Chapitre 1

311K 16.4K 2.6K
                                    

- MOUSLY

encore ? Le gars il vient de sortir de l'ascenseur, il n'est même pas encore à mon hauteur et il se met à crier mon nom comme toujours. En vitesse je me suis levé pour l'attendre.

- dans mon bureau tout de suite.

Je le suis dans son bureau et il se met à le balayer du regard.

- Mously?

- oui monsieur.

- vous êtes ma secrétaire alors vous devez venir avant moi.

- oui

- on dit oui monsieur

- oui monsieur.

- pourquoi le bureau n'est pas rangé?

- je suis votre secrétaire pas votre assistante.

- maintenant vous l'êtes.

- je ne peux pas monsieur

- vous aurez deux salaires.

- vu comme ça d'accord ça marche.

- alors apportez moi du café Sans sucre et mon journal.

- tout de suite.

Sans plus attendre je suis allée à la cuisine pour lui préparer son café et j'ai pris le journal qui était sur mon bureau. Après lui avoir donné ce qu'il voulait je me suis mise à ranger le bureau. Au moment où je voulais sortir il m'a dit de m'asseoir.

- je vais me marier....me dit-il

- oh monsieur c'est une merveilleuse nouvelle je suis vraiment ravie pour vous.

- pas si vite bon j'ai tout ce qu'il faut sauf la mariée.

- hein ? Louy lolou ? ( ça veut dire quoi ?)

- Mlle aîdara

- désolé monsieur. Mais je ne comprends pas. Vous voulez vous marier alors que vous n'avez pas de fiancée ?

- tu as tout compris. Il me faut une jeune femme belle très belle, élégante qui a de la classe intelligente pas une cruche qui sait se tenir.

- OK qu'est-ce que je peux faire ?

- tu voudrais pas m'épouser ?

- quoi ? Moi? C'est quelle blague ça encore ?

- ma mère doit me donner une somme conséquente mais avant ça elle veut que je me mari. Tu te maries avec moi juste pour une année. On ne fera rien ensemble on va juste habiter dans la même maison mais il n'y aura rien entre nous. En échange je te paie ta formation et dès qu'on divorcera je te donnerais de l'argent pour compenser.

- non je peux pas faire ça.

- je te laisser réfléchir et maintenant sors de mon bureau.

- d'accord. Mais fallait être gentil si tu veux que j'y pense.

Non mais mon patron il est con m'épouser moi ? Juste pour avoir de l'argent ? Mon œil ouais. Je regagne mon siège en rigolant. Toute la journée j'arrivais pas â arrêter de penser à ça et à chaque fois un sourire se dessinait sur mes lèvres. À 18h j'avais plus de travail alors je suis allé dans le bureau de monsieur Bathily.

- monsieur j'ai fini je peux rentrer?

- l'assistante doit toujours attendre que son patron rentre pour rentrer.

- vous avez besoin de moi ?

- possible j'ai des coups de fils à passer dehors.

Celui-là chip'.je rejoins mon bureau et n'ayant rien à faire je me mets à surfer sur le net. Ce n'est que vers 19h qu'il est sorti du boulot.

Le contratOù les histoires vivent. Découvrez maintenant