Partie 2 : Début d'une amitié ?

Depuis le début

La salle ne fût pas compliqué à trouver même si les escaliers en avaient fait qu'a leur tête elle arriva tous juste quand les élèves rentraient dans la salle. Essoufflée elle prit place sur une chaise seule. Deux secondes plus tard elle sursauta, lorsque quelqu'un s'assit à côté. Elle tourna la tête et vis Drago.

- Quoi y'a plus de places !

- J'ai rien dit !

- T'en pensée pas moins !

Durant le cours Clara fus obligée de travailler avec Drago car le thème de la leçon était les sortilèges de défense bien que cela relevé plus de la Défense contre les Forces du Mal, mais comme le dit le professeur, par les temps qui cour mieux valait être prévoyant. Cette allusions fis froid dans le dos de Clara qui savait très bien qu'avec le retour de Celui dont on ne doit pas prononcer le nom les temps n'était plus très sur, c'est d'ailleurs pour cette raison que son père avait été muté en Angleterre car même la communauté des Sorciers d'Amérique s'inquiétaient à ce sujet.

Drago ce révéla beaucoup plus fors que Clara qui finit rapidement à terre et mordit la poussière bien que elle se défende plutôt bien. A la fin de la leçon tandis que tous les élèves se dirigeaient vers la salle de métamorphose, Drago s'approcha de Clara.

- Alors Moon, tu te sens pas trop humilié, on ne vous apprend rien aux Etats-Unis ?

- La ferme !

- Olala mais dit moi tu ne serais pas un peu mauvaise perdante toi

- Absolument pas !

- Aller Moon faut pas le prendre comme ca !

Il éclata de rire ce qui fit piquer un far à Clara. Et fis se retourné les autres étonné. Aucun n'avais l'habitude d'entendre Drago Malefoy rire.

Le cours de métaphore se déroula rapidement et les sixièmes années avaient finis leur matinée, puisque les cours de l'après midi ne commence qu'a quinze heure, Clara décida d'aller ce détendre dans le parc, la journée promettant d'être longue, étant donnée qu'elle avait choisit de continuer l'astronomie dont la première leçon se dérouler le soir même. Décider elle se trouva un coin à l'ombre pour se reposer près du lac, c'est la qu'elle assista à une étrange scène. Drago accompagné du professeur Rogue semblait en plein discutions houleuse. Curieuse elle s'approcha discrètement et capta la fin de la conversion.

- Puisque je vous dis que ca va aller !

- Montrez le moi

- Non c'est bon c'est pas grave !

- J'ai promis à votre mère de prendre soin de vous alors montrez moi ce bras Monsieur Malefoy

Drago refusant de nouveau, Rogue le pris de force et remonta la manche de la robe de sorcier, dévoilant une plaie pleine de creux et circulaire. Clara mis sa main sur sa bouche étouffa le cri de stupeur qu'elle venait de lâcher. C'était donc ca qui saignait hier pensa t'elle. Elle se demanda comment le blond avait pu ce faire cette blessure. Mais ce qui la surprit le plus c'est que le professeur était vraiment inquiet sur l'état de son élève.

- Il faut désinfecter ca jeune homme

- Ca ne changera pas grand-chose ! Je suis condamné

- La plaie sera propre au moins, vous n'allait pas mourir d'une infection, venait avec moi.

- Non c'est bon je vous dis !

- Ne discutez Malefoy !

Le jeune homme soupira et suivit le professeur sans grand enthousiasme, laissant Clara de nouveau seule et avec de nombreux doute. De quoi parlait Drago en se disant condamné il n'avait pas l'air souffrant et sur le point de mourir pourtant. Clara se promis d'essayer d'en savoir plus sur le blond qui décidément l'intrigué énormément sans qu'elle sache pourquoi. Elle se leva décidée et pris la direction des cachots où se trouvait le bureau du professeur Rogue, sur le chemin elle réfléchit à l'excuse idéale pour déranger le professeur et espéra que Drago soit toujours là pour passer du temps avec lui. Se demandant vraiment la raison de son obsession, elle toqua à la porte et entendit une voix grave lui répondre :

- Oui entrée !

Elle ouvrit la porte et fus heureuse de trouvé Drago avec Rogue.

- Euh bonjour monsieur excuser de moi de vous déranger euh... je voulais savoir... euh...

- Et bien Mademoiselle Moon je vous écoute ne soyer pas timide comme ca !

- Et bien j'ai un problème avec le repérage dans les couloirs je voulais savoir si vous n'avez une carte pour m'aider. Je m'adresse à vous car on m'a dit que si j'avais un problème je devais venir vous voir.

- Oh et bien je suis désolé mademoiselle je n'en ai pas mais vous allez vite vous y faire dans une semaine vous trouverait votre chemin rapidement. Et si vraiment vous avez un problème, vous aller rapidement vous faire des amis qui vous aideront

- Oui d'accord encore désolée de vous avoir dérangé. Ah tien t'es la Drago je ne t'avais pas vu.

Drago fis une moue vers Clara.

- J'allais partir, au revoir et merci quand même professeur pour ce que vous savez

- Au revoir Monsieur Malefoy, revenez me voir le mois prochain pour la même chose je vous en redonnerai.

Drago sortie de la salle et Clara le rattrapa :

- Attend moi !

- Qu'est ce que tu veux encore !

- Euh... tout va bien pour toi ?

- Ouais pourquoi ?

- Bah ton bras qui saignait hier ; comment ca va ?

- Ca va mieux merci mais arrête de t'inquiéter comme ca pour moi. Je t'ai déjà dit que je m'en foutais !

- Je m'inquiète pas j'essaye juste d'être sympa avec toi !

- Putain mais tu fais chier là, je t'ai déjà dit que je m'en tapais de comment les gens étaient avec moi !

Clara le regarda dans les yeux, et soutient le regard mauvais que lui lancé Drago, sans se décourager elle le fixa un long moment avant que celui-ci détourne le regard.

- T'es vraiment une fille étrange Moon !

- Non je suis américaine c'est pas pareil.

- Mouai si tu le dis. N'empêche t'es flippante comme nana

- Je sais on me le dit souvent. Mais ne t'en fait pas on s'y fait

Clara sourit de toutes ses dents faisant soupirer Drago. Et les deux jeunes gens partirent vers la Grande Salle ensemble. Clara prenant l'adoucissement de Drago comme une première étape pour lui faire sauter les barrières qu'il s'était crée. Elle ne savait toujours pas pourquoi elle était autant obsédé par le jeune homme mais elle était heureuse d'avoir réussit à gagner un peu de sympathie de sa part.

Clair de LuneLisez cette histoire GRATUITEMENT !