Mon premier Noël

102 11 6
                                    

Décembre 1972

Une fois n'est pas coutume, depuis que celui-ci est entré à Poudlard, les parents de Sirius Black ne souhaitaient pas que leur rejeton revienne pour Noël. Ils avaient apparemment un voyage d'affaires qui les conduirait loin du 12 square Grimmaud, et qui empêchait que l'aîné de la famille ne puisse rentrer chez lui, et encore moins passer les fêtes de fin d'année en famille.

Enfin, passer des fêtes en famille, c'est une notion qui échappe totalement à Sirius. Aussi loin qu'il puisse se souvenir, il n'avait jamais eu que des coups de bâton ou des insultes de la part de ses parents. Les seuls cadeaux qu'ils lui offraient avaient forcément un rapport avec la magie noire, la pureté du sang, les traditions des 28 familles de sang pur et autres joyeuseries. Il n'a jamais compris leur obsession pour la pureté du sang et tout ce qui gravitait autour. Mais cette année, tout va changer.

Il ne pouvait pas rentrer chez lui, mais son meilleur ami, James, en avait touché 2 mots à ses parents, qui l'avaient cordialement invité à passer les fêtes de fin d'année chez les Potter. Dans une lettre à ses parents, il avait vanté l'excellente réputation des Potter, et, peut-être peut-on considérer cela comme un miracle de Noël, sa mère avait accepté qu'il s'y rende.

Ainsi, le jour des vacances, Sirius fait sa valise, tout comme James, surexcités tous les deux à l'idée de partir de Poudlard pour Noël et de passer les fêtes avec leur meilleur ami.

Le jeune homme n'a aucune idée de ce qui l'attend, et James, sachant que les Noël de son ami n'avaient jamais été féériques et enchanteurs, s'est bien gardé de le lui raconter. Il trépigne d'impatience à l'idée de voir la magie de Noël faire briller les yeux de son ami ! Ses parents sont dans le coup, ils ont mis le paquet.

A la descente du train, ils retrouvent Mr et Mme Potter qui les accueillent chaleureusement, affublés de grands sourires et de pulls ... d'une mocheté sans précédent ! Des motifs de flocons, de rennes, de canne en sucre, tout ce qui peut représenter Noël apparaît sur ces pulls rouges et verts ! Le choc fait buguer Sirius, il a toujours vu les Potter habillés de façon sophistiquée et classe, que ce soit dans des tenues moldues ou sorcières. Il ne dit rien et sourit gentiment à Mme Potter. Ils sortent de la gare de King's Cross et transplanent. L'atterrissage se fait devant un immense portail en fer forgé, derrière lequel se dresse une gigantesque allée de sapins. Le paysage est entièrement recouvert de neige, il est magnifique. Ils passent la grille, prenant la direction de la maison, enfin la maison, c'est plutôt un gigantesque manoir. Mais l'imposante bâtisse reste chaleureuse et accueillante. Il avait déjà visité celui des Malefoy, grandiose et luxueux mais froid et sans âme, les deux n'avaient rien à voir, la nuit et le jour. Il aurait aimé grandir dans un tel endroit parce que le Square Grimmaurd n'a rien à envier au manoir Malefoy...

Plus il s'approche, plus il lui semble que quelque chose cloche sur la devanture de la maison. Elle semble ... clignoter. Et des formes semblent se balader sur la façade. Un moment, il croit même voir un renne passer devant la maison. Il entend même de la musique. Ses yeux n'ont pourtant pas de problèmes, ses oreilles non plus. Une fois devant le manoir il s'immobilise, émerveillé. La façade est recouverte de lumières qui clignotent au rythme des chansons de Noël qui résonnent sous le porche. Des étoiles brillent de-ci et de-là, et des guirlandes de lumières scintillent sur les sapins les plus proches de la maison. Et de temps à autre, de petits animaux passent en courant sur la façade. Sirius reste bouche bée devant le spectacle, les yeux pétillants de plaisir au rythme des animations.

Les trois Potter le regardent en souriant, ravis de leur petit effet.

A peine la porte entrouverte, une odeur de chocolat, de cannelle, d'épices et d'oranges lui parviennent au nez. Alors oui, il avait déjà vécu Noël à Poudlard, mais jamais il n'aurait cru que cela pouvait sentir aussi bon chez quelqu'un. Sa mère ne cuisine pas et ce n'est clairement pas la compétence principale de leurs elfes de maison. D'ailleurs les leurs ne sont pas aussi agréables, pense Sirius quand un elfe de maison apparaît et leur propose un chocolat chaud, surmonté de crème chantilly, parsemé de cannelle, et une canne en sucre, le tout accompagné de sablés aux épices en forme de bonhomme, d'étoile ou de renne. Il a l'impression de découvrir un autre monde. Les valises des garçons ont déjà été montées dans la chambre de James, qui accueille un deuxième lit pour l'occasion.

Calendrier de l'Avent 2021Où les histoires vivent. Découvrez maintenant