✈Chapitre 1: Un Triste Adieu

58 2 6
                                                  

Mon père me conduisit à l'aéroport toutes les fenêtres fermées. La température à Oxnard, c'est une municipalité américaine qui a été fondée en 1903 et qui est située dans le compté de Ventura en Californie. Elle compte actuellement environ 200 000 habitants et est la plus grande ville de l'aire métropolitaine de Oxnard-Thousand Oaks-Ventura qui comprend près de 800 000 habitants. La température, à Oxnard, frôlait les dix degrés, le ciel était encombré de nuages noirs. Ces deux dernières années, ma mère,  Océane,  avait accepté de substituer à mes séjours obligatoires chez lui un mois de vacances chez elle. Je détestais Oxnard, mais j'adorais Chicago. J'adorais le soleil,  la chaleur,  les belles plages,  ma mère ...  Ah,  ma mère m'avais manqué mais laissé tomber mon père était la chose la plus folle et l'acte qui me terrifiait.
-Rien ne t'y oblige,  Clara me disait mon père pour la énième fois avant que je grimpe dans l'avion.
Mon père ne me ressemble pas du tout, si ce n'est qu'il a les yeux verts tout comme moi.
-J'en ai envie,  répondis-je.
Le stress et la peur me submergea,  une bouffée de chaleur avait parcouru tout mon corps. Je l'a pris dans,  mes bras et la serra,  presque à s'en étouffer,  l'embrassa.
-Dis, bonjour à Océane.
-Je n'oublierai pas ne t'en fais pas pour ça.
-J'espère qu'on se reverra très vite ma puce.
-Moi aussi papa. Bon il faut que je te laisse à un de ces jours 
Je pris mon seul et unique bagage à main et partit en direction de l'avion. Quand je me tourna, mon père était déjà parti sans aucun doute il était en larme. Je regarda le billet d'avion pour savoir où je me trouvais. Je me situais à la place du 50H, juste à côté d'un hublot. Je détestais être à côté d'un hublot, car je revoyais les moments passés avec mon père, ils étaient tellement...inoubliables ! Une voix me fit soudain sursauter: Bonjours mesdames et messieurs, ici le commandant de bord, Baker James, au vol de la compagnie British Air Ways,  pour la destination de Chicago. Dans quelques minutes, nous allons bientôt décoller. Le voyage va durer environ 9 heures et 3 minutes . La température de Chicago est 9 degrés. Veuillez attacher votre ceinture, pour un décollage imminent." Je mettais ma ceinture de sécurité et pris un comprimé pour lutter contre le stress. L'avion pris de la vitesse et puis s'envola. Je m'installais confortablement dans mon siège, afin de pouvoir dormir, car j'étais épuisée. Je tombai dans un sommeil profond...  Soudain, le commandant de bord s'écria: "Mesdames et messieurs, merci de bien vouloir regagner votre siège et d'attacher votre ceinture, nous allons traverser une zone de turbulence. Merci". Je redressais mon siège et vérifiais que j'avais mis correctement ma ceinture de sécurité. Au bout de quelques heures, l'avion se posa, ce qui me soulageais. Après que je fusse coincé dans cet avion une demi-heure, je sortis de l'engin, la gorge serrée.
~~~Éclipse des fouilles douanières~~~
Avis?

La Jumelle MaléfiqueLà où vivent les histoires. Découvrez maintenant