Avant-propos

8 1 0
                                    


10 milliards d'humains. 2 milliards de clones décimés. 2019: année de la tempête. 3 ans de colonisation. 220 000 Waterimiens. 11 nationalités différentes. 3 concepteurs. 1 centre des fusions. 700 centres des gestions. 1 gestionnaire. 11 milliards de bébés équipés de l'implant et de la puce RFID. 1 milliard d'Implantés dans le monde. 


Cellule 4235 Nulle part, 2062Jade

«Le monde avait changé.»

Personne ne me connaissait mieux qu'eux, ils m'ont vu naître, ils m'ont élevé. Mes architectes. Mes parents biologiques. Mes créateurs. Ils ont tout dessiné, tout façonné, et c'est... une perfection. Quand j'avais douze ans, ça l'était.

Je suis vivante, même si je n'en ai pas l'impression. On me dit que je vis mais je ne comprends pas que l'on puisse appeler cela vivre. On me le disait même avant que je ne me retrouve ici, que je ne me retrouve entre moi et moi-même.

Mon cœur palpite maintenant. Mon corps ne bouge plus, mais mon cerveau manque de cramer.

J'ai mal dans la tête, enfermée ici.

Je ne sais même plus à quoi penser.

Pour faire paraître ça moins long.

Je vais bientôt mourir, j'espère. ...

Regardez-moi, parler de mon malheur, comme si vous pouviez faire quelque chose pour moi.

Il n'y a personne qui peut me sortir de là. Personne qui ne peut m'aider. Et même si je pouvais sortir, qu'est-ce que je ferai, là dehors ?

Ils nous connaissent bien, parce qu'ils nous ont fait. Ils nous connaissent bien car ils nous font tous les jours. On se connaît de moins en moins car on ne veut pas se connaître quand quelqu'un d'autre peut le faire à notre place. À travers les yeux attardés des autres, c'est toujours un peu plus facile.

On ne devient rien, on est même plus une personne. À jamais. C'est fatal quand tu n'es même pas né en en étant une. Je ne me considère même pas comme exister à présent. Mon monde avait changé. Et Jade n'est plus.

Ça n'a aucun sens hein?

J'ai plusieurs fois pensé me trancher la gorge, pour voir, voir si c'était mieux de mourir. Ils m'ont dit que j'étais, moi aussi, parfaite, cette créature que tout homme souhaiterait être, ils m'ont dit que le monde entier me pleurerait tant celui-ci m'enviait et m'aimait. J'ai alors renoncé.

J'aurais dû le faire à cette époque-là.


Quand je n'étais qu'une simple gamine, la fille d'un père qui ne me connaissait pas. La fille d'un médecin qui me connaissait trop bien. Avant que je ne devienne leur fille chérie.

IDENTICAL V2Où les histoires vivent. Découvrez maintenant