Occult World : Magia proleiis I - Fire vs Void

5 0 0
                                                  

Lieu : Paris, Faubourg Saint-Antoine
Date : Mai 1675, 5 ans après le début de la Grande Guerre Magique

     Tout était désert, ou presque. À l'exception de deux individus, rien ne figurait. Pas un bruit, pas un animal, pas même un simple mouvement. Les deux silhouettes se toisaient juste en silence. Et pourtant, il émanait de cette confrontation silencieuse une tension si palpable qu'elle en faisait vibrer l'air.
      Le silence fut enfin brisé, non par des paroles, mais par un soupir en provenance d'une des deux personnes, un grand roux vêtu d'un pourpoint rouge et or et de collants de la même couleur (bien que plus sobres).
« Il fallait donc que ça soit toi, hein. Parmi tout le monde, il a fallut que toi tu cèdes aux mensonges de l'Oniriste. » dit-il d'un air visiblement lassé et déçu.

      L'autre personne, une femme vêtue comme un homme qui se serrait rendu à des funérailles mais qui avait pour particularité d'avoir des cheveux d'un violet très profond, ne répondit pas tout de suite.
« Des mensonges ?! As-tu seulement vus ce que les Humains se font entre eux ?! Il a raison Fire, nous sommes une minorité, et il est évident que toute notre espèce est la prochaine sur la liste du massacre, si on agis pas maintenant, on court au génocide ! »
      Avant de pouvoir répondre, le roux fut interrompu par une nouvelle tirade de son interlocutrice.
« Sirius a raison, nous leurs sommes supérieurs physiquement et magiquement ! Ils prendront peur de cet avantage que nous a offert la nature et voudront nous exterminé jusqu'au dernier ! Mais bon, entre nous Fire, elle ne t'as pas envoyé ici pour me raisonner avec des mots, pas vrai ? Alors si on réglait ça ici et maintenant ? C'est une guerre, après tout, il devait forcément y avoir une bataille ! Allez jack, amène toi ! »
« Life va me tuer... » murmura Fire avant de reprendre sur une intonation plus ferme et surtout plus audible « Tu veux un duel, Alex ? Soit ! Mais pas en plein milieu d'un des plus grands faubourgs de Paris ! »
« À ta guise. » fut la seule réponse de la dénommée Alex avant que les yeux de cette dernière ne s'illumine d'une inquiétante lueur violacée. Une onde noire, comme une sphère d'obscurité, engloba les deux personnes, ne laissant qu'un cratère fumant en plein milieu de la grande rue parisienne où elles étaient à peine une microseconde auparavant.
      Lorsqu'il rouvrit les yeux, Fire était en plein désert. La Lune montait lentement mais sûrement dans le ciel, éclairant faiblement sa future adversaire, qui l'attendait calmement.
« Ça te va, comme lieu dégagé ? » dit-elle sur un ton impatient.
« C'est parfait. »
      N'attendant pas de signal de départ, Fire fonça, plus véloce qu'un boulet de 12 livres et, entourant son poing de flamme, vint faucher son adversaire au niveau du ventre, illuminant brièvement le sable.
      Cette dernière, s'y étant préparée, se décala simplement de profil pour éviter le coup et envoya un coup de coude sec et puissant dans le nez de Fire avant de reculer un peu, lui laissant le temps de remettre son nez sûrement cassé en place.
« Et bien quoi ? C'est tout ce que le Lord du Feu peut donner ? dit-elle. Tu es rouillé, mon pauvre. Relève toi, et mets y un peu du tien si tu veux survivre, bon sang ! »
      Se relevant alors que son nez se régénérait à peine, Fire essuya un peu du sang qui avait coulé de ses narines d'un revers du bras puis, mettant une main devant son visage, comme pour faire une demi garde de boxeur, et une main, paume ouverte et orientée vers l'arrière, créa une explosion de flamme dans son dos pour se propulser littéralement sur la jeune femme qui le provoquait. N'ayant pas le temps de réagir car prise de court, cette dernière subit de plein fouet une déflagration impressionnante l'envoyant valser dans le sable sur plusieurs mètres.
Ne se perdant pas en monologues inutiles, le Lord des flammes reparti de suite à l'assaut, s'apprêtant à abattre ses deux poings enflammés sur le haut du crâne de son ennemie. Il s'arrêta cependant au dernier moment quand un éclair noir perça le décor, suivi d'une sphère noire que Fire n'esquiva que de justesse, voyant cependant qu'une partie de la manche de son pourpoint avait été totalement oblitérée.
      Entourée d'une aura améthyste, la femme se releva, une sphère noire dans chacune de ses mains.
« Belle esquive. Mais ça sera la dernière. » dit-elle en marchant d'un pas résolu vers le Lord des flammes qui, pour le coup, avait l'air bien moins assuré que cinq minutes plus tôt.
« Void, tu en es réduite à utiliser tes pouvoirs si tôt dans un duel ? Réalise un peu ta situation enfin ! Il te manipule, il vous manipule tous ! Il ne sert que ses propres intérêts, pas ceux des Manciens ! »
« Fermes-la et bats toi, Jack ! » 
      Void, une fois sa phrase à peine lancée, catapulta la première sphère sur Fire qui l'esquiva de peu, donnant lieu à une explosion noire et sphérique d'une violence extrême sur le sable derrière le pyromancien qui esquiva la deuxième sphère dans la foulée avant de créer une grande explosion juste devant Void, plus pour l'envoyer balader que réellement la blesser, le Lord sachant de toutes façons qu'une simple explosion ne lui ferait pas grand mal.
      L'explosion eut l'effet escompté, si bien que Void vola sur plusieurs dizaines de mètres avant d'atterrir au sommet d'une dune.
      Il y eut un blanc dans le combat, Fire ayant décidé de s'approcher lentement et avec précaution plutôt que de foncer à nouveau tête baissée et Void mettant malgré tout un certain temps à se relever car si elle n'était pas morte, son corps, biologiquement proche de celui d'une humaine, avait dû régénérer plusieurs os brisés par le souffle de l'explosion.

