Impitoyable

101 7 10
                                    


10 janvier 2116, 9h07

– Alerte : intrusion détectée, matériel endommagé ! Alerte : intrusion détectée, matériel endommagé ! Alerte : intrusion...

Cinabre entrouvrit les yeux. Une lampe d'un rouge agressif clignotait dans la pièce, rendant sa migraine pire qu'elle ne l'était déjà. Elle passa une main gantée sur sa tempe, appuya dessus comme s'il s'agissait d'un remède miracle, en vain. Sa bouche était sèche, ses muscles endoloris et la voix lancinante d'une alarme l'énervait.

Elle se redressa. Que faisait-elle allongée sur cet étrange sol gris et métallique ? Elle tira son carnet électronique de sa veste. La date l'étonna. Habituellement, elle fêtait la nouvelle année avec sa compagne, Amarante. Elle et Cinabre organisaient des voyages avec leurs amis. Elles s'amusaient tant et si bien qu'elles avaient besoin de plusieurs jours pour s'en remettre. Les 10 janvier, elle les passait sur les plages, pas sur un sol métallique.

Une fois debout, elle épousseta son uniforme. Sa veste rouge sombre était doublée d'une importante fourrure. Son pantalon noir élimé et tâché de boue trahissait une longue marche. Elle caressa machinalement le blason de son équipe, une croix constituée d'un sabre et d'un tube à essai, cousu au niveau de son cœur. Elle ne pouvait s'empêcher de le toucher quand elle était nerveuse.

14 novembre 2115, 12h

Cinabre passa son doigt sur la croix du Département de la Recherche. Elle fixait les lèvres d'Amarante sans l'entendre. Comme souvent, Amarante présentait un projet à un groupe de personnes susceptibles de lui offrir un financement. Cinabre était toujours présente pour la seconder, même si elle demeurait silencieuse. Ce jour-là, personne ne prenait Amarante au sérieux. Il suffisait de lire les expressions amusées ou ennuyées des potentiels mécènes. L'exposé avait atteint le point où chacun sentait qu'il n'avait aucun sens et que c'était une perte de temps.

Lorsque les invités s'en furent allés, Amarante s'approcha de Cinabre pour se blottir dans ses bras.

– Cinquième présentation de cette expédition et personne ne veut nous aider...

– Tu vas trouver quelqu'un, j'en suis sûre.

– Tu es trop confiante. Peut-être que notre projet n'a aucun intérêt. Peut-être que nous devrions travailler sur un autre sujet. D'habitude, j'arrive tout de suite à les convaincre.

Cinabre glissa ses doigts sous le menton de sa compagne pour la forcer à la regarder. Elle détailla son visage rond, lunaire, et ses yeux pâles. Amarante était très charismatique. Dès qu'elle présentait une idée, ses interlocuteurs se laissaient emporter par ses paroles. Leur projet était peut-être trop compliqué, trop dangereux, s'ils ne souhaitaient pas la suivre.

Elle attrapa une mèche de cheveux bruns d'Amarante qu'elle entortilla autour de son index.

– Je vais trouver une solution, Am'. Fais-moi confiance.

10 janvier 2116, 9h28

Cinabre posa une main sur le pommeau de son sabre. Elle hésita un instant puis le dégaina : l'alerte répétitive l'inquiétait. D'un regard bref, elle remarqua qu'elle était dans une petite cafétéria d'une vingtaine de mètres carrés, seule. La migraine tonnait dans son crâne.

Elle s'approcha d'un réfrigérateur qui trônait dans un coin et l'ouvrit. L'odeur de moisi la prit à la gorge. Elle manqua de vomir, referma immédiatement la porte. Nul doute : elle était dans une pièce qui n'avait pas été utilisée depuis longtemps. Elle était poussiéreuse mais ordonnée. Difficile de savoir si les lieux avaient été abandonnés à la hâte.

ImpitoyableOù les histoires vivent. Découvrez maintenant