Chapitre 30 : Le passé (partie 1)

442 64 83
                                    

🌿🌪🔥💦

Lorsque le réveil général de l'internat retentit, Erine a déjà les yeux ouverts. En réalité, elle ne les a pas fermés de la nuit. Les images de la veille l'assaillent à chaque fois que ses paupières s'abaissent, faisant s'emballer son cœur. Les rares instants où elle s'est assoupie, de terribles cauchemars d'Ubert vidant son chargeur de balles sur elle l'ont tourmenté. Elle s'est réveillée en sueur, tremblante et incapable de retrouver le sommeil. Noreen a monté la garde toute la nuit dans le couloir. La rouquine s'est arrêtée à plusieurs reprises dans l'encadrement de la porte, l'a dévisagé, s'est pincée les lèvres, suspicieuse, avant de reprendre sa ronde.
Les néons du couloir s'enclenche et Erine accueille leur lumière comme son salut. Ses muscles ankylosés à cause des courses de la veille lui tirent un cri lorsqu'elle s'extirpe de son lit. Chaque barreau de l'échelle de son lit en hauteur est une nouvelle épreuve et elle envisage sérieusement de laisser tomber jusqu'au sol.
Ses jambes ramollies la portent tout de même jusqu'au bâtiment des classes. Jamais elle n'a été aussi heureuse de débuter la journée par un cours théorique. Elle pénètre dans la salle de classe dont la forte luminosité artificielle lui fait plisser les yeux. Alors qu'elle s'apprête à poser ses fesses sur la première chaise venue, elle remarque son demi-frère, avachi sur un table au fond de la pièce. Ignorant les tiraillements dans le haut de ses cuisses, elle dépasse le pupitre où elle comptait s'installer et s'avance vers Elric. Elle ignore s'il la voit arriver dans sa vision périphérique, mais lui adresse pas une œillade jusqu'à ce qu'elle ouvre la bouche.
— C'est toi qui a déverrouillé la citerne et bloqué les portes du train, hier ?
— Possible, répond-il simplement.
Erine n'en doute pas. Dès l'instant où il est apparu dans le hall de l'internat après son retour et a prononcé cette phrase, elle a su qu'il les avait surveillé durant tout le temps où elle et ses amis étaient dans les bas-fonds. Son sang n'a fait qu'un tour lorsqu'il a ouvert la bouche, elle s'est crispée, craignant qu'il révèle leur escapade à Loan, mais non. Son frère s'est contenté de lancer son pic et de filer, laissant Loan plein de perplexité. Erine a alors volontairement ignoré l'interrogation lisible dans le regard de son aîné et a fui se terrer sous ses couvertures.
— Merci, murmure Erine à l'intention de son frère.
Pas de retour.
Erine pivote sur elle-même pour rejoindre sa table, avant de finalement décider de poursuivre cet échange.
— Tu nous surveillais ?
Elric acquiesce d'un léger hochement de tête, sans plus lui adresser un regard.
— Comment tu as su quelles caméras suivre ? poursuit Erine.
— J'ai traqué vos cartes ID, se décide enfin à parler Elric. Je me doutais que vous feriez tôt ou tard quelque chose de stupide par rapport à la mission sacrée que vous vous êtes confiée. Je ne voulais pas rater ça.
Erine sent une lame invisible piquer son cœur. Espérait-elle réellement qu'Elric ait pu se soucier d'elle ?
— Pourquoi tu es intervenu ? fait Erine, plus véhémente.
— Parce qu'observer et ne rien faire, faisait de moi le complice de ta mort.
Les pupilles de son frère croisent enfin les siennes, lui donnant soudain l'impression de regarder dans un miroir.
— Et, je ne suis pas un meurtrier, affirme Elric.
Erine baisse les yeux. Pour une fois, elle n'essaye pas de jouer à la fille fière et à être au-dessus de lui. Elle s'incline. Sans Elric, dieu seul sait comment la journée se serait finie pour elle. Elle n'aurait jamais cru ressentir de la gratitude pour son demi-frère un jour, mais à l'instant, le seul mot qu'elle a envie de lui adresser, c'est "merci". Alors c'est ce qu'elle fait, à plusieurs reprises, avant de rejoindre sa place pour le début du cours.

