.23

9.5K 367 251
                                    

Salem aleykoum, Hey

Bissmilah❤

Haniya: Dans tes yeux

Haniya

Je croyais que c'était Elias qui me faisait une blague mais pas du tout..
Je suis tombée nez à nez avec un homme que je ne connaissais pas à première vue.
Il avait une capuche et un tissu qui cachait la moitié de son visage, j'ai crû que c'était Amar mais non, Amar à les yeux marrons, pas vert.

À moins qu'il est mis des lentilles mais je vois pas l'intérêt.

Moi: Tu..euh..

J'ai essayé de me relever, stressé, mais j'avais mal, de toute façon je pourrais pas courir avec mon genoux donc ça allait servir à rien.

Moi: Lâche moi!

Il essayait de me relever, je paniquais comme une folle, j'essayais de me débattre mais c'était compliqué.

Je cherchais Elias du regard mais rien..

Moi: ELIAS! Lâche moi toi, ELIAS!

Il m'a complètement mise debout et a essayé de me faire marcher de force mais j'avais trop mal alors je suis retombée hamdoulilah.
Il a crû que ça allait être facile miskin.

??: OH OH TU FAIS QUOI LÀ?

Eh sah vous pouvez savoir à quelle point entendre sa voix m'a soulagée, l'homme qui me tenait m'a soudainement lâché et c'est enfui comme un voleur.
Elias l'a suivi..

Moi: ELIAS ATTEND!

Il se retourne vers moi.

Elias: Quoi??

Moi: Me laisse pas toute seule..

Elias: Putain.

Il revient vers moi, s'accroupit et pose le mouche sur le sang qui coulait depuis tout à l'heure.

Elias: Qu'est-ce qu'il te voulait?

Moi: Je sais pas..il a pas parlé une seule fois.

Elias: C'est Amar qui l'a envoyé, c'est sur.

Moi:..

Elias: Bref.

Il m'a porté puis on est allés vers sa voiture.
Il m'a posé sur le siège côté passager et j'ai attaché ma ceinture.
Il est venue côté conducteur avant de se mettre à rouler.

Moi: On va où?

Elias: Y'a personne chez toi?

Moi: Bah non, pourquoi?

Elias: T'as des machins pour désinfecter et tout?

Moi: Oui, pourquoi?

Elias: Bah on va chez toi.

Moi: Ah bah vasy hein.

Il a pas parlé toute la route, je crois qu'il est énervé mais je suis pas sur.
Du coup il a pas du tout parlé.
On arrive chez moi, il m'a porté jusqu'en haut puis on est rentrés chez-moi et il m'a deposé sur le canapé.

𝑯𝒂𝒏𝒊𝒚𝒂: 𝑫𝒂𝒏𝒔 𝒕𝒆𝒔 𝒚𝒆𝒖𝒙Où les histoires vivent. Découvrez maintenant