      Arrivé à environ cent mètres de son adversaire, Fire s'arrêta, enflammant ses poings, et créa un grand pilier de flammes pour se propulser vers les cieux. Dans l'instant d'après, un déluge de boule de feu, toutes hautement explosives, arrosa la zone où Void s'était littéralement écrasée quelques instants plus tôt, soulevant un grand nuage de sable et de poussière qui, bientôt masqua totalement la vue au Lord.  
      Ce grand nuage s'avéra salutaire pour Void, qui en profita pour effectuer une téléportation de courte portée et, dans la seconde qui suivit, pour envoyer deux sphères sur Fire. La première rata sa cible dans la précipitation mais la seconde, en atteignant le pyromancien, explosa dans un bruit sourd et une explosion semblable à un trou noir miniature durant aussi longtemps qu'un clignement d'oeil. 
      Fire s'écrasa quelques mètres plus loin, inerte. En s'approchant, Void le vit vivant, mais sonné et incapable de bouger, il était temps pour elle de donner le coup fatal, créant déjà une autre sphère, plus petite mais vibrante d'instabilité tant elle était concentrée en une singularité. 
      Puis, une sphère blanche perça la nuit et vint percuter la tempe de Void, qui tituba un instant, sonnée et cherchant avec véhémence l'origine de ce coup salutaire pour le Lord des Flammes.

      Trouvant enfin sa nouvelle cible, la Lady posa ses yeux d'améthystes sur une autre femme vêtue d'un long manteau blanc et dont les poings dégageaient une fumée blanche irradiant d'une faible lueur le sable saharien.
« Sarah ?! Qu'est-ce que tu fais là ?! Cette affaire ne te concerne en. » 
     La phrase ne fut jamais complétée, une autre projectile blanc venant cueillir Viod au niveau de l'épaule, la faisant tomber à la renverse.
 « Alexia Void Williams, qu'est-ce que c'est que ce bordel ?! D'abord tu pars sans rien dire, et
ensuite je vous trouve toi et Jack en train de vous entretuer ?! J'espère vraiment que c'est par propre conviction que tu agis et non pas par envie de pouvoir parce que crois moi, tu vas avoir des compte à rendre au Conseil cette fois-ci ! » 
      Void se releva tant bien que mal, son épaule refusant catégoriquement de guérir et de faire circuler la mana dans son bras droit, et ravala sa salive. La situation était tendue, Sarah, aussi appelée Life, n'était certes pas connue pour ses capacités de combat, mais elle restait une des rares Lady actuelles à pouvoir lui coller une sacrée branlée à l'instant présent.
      Elle se mit en garde standard de combat rapproché, sachant l'utilisation de magie inutile contre cette nouvelle protagoniste ayant fait une entrée remarquable et tenta rapidement un direct, qui fut stoppé net par la paume gauche de Life. Profitant du petit air surprit sur le visage de Void, la Lady de la Vie attrapa le poignet de cette dernière et le tira à elle, criblant le bras gauche de la Lady du Néant de coup très rapides et précis diffusant tous une petite vague blanchâtre dans le corps de cette dernière. Une fois l'attaque terminée, ce qui ne dura qu'une seconde, Life recula et Void senti, à retardement, une douleur fulgurante dans tout le bras touché par ces attaques.         
      De plus, ce bras, semblait à présent mort, ne répondant ni magiquement, ni physiquement, pendant simplement contre le corps de Void dont le visage arborait un rictus de douleur.
      Ce fut le moment choisi par Fire pour se relever aux côtés de Life, signal d'autant plus évident pour Void qu'à présent, le combat était loin d'être à son avantage. Regardant tour à tour le Lord et la Lady, mais plus intensément la Lady, cette dernière recula alors qu'un espèce de portail noir et violet s'ouvrait derrière elle.
« On en a pas fini toi et moi, Jack ! T'auras ton compte une autre fois ! » 
« Alexia, att ! » 
      Life n'eut pas le temps de finir sa phrase ni même de s'élancer vraiment en avant, la Lady du Néant venant de disparaître dans le portail qui venait tout juste de se refermer, laissant Life et Fire seuls au milieu du désert du Sahara alors que la Lune régnait toujours dans le ciel.

À Suivre...
Occult World: Magica Proleiis
Dernière mise à jour : May 06, 2020
Occult World: Magica ProleiisLà où vivent les histoires. Découvrez maintenant