Le soir, après le dîner, Erine et ses amis sont réunis dans sa chambre. Le couvre feu n'est pas encore tombé et ils profitent d'avoir la porte fermée pour faire le bilan de leur excursion de la veille.  Vieux livres, cahiers, articles et témoignages sont étalés au milieu d'un cercle qu'ils forment au centre de la chambre. Une carte de la galaxie est également déployée. Erine y noie son regard, comme si une croix rouge indiquant l'emplacement du Cristal Pur allait y apparaître comme par magie.
Erine souffle sur le tas de feuilles volantes devant elle et les observe s'éparpiller avec satisfaction.
— Mais où te caches-tu ? fait Miolaine en baladant ses doigts sur la carte.
Pour s'amuser, elle ferme les yeux et appuie sur un endroit au hasard de la carte. Erine glousse en voyant où son a atteri.
— Alors, c'est où ? demande Miolaine, les yeux toujours clos.
— Au beau milieu du néant, rétorque Erine.
Dessus, son amie souffle en ouvrant ses paupières. Elle a pointé une zone totalement vide un peu à l'est de la zone 7.
— Peut-être qu'il se trouve vraiment là mais que la planète a été effacé de toutes les données pour que personne ne puisse mettre un jour la main dessus.
Erine dodeline en ricanant, croyant peu à cette hypothèse.
— Non, en revanche, ils peuvent garder secrètes toutes les informations relatives à l'arme de destruction massive que représente notre caillou, dit Sehan.
— Mais où peuvent-elles bien être, alors ? s'agace Déanna en se laissant tomber à la renverse.
Sa tête atterrit sur un coussin que Miolaine a tout juste le temps de glisser avant que sa tignasse blonde n'atteigne la moquette.
Erine hausse les épaules.
— Si vous voulez mon avis, leur dit Sehan avec une lueur d'illumination dans les yeux, tous ces renseignements sont conservés ...
Il achève gestuellement sa phrase en pointant son doigt vers le bas.
— Quoi ? sous la chambre ? s'exclame Erine ne comprenant pas.
— Mais non ! lui réplique-t-il. Sous la bibliothèque, dans la réserve. Là où seuls certains hauts agents de la Ligue sont autorisés à accéder.
— Qu'est-ce qui te fait penser ça ? l'interroge Déanna.
— Où d'autre ? rétorque le jeune homme. Tous les documents de la Ligue auxquels le public n'a pas accès sont conservés sous la bibliothèque.
Erine acquiesce et frotte le menton, l'air pensive. Voilà un lieu qu'elle aimerait visiter. Les gigantesques archives confidentielles de la bibliothèque d'Orfey. Elle s'imagine le sous-sol du bâtiment deux fois plus grand que la partie visible. Sehan n'a pas tort, la Ligue n'effacerait pas une information, aussi compromettante soit elle. En revanche, elle trouverait l'endroit idéal pour la dissimuler. La jeune femme voit déjà dérouler sous ses yeux des listes complétes d'ouvrages répertoriants des récits sur le Cristal Pur. Un sourire impatient anime ses lèvres. Mais comment accéder à cette zone ultra confidentielle ? Son rictus s'accentue alors que le portrait de son père, le très estimé Capitaine Malcombe se dessine dans son esprit.
— Les élèves accompagnés d'un professeur sont-ils autorisés à accéder à la réserve ? s'enquiert la jeune femme auprès de ses amis.
— Ça dépend du professeur, je suppose, répond Sehan.
— Tu penses à Malcombe ? poursuit Déanna.
Erine adresse un clin d'œil à son amie, lui signifiant qu'elle a visé juste.
La jeune femme compte sur la passion de son père pour l'Histoire et les légendes pour le faire accéder à sa demande. Et qui sait, ça l'aiderait, peut-être, lui aussi, à avancer dans son enquête.
Quand la porte de chambre s'ouvre automatiquement, Erine comprend que le couvre feu vient de tomber. Elle entend des élèves râler depuis les chambres voisines. Cette règle imposée par les chefs de l'école depuis quelques semaines n'est pas du goût de tous.
Lorsque la lumière dans le couloir s'atténue, Erine est sous ses couvertures, ses dernières remontées jusque sur son nez. Ses yeux sont grands ouverts. Maintenant qu'elle est dans le noir, les cauchemars de la veille reprennent le dessus. Chaque fois qu'une ombre se dessine sur le mur du corridor, elle s'imagine des brutes épaisses pénétrant sa chambre un fusil à la main. 

🌿🌪🔥💦

Hello, hello mes plumes 🪶 Comment ça va ?
Alors vous aviez d'évidé qu'Elric a joué un rôle dans l'ouverture de la cuve et le « sauvetage » d'Erine, Sehan et Miolaine ?
Que pensez vous des échanges entre le frère et la sœur ?

La 2ème partie du chapitre vous attend déjà ➡️

Le Cristal Pur ~ Tome 1 ~ TERMINÉOù les histoires vivent. Découvrez maintenant