5

2.9K 165 20

J'attends la fin de l'entraînement, ils se serrent la main et se donnent des accolades. Christian vient finalement vers moi.

Moi : Bel entraînement.

Christian : Merci.

Moi : Bref... c'est toi le fameux "inconnu" qui m'envoies des messages à pas d'heure ?

Christian : Quels messages ?

Soit c'est pas lui soit il me prend pour une conne.

Christian : Je déconne, oui c'est moi pourquoi ? Tu en as mis du temps pour savoir qui j'étais !

Moi : C'était une idée stupide.

Christian : Roooh ! Avoue c'était marrant à certains moments !

Moi : Oui mais bon, bref maintenant que je t'ai découvert. Tu me veux quoi ?

Christian : Rien, je voulais juste... jouer...

Moi : Jouer. Et bah on va jouer mon coco.

Je tourne les talons et part. Mais quel culot ! Jouer avec moi ? Il a choisi la mauvaise personne avec qui jouer ! Exactement. De toute façon, c'est pas un gars pour toi je suis sûre qu'il est gay. J'ai toujours rêvé d'avoir un meilleur ami gay alors ça ne me gênerait pas vraiment. Bref, je vais à mon cours.

***

Hélèna : Mais je te jure ! Antoine il est juste trop mignon avec moi !

Moi : T'en qu'il ne joue pas avec toi ça me va.

Hélèna : Comment ça jouer ?

Moi : Laisse tombé... je veux dire... jouer avec les sentiments.

Hélèna : Ahhh ok ! Mais t'inquiète ! Antoine est quelqu'un de remarquable !

Tss, si elle le dit. Non mais t'inquiète, elle est juste amoureuse ça va lui passer. OHHH bah j'espère !

Hélèna : Sinon toi et Christian ?

Moi : Il joue avec moi et ça l'amuse.

Hélèna : Le salaud ! Promis j'irai le voir !

Je lui souris. Je sais qu'elle pourrait le faire mais seulement, Christian est toujours avec Antoine, sauf à ses entraînements de basket. Mais sinon ils sont h24 ensemble.

Hélèna : Dans le pire des cas, tu peux essayer de lui parler.

Moi : Quand je suis allée le voir et qu'il m'a dit qu'il jouait avec moi, j'ai répondu que j'allais aussi jouer, je suis pas bien moi ! Il a dû le prendre dans un sens tordu...

Hélèna : Et bah tant mieux si il le prend dans un sens tordu ! Comme ça, vous allez vous rapprochez et sortir ensuite ensemble !

Moi : Oui bien sûr, franchement il a une tête de constipé ! Tu me vois sortir avec un mec qui a du mal à chier ses mots ?

Je ne savais pas qu'on pouvait chier des mots... Moi non plus Cerise.

Hélèna : Oui bref passons... ouuhhh y'a mon amoureux !

Elle fit signe à Antoine de venir. Ah oui j'ai pas dis nous sommes au self. Bien sûr avec Antoine y'a ce con de Christian, je sens que je vais le niquer lui. Nique-le ça te fera du bien. Non mais c'était une expression ! Je suis pas une tarée à ce point ! Tu peux l'être parfois. Ce n'est pas faux. Bref je mange ma salade, je remarque que Christian n'a presque rien sur son plateau, Antoine non plus d'ailleurs. De toute façon il ne fait que de rouler des pelles à Hélèna. Qu'es ce que ça peut m'énerver ! T'es jalouse ? Jalouse d'avoir une langue inconnue dans la bouche ? Euh... sincèrement non. Oh, bah j'ai cru. Plus je les regarde s'embrasser, enfin se bouffer les lèvres comme si c'était un Big Mac, plus ça me dégoûte. Beurk.

Christian : Bon on joue Cassy ?

Moi : À quoi ?

Christian : Ah bah tu as dit qu'on allait jouer ! Jouons !

Moi : Une bataille ça te dis ?

Il me regarde avec de gros yeux, et sort une pile de cartes de sa poche.

Christian : Aller vas-y coupe, mélange et distribue. MADAME.

Moi : Non mais je rigole hein !

Christian : Bah pas moi, j'aime bien la bataille moi.

Entre regarder des gens se manger comme des petits gros sur du chocolat et jouer à la bataille avec Christian je préfère jouer hein ! Donc, je coupe la pile, mélange et distribue les cartes et tout le paquet. Nous commençons à jouer. Et s'il triche ? Ce n'est qu'un jeu ! Ah ? Toi Cassy mauvaise perdante que tu es, c'est juste un jeu ? Roh chut, c'est bon ça va ! J'ai toujours raison de toute manière ! Gna gna gna, bref nous jouons.

***

Bon sincèrement Christian... va te faire enculer ! Ce bâtard il a gagné là ! Y'a que moi qui ait le droit de gagner ! Ce fils de chien ! On n'a dit, pas les parents ! Si ses parents sont des chiens il faudrait s'inquiéter un peu tu vois ! Bah sa mère sa peux être une chienne après, moi je dis ça je dis rien ! Bah... ferme ta gueule dans ce cas-là... bref je fais la gueule après cette défaite de bataille, pff la loose !

Christian : Cassy c'est juste un jeu !

Moi : Mouais, moi je sens que je vais rentrer chez moi.

Christian : Bah non reste c'est con si tu pars je vais me faire chier moi...

Moi : Bah fait toi chier moi je me casse.

Antoine : Roooh Cassy ! Reste !

Moi : Mais allez-vous faire foutre !

Je sors du self, oui je fais la gueule pour un jeu de cartes. Problem, bitch ? De toute façon, j'en avais marre d'être avec eux. Tss Antoine et Hélèna avaient carrément de la bave qui coulait ! Bon j'exagère peut-être un peu, mais c'est ça l'idée. Bref je vais à mon casier, je prends mes affaires et commence à partir, je me fais retenir par le bras et je me retourne.

Antoine : Mais aller Cassy reste, pourquoi tu veux partir ? C'est juste un jeu rien de plus !

Moi : C'est pas pour le jeu que je veux partir. Maintenant si tu veux bien m'excuser, je vais louper mon bus.

Toute façon tu rentres à pieds. Grave.

Antoine : Oh, bon, fait attention à toi en rentrant alors...

Oui ça va t'inquiète. Faux cul va. Exactement. Bref je pars pour chez moi

***

De Christian à Cassy

SI, je te jure que j'étais triste quand tu es partie...

Genre, d'où ce mec à des sentiments putain. Justement j'ai l'impression qu'il ne peut pas en ressentir. Mais si après tout c'est un humain, je ne vois pas pourquoi il ne ressentirait pas ça à partir s'il n'est pas humain, mais les choses surnaturelles n'existent pas.

××××××

À suivre

Bad Boy de VampireLisez cette histoire GRATUITEMENT !