Chapitre 16 : Le petit village

617 88 152
                                    


🌿💧🔥🌪 

Miolaine et Erine sont dans le train qui les ramène de l'hôpital. Elles ont pris l'habitude de s'y rendre régulièrement afin de voir Anaiel et de s'assurer elles-mêmes qu'elle est entre bonnes mains. Leur amie ne se porte pas trop mal. Cependant, les calmants qu'elle prend et la vie feutrée à l'hôpital arrivent, tout doucement, à lui faire perdre le sens de la réalité. La jeune blonde, hospitalisée depuis plus d'une semaine, est très bien entourée, à la fois par le personnel médical de l'hôpital ainsi que par les autres élèves de l'école victimes de la maladie. Tous sont regroupés dans un même service de l'hôpital où ils peuvent circuler librement. Une grande salle a été aménagée afin qu'ils puissent plus ou moins retrouver les mêmes conditions de vie qu'à l'internat, même si les règles demeurent beaucoup plus strictes. Les autorités redoutent que certains élèves, principalement les plus âgées qui se sentent parfois en forme, ne s'enfuient. De ce fait, plusieurs fois par jour, les déréglés doivent pointer auprès des infirmiers.

Quelques personnes extérieures à l'académie ont également été contaminées. Ces dernières, installées dans une autre aile de l'hôpital, non loin de celle où sont les élèves de Laorelon, viennent souvent en aide aux soignants pour divertir les enfants pour qui les journées semblent parfois longues. Erine a eu à plusieurs reprises l'occasion de constater le divertissement que ses visites procurent à tous les jeunes patients.

Comme promis, Miolaine a apporté ses livres de cours à Anaiel, mais ayant accepté l'idée qu'elle ne serait pas de retour à l'école pour passer ses examens, elle a rapidement renoncé à potasser. Dans les moments où elle se sent plus en forme, elle fait la classe ou lit des histoires à ses camarades.

Lors de ses visites, Anaiel prend un long moment pour raconter ses journées à Erine. Un instant que la Contrôleuse appréciait au début, mais redoute désormais car arrive toujours le moment désagréable où son amie lui cite les noms des comateux ou des morts du jours. Erine peut alors lire dans ses yeux une certaine douleur. Le fait de vivre des moments si intenses en si peu de temps rapproche les malades. Tous partagent des émotions que personne d'autre ne peut comprendre. Anaiel décrit à chaque fois les morts du jour, leur racontant leurs histoires et qui ils étaient. Des élèves qu'Erine n'a, pour la plupart, jamais rencontré ou alors simplement croisé dans un couloir sans savoir et sans vouloir savoir qui ils étaient. Ce moment est le plus difficile de la journée. Tout ceci a pris énormément d'importance aux yeux d'Anaiel et Erine ne s'estime pas le droit de la couper dans ses récits. Alors elle l'écoute en essayant de ne pas trop prêter attention et tentant de refouler son malaise.

Erine et Miolaine arrivent rapidement au terminus du train. Il se vide et tout un groupe de personnes se dirige en direction de Laorelon. L'internat se trouve à une dizaine de minutes de marche. Les premiers murs qui entourent l'école sont rapidement franchis et les deux amies traversent toute la partie d'habitation qui borde l'établissement. C'est là que loge son personnel et leurs familles. Avec ses petites maisons posées ici et là, le lieu a un air de petit village familial. Toutes les habitations sont entourées d'un jardinet et des petites allées menent aux différents endroits de l'école. Ce hameau n'est pas luxueux, mais il est agréable à vivre. Actuellement, les maisonnettes sont à peine visibles sous la neige, mais durant la saison chaude, les sols sont recouverts de fleurs aux mille couleurs, d'une herbe douce et chaude et on peut entendre des petits ruisseaux dont l'eau court jusqu'au petit lac en contrebas de l'internat.

La fin de journée approche et peu à peu, les gens rentrent chez eux et les rues sont animées à cette heure. Des gamins s'en retournant de l'école jouent dans la neige. De nombreux employés de Laorelon sont des sans pouvoir, travaillant dans les services administratifs, à la cuisine ou dans les différents domaines d'entretiens de l'école. Leurs enfants, sans pouvoir, vont dans d'autres écoles de la Ligue qui se situent hors des murs entourant celle des Contrôleurs.

Le Cristal Pur ~ Tome 1 ~ TERMINÉOù les histoires vivent. Découvrez maintenant