LE BAD BOYS

3.2K 241 10
                                    

Un peut de DARKROMANCE ça fait pas de mal 😏.

Un peut de DARKROMANCE ça fait pas de mal 😏

Oups ! Cette image n'est pas conforme à nos directives de contenu. Afin de continuer la publication, veuillez la retirer ou télécharger une autre image.






POINT DE VUE SAÏD MALICK THIAM:

J'avais vraiment besoin de trouvé un moyen pour sortir de la, jusqu'à ce que mon téléphone se mit à sonné.

Appelle téléphonique :
 
C'était DAHIR qui m'appelle, mais c'est pas pour me déplaire.

Moi: Soit brève DAHIR .

LUI: on a un alerte rouge, le chef veut voir tous le monde .

MOI: D'accord je vais faire vite .

FIN D'APPEL TÉLÉPHONIQUE :

Je me lève et j'annonce à tous le monde que j'ai une urgence au travail il faut que j'aille toutes suite .

PÈRE HAMID: Attends qu'on appelle SIA .

Et une de ses frères court pour appelé la pleurnicharde .

Et je la voit venir avec une sacs à la main.

MOI : Il faut qu'on y aille j'ai une urgence à mon travail.

Elle secoue sa tête pour dire oui, je me demande pourquoi elle baisse les yeux elle a honte de quoi .

Mère DABA: j'espère que tu vas nous revenir vite SAÏD.

Après ce longue à Dieu on prends départ.

MOI : On était censé resté que quelques minutes mais au final on y est resté des heures.

J'ai l'impression qu'elle m'écoute même pas.

MOI : La pleurnicharde tu m'écoutes et c'est quoi cet sacs que tu tiens il y'a quoi à l'intérieur.

ELLE : Ne le touche pas, ce sont pas tes affaires.

Wow pourquoi elle si agressive je me demande il y'a quoi dans cet sacs. Bon peut importe ce sont pas mes affaires.

MOI : J'ai une urgence au travail, comme j'ai pas le choix il faut qu'on y aille d'abord dans mon lieu de travail j'ai pas le temps de faire le détour jusqu'à la maison .

ELLE : Tu aurais du me laissé chez mes parents.

Elle se prend pourqui celle là .

MOI: Tu pense vraiment que ça me plaît de t'amené avec moi tu rêve ou quoi c'est juste à cause du vieux.

Après avoir roulé pendant quelques minutes on arrive chez mon lieu de travail.

ELLE : Attend tu travail dans un brigade de police.

Elle pensé quoi que je travaillais dans le prestigieux entreprise de mon père comme mes frères .

Travaillé dans un bureau c'est d'un mourir d'ennuye c'est que j'aime chez le danger et le adrénaline qu'il me procure.

L'OBSESSION DE SAÏD MALICK THIAM Où les histoires vivent. Découvrez maintenant