Retard de publication :Lendemain de veille.

PDV Harley.

Sortant de la chambre noire, toutes les filles me regardaient en riant.

L'humilitation totale.

Elles se chuchotaient des choses que j'entendais très bien.

<<Salle pute>>.

<<Crève>>.

<<La catin du clown>>.

Ce qui me rappelait les plus durs souvenirs de mon adolescence.

Je me battait très souvent.

À cause de ceux qui voulais me pousser ou me frapper.

Alors un jour, je me suis présentée avec une batte et ceux qui me frappais était sérieusememt blessés.

Je passais mon temps en suspension externe, baclant mes études, je suis devenue denseuse de burlesque.

En entrant dans ma loge, la surprise me frappa de plein fouet.

Des photos de moi et Jack entrain de... était étempées sur les murs.

Un graffiti était dessiner sur mon mirroir : J'espère qu'il te tuera.

Un autre pour le mettre en pièce: Une pute psychopathe.

Je suis psychopathe, je l'assumes mais une pute, ça jamais.

Ce que j'ai donner à J c'est tellement personel. Elles n'ont aucun droit de l'afficher pour se moquer de moi.

Cassant la chaise en criant, je pris mon fusil et déçida d'aller tué l'instigatrice de cette merde.

Je me retourne et vis une lettre.

Du groupe entier.

Salut, Harleen.

On voulais juste te dire que, franchement, t'as changée depuis que t'es avec un psychpathe. Une vrai pute, sa pute personnelle, so, pour que tu reviennes toi même, ont s'est vangées.

Pour que tu comprennes que, tu n'es qu'une moins que rien qui n'accomplira rien de bon. Personellement, une vrai salope. La salope du clown.

Ont va te détruire pour se que tu as fait à Natacha.

Cordialement, la troupe.

PS: C'est dégueulasse comment tu aimes te faire sauter par ce gars, petite salope.

En lisant cela, quelques larmes avaient coulées. C'est pas que le sexe, c'est l'amour qui se cache dans cet acte.

Jack, torse nu et en pentalon mauve ne tarda pas à arriver dans ma loge.

-Harl' ça va pas poupée,dit-il.

Il regarda les images et je le voyais bouillonner de colère.

Il me prit la lettre des mains.

Il l'a lu.

-Tu sais ce qu'on va faire Honey? On va les menacés jusqu'à ce qu'elles se dénoncent, ont les tuera Harley, il le faut, il ne faut pas qu'il t'emène en prison. Dit-il.

J'étais bouchebée et heureuse à la fois.
Le sang allait couler, ça me fera le plus grand bien.

-Tu es la reine de Gotham. J'exige qu'elles te respectes et elle le feront, sous peine de prendre une balle entre les deux yeux. Dit-il en me prenant dans ses bras.

Je me décolla, les photos m'ont terorisés.

-Poupée, tu veux plus que je te touche?Demadait-il calmement.

La danseuse. [JOKER&HARLEY]Lisez cette histoire GRATUITEMENT !