Chapitre 15 : le joyeux bal de printemps

112 8 37

Lilyn se réveilla au pied de son lit, comme cela lui arrivait parfois après une nuit particulièrement agitée. Elle était toujours enroulée dans ses draps et sa tête reposait sur la longue queue de son familier qui, lui, était toujours parfaitement installé sur son matelas. Son regard encore embrumé de sommeil fit le tour de la chambre et lentement, les souvenirs se rappelèrent à elle. Sa propre disparition, l'incident avec le portail et la soirée de printemps.

Avec des gestes mornes, Lilyn entreprit de s'extraire de ses couvertures et les laissa telles quelles. Elle s'habilla rapidement, sans vraiment regarder ce qu'elle enfilait : elle n'avait qu'un léger crochet à faire par la bibliothèque pour signaler sa présence, puis elle devrait se transformer pour un entraînement obsidien.

De retour dans sa chambre, elle se changea et enfila une tenue elfique de combat, avala une potion de transformation et en glissa une seconde sous ses vêtements pour prendre le chemin du terrain d'entraînement.

Elle avait cessé d'avoir peur de s'y rendre et même, était plutôt fébrile à l'idée de rejoindre ses nouveaux amis. Plus ils apprenaient à se connaître et maîtrisaient leur corps et l'entraînement, plus ils passaient du temps à rire ensemble et moins à souffrir dans leur coin. Cette source de stress était devenue un moyen de détente. Elle n'avait pas à faire beaucoup d'effort pour que son corps tienne le choc ce qui lui donnait l'illusion de pouvoir en profiter d'autant plus. Parfois, une vague de culpabilité la gagnait, mais elle refoulait bien vite cette insidieuse impression qu'elle avait de tricher.

- Par ici, Aelyn ! l'appela Mismar.

Le jeune homme était assit sur une barrière en bois qui penchait dangereusement vers l'intérieur de la carrière encore déserte. Ses cheveux crépus noirs étaient brillants et ses yeux verts reflétaient le soleil. Avec ses muscles saillants et sa peau déjà mate qui avait bronzé, il était encore plus séduisant qu'à son arrivée et semblait faire office d'orateur.

Plusieurs obsidiens s'étaient installés en tailleur dans le sable et discutaient en faisant des pâtés, des châteaux et des trous dans le sable sans distinction d'âge. L'elfe se dirigea vers eux et sentit son cœur se réchauffer. Elle était toujours un peu surprise quand l'un d'eux l'appelait ou lui faisait comprendre qu'elle faisait partie du groupe, en lui saisissant l'épaule ou en lui demandant son avis sur quelque chose. Elle n'arrivait pas à considérer cela comme acquis et naturel et ne pouvait s'empêcher de réfléchir à tout ce qu'elle disait. En contrepartie, chaque fois que l'un d'eux lui adressait la parole, elle était ravie et même flattée. Elle se sentait considérée et avait l'impression... d'exister, pour eux.

- Tu vas bien ? lui demanda-t-il quand elle se fut suffisamment approchée. Tu t'es remise de l'attaque de bruit ?

- Oui, je crois.

- Je crois que plusieurs personnes ont été indirectement touchées, intervint une fille assise le dos contre la barrière et qui dévorait Mismar des yeux. Heureusement, pas dans notre groupe.

- On avait trop peu d'expérience pour être affiliés à la protection du portail, donc on est tous épargnés. Enfin ! Sauf toi bien sûr, lui glissa le jeune homme avec un sourire en coin.

Aelyn avait prétendu que les ondes avait dégradé son équilibre et que c'était pour cette raison qu'elle avait lamentablement perdu son duel de la veille contre lui, le premier qu'on lui avait autorisé à faire depuis l'accident. C'était un mensonge éhonté mais l'elfe se découvrait un goût de plus en plus prononcé pour l'humour. De plus, l'obsidien était bien meilleur qu'elle alors qu'il ne semblait pas appartenir à une race spécifiquement connue pour son athlétisme. Il était souple, rapide et malin. Elle, ne pouvait pas égaler ses réflexes, son expérience et sa stratégie, tandis que sa force laissait à désirer. Ils le savaient tous les deux.

Ezarel - L'autre visage de LilynLisez cette histoire GRATUITEMENT !