Chapitre 40 : L'histoire

151 24 1
                                    


💦🔥🌪🌿

— Regardez ça ! lance Miolaine, visiblement émerveillée par tous les symboles aux murs.

Loan pénètre dans ce qui lui semble être un ancien sanctuaire de la civilisation Tehrenienne. Les dessins reliés entre eux représentent des paysages. Sont-ce de vieux reliefs de la planète. Il appose ses doigts sur la paroie et les glisse le long des traits creusés dans la roche.

Les dessins ont en premier attiré son attention, mais la pièce, plutôt petite, une douzaine de mètres carrés à peine, contient aussi différents objets. Certains sont posés à même le sol, sans protection autour. N'importe qui pourrait marcher dessus. Quelque chose craque, d'ailleurs, sous des pieds. Il osa à peine baisser les yeux, de peur d'avoir écrasé un objet millénaire. Fort heureusement, il s'agit de vieux morceaux de poterie déjà brisés. Erine en piétine également plusieurs à quelques mètres de là.

Une épée à la lame blanche, translucide, étincelante attire l'attention de Loan. Elle est installée dans une niche et posée sur un fin socle. Sa poigne, si petite que même Erine aurait du mal à glisser ses fins doigts dedans, brille sous l'effet d'un rayon de soleil.

Il s'approche de l'objet, intrigué par les fins filaments lumineux qui semblent animer la lame. Il lève sa main dans sa direction, prêt à poser ses doigt dessus, elle doit être douce.

— Je ne ferai pas ça si j'étais toi !

Loan se retourne brusquement, une voix féminine inconnue le sortant de sa contemplation. Elle se tient dans l'encadrement de la porte ou tout du moins, le trou dans la roche qui sert d'entrée à ce lieu. Une petite brune aux cheveux coupés en carré plutôt sévère. Contrairement à la majorité des gens qu'ils ont croisés jusqu'à maintenant, elle ne porte pas un manteau aussi gros qu'elle, mais une simple tunique verte, une teinte assez similaire à celle de la planète.

— On ne sait pas si elle a encore des propriétés magiques, qui sait, tu pourrais exploser ou prendre une chose à laquelle tu tiens, reprit la brune devant le regard surpris de Loan.

— Une chose à laquelle je tiens ? répéte le jeune homme.

— Cette lame a servi lors de la guerre contre la Ligue, taillée dans un éclat de cristal pur.

Loan reporte ses iris ébaillis sur l'objet, puis à nouveau sur la jeune femme. Elle ne doit pas être bien plus âgée qu'eux. Surement intriguée, Erine s'amène devant l'arme. Elle en étudie les contours et enroule ses doigts sur le pommeau, évitant soigneusement la lame.

— Je peux ? demanda-t-elle, alors qu'elle s'est déjà permise de mettre la main sur un objet qui, pour son peuple, doit être sacré.

— Bien sûr, acquiesce la brune.

Loan observe son amie soulever l'épée de son socle et fendre l'air de quelques coups rapides. Elle fait tourner la poignée dans ses doigts, affichant un sourire satisfait.

— C'est si léger, fait-elle remarquer.

Loan tend une main vers l'arme qu'elle lui cède. Il imite ses précédents gestes. En effet, l'objet est d'une légèreté sans égal, aucune arme qu'il a déjà maniée ne lui obéissait avec autant de souplesse. Sous le regard amusé de la jeune brune, tous approuvent les qualités de la lame avant de finalement la reposer sur son socle.

— Vous disiez qu'elle est en Cristal Pur ? s'enquiert Miolaine sans cesser de regarder l'épée.

— C'est ce que dit la légende, rétorque l'autochtone.

Le Cristal Pur ~ Tome 1 ~ TERMINÉOù les histoires vivent. Découvrez maintenant