Mission Saint-Valentin !

116 2 2
                                    


À l'aube d'un jour nouveau, un rayon de soleil perça à travers les flocons fraîchement déposés sur les branches des pins massifs. La lumière se refléta sur quelques amas neigeux et étincela de mille feux, émerveillant les esprits du Monde Enchanté. Le cadre féérique allait bientôt se renouveler, la veille d'un printemps aussi doux que verdoyant. En ces temps de renaissance, un événement fondamental si prisé par les représentants de l'Amour allait pointer le bout de son nez. Et un en particulier se devait de vérifier les états d'âme de chacun de ses pupilles.

Respirant la brise parfumée, Cullen déploya ses magnifiques ailes blanches et leur donna une impulsion pour virevolter à travers la bourrasque matinale. Les papillons-cœur et petits mots d'affection l'accompagnèrent dans cette échappée idyllique alors que des nuages prenaient peu à peu leur forme cardioïde. En notant au loin la fumée sortant des conduits de l'Atelier, le cupidon laissa les courants descendants le déposer avec grâce sur la neige immaculée. Les festivités de fin d'années étant passées, c'était au tour des nymphes et autres angelots de s'approprier l'espace de travail commun à tous les esprits enchantés. Étoffes d'un rouge passion et effluves d'amour envoûtant ornementaient l'imposante façade de pierres et un bourdonnement incessant se diffusait depuis la porte principale tant l'endroit foisonnait d'activités.

Le quotidien du Monde Enchanté était rythmé par les différentes fêtes célébrées dans le Monde de l'Entre-Deux. Chaque esprit contribuait au bon fonctionnement de ces dernières selon sa spécialisation. En ce mois de février, la Saint-Valentin représentait le Jour de l'Amour le plus prisé d'entre tous. Telles les roues du Destin, cette réjouissance arrivait à point nommé pour Cullen.

À peine celui-ci eût-il mis le pied à l'intérieur que tout son être fourmilla de joie. Les rires tonitruants des lapins et les couinements extatiques des souris animaient les lieux. Tous s'appliquaient consciencieusement à leurs tâches, dirigées par les meilleurs contremaîtres elfiques du Royaume ; la liesse générale exhalait de sentiments merveilleux.

En les remarquant s'échiner à réaliser les plus époustouflants emballages de confiseries et autres douceurs chocolatées, Cullen se remémora avec émotion sa rencontre avec celui qui, depuis lors, était devenu l'une de ses réussites les plus grandioses. Alfie, petit lutin bienveillant et réservé, avait vu son plus grand rêve s'exaucer en obtenant le poste de ses rêves : la conceptualisation de son imagination. Toutefois, le plus remarquable dans cette aventure fut d'avoir reçu en prime le plus somptueux des cadeaux de la vie : l'Amour.

Pour Cullen, cette épopée représentait son plus bel exploit. La mission s'était avérée pleines d'embûches rocambolesques mais, au final, son but avait été atteint. Et ce, malgré la réticence du destiné d'Alfie en la personne la plus grincheuse d'Ici et d'Ailleurs : Andros, fils et unique héritier du Père Noël. Ces deux-là lui auront bien donné du fil à retordre mais le jeu en avait valu la chandelle. Aujourd'hui, le couple s'épanouissait et lui récoltait les éloges de ses pairs... Notamment ceux d'un tout jeune apprenti cupidon qui avait décidé de le prendre pour modèle et le suivait comme son ombre.

— Salut Cullen !

Ce dernier sursauta et se retourna vers le séraphin au regard empli d'étoiles qui lui vouait une admiration sans bornes. Bien que flatté, Cullen commençait à regretter toute cette attention, le néophyte ayant un peu trop tendance à s'immiscer dans ses quêtes.

— Samiel ? Que fais-tu ici ? Tu es censé suivre les cours d'archer pour apprendre à tirer convenablement tes carreaux magiques !

Son joli minois se fendit d'une adorable moue contrariée sous la réprimande alors qu'il proclamait :

— Ça ne sert à rien ! Ils se plantent à chaque fois là où il ne faut pas ! Maître Romeo m'a renvoyé à la suite à mon dernier échec.

— Et où est arrivée ta flèche cette fois-ci ?

Les Chroniques d'Ici et d'Ailleurs | BONUSOù les histoires vivent. Découvrez maintenant