Prologue :

597 32 33
                                    


L'intégralité des recrues de l'Absynthe, dont l'entrée à la garde d'Eel datait d'un an à six mois, s'affairaient dans un curieux mélange de méticulosité et de frénésie. Penchés sur des tables d'un mètre sur un mètre cinquante alignées à la perfection dans la salle des portes, ils manipulaient avec une précision et une rapidité hypnotique, ingrédients, outils et récipients dans un concert ininterrompu de tintements de verre, de micro-explosions multicolores, de sifflements et de « poufs » sonores.

Ils étaient peu à avoir terminé. Parmi eux, Lilyn.

Petite absynthe à priori banale sous tous rapports.

Elle avait été placée au dernier rang et se tenait aussi immobile et droite que lui permettait sa position précaire, en équilibre sur un petit tabouret bancal. Sa potion, terminée depuis une quinzaine de minutes, reposait au milieu de ses ingrédients et de ses fioles qu'elle avait rangé par ordre de tailles. Elle ne cessait d'y jeter des coups d'œils furtifs, comme si elle craignait qu'ils ne se mettent à courir sur la table. Elle-même mourrait d'envie de s'enfuir.

L'épreuve était sur le point de se terminer et l'atmosphère était tendue. La jeune fille tremblait de peur. Elle ne cessait de triturer ses courtes boucles blondes en se rongeant les ongles, pour ramener brusquement ses mains dans son dos dans une tentative désespérée de renvoyer une image de parfaite petite gardienne assidue. Autour d'elle, les autres recrues transpiraient et jetaient des regards craintifs en direction de la porte qui menait à l'extérieur, là où avait disparu le mythique Ezarel, chef de la garde Absynthe, en début d'épreuve.

Ils avaient eu une heure et demie pour effectuer la potion de leur choix, à condition qu'elle comporte au moins neuf ingrédients de la vingtaine qu'ils avaient reçu. C'était un délai court, car beaucoup des plantes et des minéraux à leur disposition devaient reposer à l'air libre, être réduits en poudre ou distillés pour être utilisés. Les absynthes à avoir terminé étaient rares, même si elle en voyait de plus en plus se redresser et poser leurs outils. C'était le cas de son voisin par exemple, mais son mélange semblait aussi épais que du goudron et dégageait une forte odeur de crotte de rawist.

Certains au contraire, n'étaient pas à la moitié de leur décoction et la fin du délai approchait. La préparation d'une sirène aux cheveux bleus qu'elle ne connaissait que de vue lui explosa à la figure, renversant dans le souffle de la déflagration les récipients des autres gardes sur plusieurs rangées. L'un d'eux lui cria une insulte, au comble de la frustration devant son travail gâché qui faisait fondre sa table avec un sifflement aiguë.

Lilyn jeta un regard prudent autour d'elle, au cas où un second kamikaze ne décide de briser sa fiole, et se demanda s'il n'était pas plus prudent de la dissimuler à l'abri dans une poche. Non, mauvaise idée. Leur chef pourrait l'accuser de tricherie et n'était pas connu pour être magnanime.

La jeune fille frissonna. Elle n'avait eu que très peu d'occasions de croiser le presque légendaire elfe à la tête de leur garde. Rien qu'à l'idée qu'il puisse évaluer son travail, elle était parcourue de frissons de terreur. Elle savait qu'elle n'était pas la seule à être nerveuse mais cela ne la rassurait pas pour autant.

Comme toutes les autres recrues, elle avait été rapidement prise en charge par un membre de l'Absynthe, leur chef ayant mieux à faire que de gérer une débutante. Mais la personne qui s'était occupée d'elle était en contact étroit avec l'intéressé, l'infirmière en chef responsable du QG, Eweleïn.

Elle avait demandé à la prendre sous son aile quand elle l'avait vu travailler au laboratoire. D'après l'infirmière, elle était vraiment prometteuse. C'est pour cela qu'elle avait insisté pour lui faire passer l'épreuve qui déterminait du niveau et des futures tâches des recrues dont l'intégration était tout juste terminée. Sa protégée n'était là que depuis quatre mois, ce qui était normalement très peu pour être inscrite. La belle elfe l'avait entraînée à préparer plusieurs potions plus difficile que la norme pour lui faire participer à l'épreuve avec les autres.  

Ezarel - L'autre visage de LilynLà où vivent les histoires. Découvrez maintenant