Chapitre 3

134K 13.5K 1.1K
                                    

Je ne pouvais plus avancer. La maison elle était juste waouw. Tandis-que Bianchi prenait mes affaires moi mes yeux ils étaient entrain de balayer l'endroit.

- tu as fini ? Me dit bianchi ce qui m'a fait sorti de mes pensées.

- je faisais quoi pour finir?

- tu n'as jamais vu une belle maison ?

- je suis née pauvre moi.

- hum je vois bon viens je te montre ta chambre.

Je le suivis en haut et il ouvre la deuxième porte.

- voici ta chambre et juste à côté c'est la mienne mais tu as intérêt de ne pas y poser tes pieds OK ?

- compris monsieur.

- viens en bas et on parle des règles de cette maison. Voilà elle est très grande la maison et je crois qu'on peut y vivre tous les deux sans pour autant se fréquenter. Voilà la cuisine et pour le frigo je ne veux pas de trucs dégueulasses. En haut ce sont mes affaires OK. Je ne bois pas l'eau du robinet et les jus bio ne pense même pas y toucher OK ? Les chocolats blancs aussi pas touche et le bac à fruit aussi. Les deux tiroirs d'en bas tu peux y mettre ce que tu veux. Tu as droit d'aller partout dans cette maison mais tu n'entre ni dans mon bureau ni dans ma chambre.

- ça marche mais j'ai une autre condition.

- laquelle ?

- je veux la maison quand on se séparera.

- tu te moque de qui là ?

- alors dis au-revoir à l'argent que ta mère doit te donner.

J'ai fait mine de monter pour prendre mes affaires.

- OK OK ça marche d'accord tu aura la maison

Je lui donne mon plus grand sourire puis j'ai fait demi tour pour m'asseoir sur le canapé. Je me suis assise et quand je m'apprêtais à me coucher j'entendis des aboiements qui m'ont fait sursauter. Et je me retrouve en face d'un gros gros chien. Je ne sais même pas comment j'ai fait pour me retrouver derrière bianchi qui s'est baissé pour parler avec le chien.

- bonsoir Bill tu n'es pas venu m'accueillir aujourd'hui.

Il était entrain de le caresser. Le gars il ne veut pas de contact physique avec les humains mais avec les animaux il devient prévenant. Je suis la seule à le trouver bizarre ? Après ce séance d'échange de caresses le chien s'en est allé se coucher sur la moquette.

- je ne veux pas vivre avec cette chose.

- il s'appelle Bill ce n'est pas une chose c'est un chien. Bon moi je vais prendre un bain et je vais au lit après' bonne nuit.

- mais c'est trop tôt pour dormir moi je ne pourrai jamais dormir.

- si tu te couche dans ton lit juste sur le mur en face il y'a un écran plasma et tu peux regarder tout ce que tu veux. Y'a le Wi-Fi donc tu peux même aller sur YouTube et... Je m'en fou tout ce que tu veux.

- j'ai même pas diné bianchi.

- dans la cuisine. Ou tu veux aussi que je te fasse à manger?

- oui s'il te plait.

Il me répondit même pas et s'est dirigé vers l'escalier.

- viens Bill.

Et le chien s'est levé et le suivit. Le chien il comprend ce que le gars vient de dire ? OK je me tais. Ça ne risque pas d'être facile. Je me suis mise à visiter la maison. À côté de ce fameux bureau il y'avait le salon et juste après une salle de sport ha je connais quelqu'un qui va se tuer hein. Au fond juste après l'escalier il y'avait une table à manger qui avait l'air de n'avoir jamais servi. Et derrière une porte en vitre sûrement d'où venait le chien. Je passe la porte et je me retrouve en face d'une véranda je ne sais pas terrasse tout ce que je sais c'est qu'elle est couverte de verre. J'ai voulu essayer la chaise longue je me suis allongé dessus un moment avant de voir quelque chose qui brillait je suis allé pour regarder. Walahi je marchais et subitement je suis tombée. C'était une piscine. Instinctivement je me suis mise à crier. Je savais nager mais je ne sais pas c'est peut-être l'obscurité qui me faisait peur.

Le contratOù les histoires vivent. Découvrez maintenant