>><<>><<>><<>><<>><<>><<>><<>><<>><<>><<>><<>><<>><<>><<>>

 Bonjour !

Voici le chapitre 5 comme promis (Attendez, je l'avais promis ?) 

Bon, la musique c'est celle quand notre héroïne vas entendre  à l'extérieur du-- Vous verrais. Mais la musique ne vas pas au bout (dans ce chapitre)

 À plus !

Et le MEDIA c'est Ichiru Uchiwa.

Voici déjà une/deux traduction :

Otōto = du japonais , veux dire : petit frère .

Urusai = du japonais , veux dire : ferme la, tais toi, etc.

Chichinashi = japonais , veux dire : sans sein, petit sein, etc

>><<>><<>><<>><<>><<>><<>><<>><<>><<>><<>><<>><<>><<>><<>>

Je pose mon pied et continu jusqu’à la fontaine, qui est en plein milieux de la place. Et c’est la qui commence à pleuvoir.

" Mince ! "

Je coure vite à la porte, là au moins il y a un petit toit. Assez pour s'abriter de la pluie. Puis je me mets devant la porte et toc 3 fois. " TOC. TOC. TOC !! " C'était comme un écho ... ça commence à être flippant. Il se passe rien .... Ils ne sont peut-être pas là ?

" Hein ? Du piano ? Cette musique n'est pas très rassurent... " *grincement de porte*

" Moi : (L-la porte c-c‘est ouverte t-toute seule ...) "

Je rentre comme même dans le manoir et m'éloigne de la porte pour arriver en dessous d'un lustre gigantesque. " Clac "  ... La porte se referme d'elle-même. Je regarde autour. Donc il y a un escalier énorme qui se sépare (arrive au couloir) en deux, l'un à droite et l'autre à gauche. En dessous de l'escalier droit il y a une porte en bois avec une poignée couleur dorée. Et l'autre avec une poignée en argent. Au rez-de-chaussée il y a deux couloirs (droite et gauche). Je continu à admire les lieux jusqu'à quand mes yeux ont vu une personne allongée sur un canapé. Eh, ce ne serait pas un des frère Uchiwa ... Il dort ? On dirait qui ne respire plus. Je touche sa main.

" Mais, c'est froid ! " Je rapproche ma tête pour écouter son cœur.

" J'entends rien ! Mon téléphone, vite ! " J'allai me relever pour prendre mon téléphone mais quelque chose à pris ma tête.

" ?? : Toi reste la ! "

" Miyuki : Kyaaaa ! "

La personne ma mise sur le canapé et tient Fermement mes poignées.

" Moi : AI ! "

" ?? : *snif-snif* ... Hmm  *lèche* ... Je vais te prendre. "

Non mais ! Ne me lèche pas !! Espèce de pervers !!! Un sourire inquiètent apparaît sur son visage. Euh... aux secours ! Il se prépare à faire quelque chose mais QUOI !?

" ?? : Fuuto, c'est quoi tout ce rafus ?

Fuuto : Tch, Riyuk.

Riyuk : C'est le hall d'entrée.

forever diabolik vampires [EN PAUSE]Lisez cette histoire GRATUITEMENT !