histoire GRATUITEMENT !