.17

8.5K 362 212
                                    

Salem aleykoum, Salut

Bissmilah❤

Haniya: Dans tes yeux

Haniya

Dans ma chambre, je révisais pour le bac qui allait débuter dans un mois seulement.
Mon cerveau était entrain de chauffer.
Il me restait que trois jours avant la reprise des cours et le retour de Sonia alors fallait que j'en profite au maximum.

Ah oui je vois ais pas dit!
Je suis tout sauf sereine..
Amar ne me parle plus, car je ne lui répondais pas pendant mes vacances et que je me permettait de faire des snaps avec des mecs!
Alors que c'est des gens que j'ai rencontré, ils étaient trop gentils! On a sympathisé et tout et on a fait une photo souvenir mais w'Allah c'est rien!

Même mon père il a rien dit parceque ils les connaissaient et il savait que c'était juste un souvenir..

On c'était embrouillé toute la nuit..les dernier mots qu'il m'avait dit avant de me bloquer sur snap c'était "Attend je rentre, t'es morte".
Comment être sereine après ça punaise?!

En plus j'ai rien fait ça me saoule.
Mais n'empêche j'ai trop peur.

J'ai chassé ces mauvaises pensées et je me suis concentré sur mes révisions, et ça jusqu'à la rentrée.

Lundi, je priais pour ne pas croiser Amar, et ma prière avait été exaucé, je ne l'avais pas vue de la journée.

Je suis restée avec Kalyssa, comme d'hab, on change pas les mauvaise habitudes.

Kalyssa: Eh Haniya en sah?

Moi: Ouais?

Kalyssa: Ça te fait quoi de voir Elias aussi proche de Eya?

Moi: Bah rien, c'est pas la première fois que je le vois avec une meuf.

Kalyssa: Ouais mais..tu vois bien que ça dure.

Moi: Bah je m'en fiche il fait sa vie.

Comment je suis une grosse menteuse je pète mon crâne quand je les vois ensemble j'ai envie d'hurler.

Kalyssa: Et si je faisait genre que je te croyais?

Moi: Fait genre vasy fait.

Elle rit puis bref nous retournons en cours.
On était morts sah, Majid il est con mais genre vraiment.

En fait le prof il faisait son cours quand..

Majid: Monsieur, monsieur!

Dit-il en levant la main.

Le prof: Tiens Majid qui lève la main, une première celle-là.

Majid: Pardon??

Le prof: Rien rien, dit moi?

Majid: Je peux aller au toilettes? J'ai une grande commission.

On a tous éclaté de rire sah, il a sortie ça sans pression.

Le prof: Et bien retiens toi.

𝑯𝒂𝒏𝒊𝒚𝒂: 𝑫𝒂𝒏𝒔 𝒕𝒆𝒔 𝒚𝒆𝒖𝒙Où les histoires vivent. Découvrez maintenant