Chapitre 1

153 18 22
                                    

Arche, 1er janvier 3021, 17 h 45.

C'est impressionnant comme le temps semble se rallonger lorsqu'on marche vers son propre destin. Une seconde dure une heure, chaque pas semble être fait au ralenti, on peut entendre les battements de son propre cœur, et le bruit de ses chaussures qui claquent quand elles touchent le sol.

Et pourtant, je voudrais que ce moment se fige dans le temps, pour ne jamais arriver au bout du couloir blanc et aseptisé où m'attend un médecin, pour une dernière vérification avant le lancement.

Car aujourd'hui, comme les trente-neuf autres participants au programme Nouvel Eden, j'ai vingt ans et je vais être envoyée sur Terre pour devenir une Eve.

Les deux soldats qui marchent près de moi sont sur leurs gardes et me lancent des regards curieux. Ils craignent peut-être que je me défile et tente de m'enfuir, mais c'est mal me connaître. J'appréhende ce qui va se passer, mais je n'ai pas peur. Toute ma vie, j'ai été préparée à ce seul et unique objectif : repeupler la Terre avec une humanité meilleure. Et cette mission, je le sais, je la mènerai à bien sans flancher.

Mon médecin, Lewis, me sourit quand il me voit et m'invite à m'asseoir sur le fauteuil médical. Lewis est le docteur qui a surveillé chaque étape de ma croissance pour s'assurer que rien ne cloche chez moi, que je n'ai aucune maladie, et surtout que mon appareil reproducteur fonctionne à merveille. Je l'ai toujours connu calme et réservé, avec sa blouse blanche impeccable et ses cheveux bruns gominés. Pourtant, ce soir il paraît angoissé.

Je m'assois sur le fauteuil qui passe immédiatement en mode auscultation et m'allonge. Je sens mon corps s'enfoncer dans son rembourrage à mémoire de forme et la machine à côté commence à émettre des bips réguliers et rassurants.

— Comment te sens-tu aujourd'hui, Eve ? me demande-t-il en enroulant autour de mon bras son tensiomètre.

— Bien, je suis un peu stressée, mais mon corps est en parfait état et mon esprit toujours aussi acéré, j'assure d'une voix calme.

— C'est normal d'être inquiète, me sourit-il, mais tu verras, tout va bien se passer, tu as fait des centaines de simulations, tu sais comment ça marche.

— Oui.

Mais je sais aussi que les simulations n'ont rien à voir avec la vraie vie. Après cet examen médical, je serai mise dans la capsule de transport qui m'attend sagement à l'autre bout de la pièce, direction Terre.

Je ne suis jamais allée sur Terre. Je suis née et j'ai grandi sur l'Arche, tout ce que je connais de la planète autour de laquelle nous gravitons est ce que j'ai appris dans les livres, un paradis réduit à néant par l'égoïsme de l'humanité. Ça fait plus d'un millénaire que l'être humain a quitté son foyer d'origine, et le programme Nouvel Eden va nous y ramener. Pas tous, évidemment, seulement les élus. Les vingt Eve et les vingt Adam conçus spécifiquement pour cette tâche : créer une humanité meilleure, une humanité digne de vivre sur Terre.

Pour cela, des androïdes furent lâchés sur Terre, vingt ans plus tôt, le jour même de notre naissance, pour nous bâtir un Sanctuaire. Un morceau de Terre sainte, protégé et confortable où nous pourrons vivre, faire des enfants et vieillir en paix.

— Eh bien, ton corps est parfaitement opérationnel, m'assure le docteur Lewis en m'aidant à me relever.

— C'est une bonne chose.

Je souris, mais je ne le pense pas vraiment. Toute mon attention est portée sur la capsule minimaliste blanche qui m'attend.

— Tu as quelques minutes pour t'habiller avec ta combinaison, dépêche-toi, tu ne voudrais pas être en retard le jour de ton anniversaire.

Nouvel EdenOù les histoires vivent. Découvrez maintenant