PDV EXTÉRIEUR.
Les yeux bleus gris du Joker la regardais intensément.

Sans le vouloir il versait quelques larmes.

Attachant Harley contre son gré, il en profitait pour lui caresser la joue. La peau douce de la femme fit frissonner le psychopathe.

-Oh mon amour, si tu savais comme je suis désolé. Mon bébé pardonne-moi. Dit-il en essuyant ses larmes.

La femme étendue sur la chaise de cuir n'en pouvais plus. Elle sanglota comme une folle à l'idée que son homme puisse la tuer.

Le psychopathe ne voulait pas lui infliger une tel souffrance, il était obligé. Sa folie devait sortir, Harleen Quinnzel devait devenir Harley Quinn.

Pour son bien.

Il activa la machine à électrochocs, et pris les deux embouts de métal.

-Tu vas me tuer Mr.J? Demandait-elle en larmes.

-Non, je vais juste te faire super, super mal. Dit-il en souriant et versant quelques larmes.

Il commença sa torture son coeur explosa d'amour et de souffrance de la sentir souffrir.

Après 20 minutes, Harley ne bougeait plus, elle était évanouie.

Le Joker eu pour la première fois un sentiment de culpabilité envers sa victime qui est sa bien-aimée.

Il sanglotait silencieusement.

-Je suis ignoble, je suis ignoble. Chuchotait-il.

Tout à coup, Harley se réveillait.

-Bébé. Dit-il en la serrant dans ses bras, soulevant ses cuisses et entourant ses petites jambes autour de sa taille.

-Puddin. Dit-elle en riant joyeuse.

La jeune femme nicha sa tête dans le cou du jeune homme et huma son parfum qu'elle aime tant en y déposant quelques baisers aux passage.

-Hmmm. Souriait le gangster.

Après avoir monté à l'étage, il la déposa sur le lit.

-Mister. J, tu ne veux pas monter ta Harley? Dit-elle en riant et en émitant une moto.

L'homme riait, elle était enfin elle même.

Il le voyait. Drôle comme elle était et libre, faisant se qu'elle veut.

-Oh, honey. Dit-il d'une voix sensuelle.

Harley sauta sur ses lèvres.

Il grognait pendant le baiser ce qui fit fondre la jeune femme.

-Puddin. Gémit-elle.

-Honey. Gémit-il en retour.

Elle mordait tendrement le cou et la mâchoire de son homme le faisant gémir de plus en plus fort.

Il n'en pouvait plus. Il lâchait Harley et la poussa doucement sur le lit.

Il embarqua sur elle en roulant ses hanches.

Harley gémissait comme une folle.

-Moins fort, tout Gotham va t'entendre. Dit-il.

Elle riait.

-Continue, idiot. Dit-elle en lui tapant l'épaule.

Surpris par cette remarque il décide de jouer avec elle.

Il l'embrassa brusquement, la jeune femme laissa entendre un hoquet de surprise.

Il lui mordait les lèvres.

La danseuse. [JOKER&HARLEY]Lisez cette histoire GRATUITEMENT !