Chapitre 2 - Retour vers le passé

124 6 2
                                    

* Dessin par OzberkOzen*

-Un retour dans le passé ? Mais t'es complètement dingue ! Hurla Yumi sans se retenir.

-Si tu continues à crier, c'est toi que les gens vont croire dingue, dit Jérémie, dans le plus grand des calmes.


Ulrich posa une de ses mains dans le creux des hanches de sa copine tandis que l'autre caressa son épaule. Ce qui calma la jeune japonaise, qui prit une grande inspiration avant de reprendre.


-Sérieusement, tu penses vraiment ce que tu dis ?

-Oui. C'est le seul moyen de sauver l'établissement et probablement Odd.

-Et si on disait aux pompiers qu'Odd est à l'intérieur ? Demanda Aelita d'une petite voix.

-Oui, comme ça, dès qu'il sortira du feu, il pourra retourner directement chez lui pour avoir hébergé Kiwi durant des années...


Ulrich n'était plus concentré sur le massage de sa petite-amie, son esprit était occupé à trouver un moyen de sauver son meilleur ami.


-De toute façon, qu'est-ce qu'on risque à lancer un seul retour dans le passé ? Xana est mort. Utiliser le super-calculateur n'est plus dangereux maintenant.


Aelita avait raison. En théorie, utiliser le super-calculateur était sans danger maintenant que le programme le plus dangereux du monde était hors d'état de nuire. Mais est-ce que les adolescents étaient prêts, ne serait-ce qu'à retourner à l'usine ?


Les quatre amis s'étaient vite mis d'accord pour retourner à l'usine, même si fuir la classe de Madame Meyer pouvait leur attirer des ennuis si toutefois ils n'arriveraient pas à lancer de retour dans le temps.

Ils suivirent le chemin, ils le connaissaient toujours par cœur malgré leur dernière sortie qui remontait à 3 ans maintenant. Tous se rendaient à l'usine comme s'ils étaient des robots sur mode «automatique», comme s'ils s'étaient rendu à l'usine la veille pour aller désactiver une tour.

Ils empruntèrent le passage du parc, soulevèrent la bouche d'égout et à l'aide de leurs skates et trottinettes qui n'avaient pas bougé, se retrouvèrent rapidement sur le pont allant à l'usine.

Tout le chemin se fit dans un silence grandiloquent, personne ne fut quoi dire. En réalité, tout le monde fut prit de flash-back incontrôlés, car 3 ans après leur dernières plongée, ils pensaient tous ne jamais avoir à retourner dans cette usine. Personne ne savait si au fond, tout cela était une bonne idée, mais Odd ne quittait leurs esprits, et c'est pour cela que même si appuyer sur le bouton pour faire descendre le monte-charge fut difficile, ils le firent tous les quatre, ensemble.


La salle du Super-calculateur apparut exactement comme les anciens héros s'en souvenaient. Absolument rien n'avait changé. Tout était là, comme avant, et l'ambiance était toujours glaciale. Le cœur battant, les lycéens s'avancèrent doucement vers la grande tour qui trônait dans la pièce froide.


Les adolescents avancèrent doucement, ils étaient tous anxieux, mais Aelita fut la tremblante. Jérémie prit la main de sa petite-amie, leurs deux mains étaient moites, encore plus que le jour de leur premier rendez-vous, lors de leur année de seconde.


-Est-ce qu'on est vraiment sûrs de ce qu'on s'apprête à faire ?


Code lyoko : Les héritiers des disparusOù les histoires vivent. Découvrez maintenant