Chapitre 13 : Magie ou science ?

710 87 89
                                    


🌪🌿🔥💧

Erine s'est complètement fermée. Cet ascenseur met des heures ! Ils s'engouffrent tous dedans et c'est partie pour la descente infernale. Du moins pour Erine, puisque Sehan a engagé une conversation avec le parrain de son frère. Afin de pouvoir accueillir des brancards et autres appareils médicaux, l'espace est plutôt grand et Erine va s'appuyer contre l'une des parois en verre et concentre toute son attention sur la tempête de neige à l'extérieur.

Une fois dehors, le froid lui mord les jours et le nez. Ses dents ne mettent pas plus de trois secondes avant de s'entrechoquer bruyamment. Erine enroule ses bras autour de son buste. Sehan et le Capitaine n'ont pas cessé leur conversation. Dans sa vision périphérique, elle voit son ami lui faire signe. Il s'oriente dans une direction. Mais, la gare n'est pas par là. En regardant vers Sehan, elle le voit ouvrir la porte d'un véhicule dans lequel le Capitaine s'engouffre déjà.

Erine dévisage le garçon, offusquée qu'il ose lui proposer de faire le trajet de retour dans le même transport que son géniteur.

— Venez, leur intime-t-il à elle et Miolaine. On sera rentré plus vite.

— Je vais prendre le train ! rétorque Erine avec véhémence en se retournant.

Elle entend Sehan souffler et elle imagine sans mal son air excédé. Grelotante, les mains dans les poches, Miolaine regarde tour à tour ses amis. Erine a conscience que ton attitude la met dans l'embarras. En prenant le véhicule de Malcombe, ils seront à Laorelon dans moins de quinze minutes, le train, si tant est qu'elles l'aient immédiatement, mettrait plus du double de temps.

— Erine, ne sois pas ridicule ! Monte dans ce véhicule !

Tiens, c'est bien la première fois que son père lui donne un ordre. Pour éviter à Miolaine de se frigorifier sur le quai de la gare et parce qu'elle refuse de se donner davantage en spectacle devant l'entrée principale de l'hôpital, Erine enclenche un nouveau demi-tour. Elle grimpe dans la capsule de verre et de plastique qui compose l'habitacle.

— Loan nous aurait pourri si on t'avait laissé prendre le train toute seule, la taquine Sehan.

Loan, lui, aurait compris pourquoi elle préférait prendre le train toute seule. Erine croise les bras, s'appuie contre la vitre et se ferme. Elle sent Miolaine se hisser sur la banquette à côté d'elle. Le pilote automatique s'enclenche, une douce chaleur enveloppe Erine qui relâche doucement sa prise sur les pans de son manteau. Le paysage urbain de l'Enceinte défile et l'hôpital n'est vite plus qu'un point lumineux dans la nuit.

— Je ne m'attendais pas à te voir rester à l'école, confesse Sehan. Avec tout ce qu'il se passe, je pensais que le Capitaine Malcombe serait vite affecté à une autre tâche que celui de professeur.

Si seulement ! pense Erine.

— Pour tout te dire, moi non plus. Je m'attendais à être à la frontière Ontevilienne à l'heure qu'il est, répond calmement le Capitaine.

Erine a toujours été attentive en cours et ne connait que trop bien l'histoire d'Ontevil. Il s'agit d'un peuple, une civilisation, qui commence peu après la limite où s'arrêtent les pouvoirs des Contrôleurs. La carte de la Ligue est comme une sphère creusée, une pomme croquée. La Ligue a su étendre son autorité au-delà de l'efficacité des dons de ses super soldats, sauf dans sa partie nord-est. L'univers peut être pris et retourné pour être vu sous n'importe quel angle. Mais, c'est ainsi que les cartes officielles l'ont érigé : Orfey en son centre tel un noyau, enveloppée par les dix zones qui composent l'univers d'Enmetel.

Le Cristal Pur ~ Tome 1 ~ TERMINÉOù les histoires vivent. Découvrez maintenant