Épilogue

19K 2.6K 221



Bonsoir,

J'espère que vous allez bien ?

C'est avec un pincement au cœur que je termine cette histoire en espérant qu'elle vous ait plu.

Ces deux derniers mois ont été extrêmement difficile pour moi. Je n'ai pas pu publier comme je l'aurais voulu et la fatigue m'a beaucoup freinée. Néanmoins, malgré tout ça je retiens votre compréhension, votre patience et votre soutien. Je ne sais comment vous remercier pour vos messages et vos commentaires qui me redonnent le sourire. Je n'oublie pas que tout ça c'est grâce à vous.

Je vous remercie et je vous embrasse tous.

Prenez soins de vous c'est important...

Je reviens dans quelques jours pour une nouvelle histoire.

Bisous à tous !




C'était l'automne...

Kate arborait un sourire joyeux alors que la dernière feuille du pommier s'échoua sur le sol recouvert de blanc.

Cette neige inattendue tombait en continue depuis des heures et Kate voyait ça comme le symbole d'un renouveau...comme un signe envoyé par son père.

- Que faites-vous madame ?

Kate esquissa un sourire tout en fermant les yeux.

Cette voix suffisait à l'envelopper d'une chaleur intense et chaque fois nouvelle.

- Je montre à votre fils le paysage à couper le souffle et vous très cher mari ?

Kate se retourna avec Seth dans les bras.

Chaque moment était précieux.

Deux mois plus tôt Kate donnait naissance à leur fils dans une éprouvante douleur mais qui très vite s'était transformée en une joie indescriptible.

Seulement Seth grandissait vite et chaque moment passé avec lui était précieux.

Une émotion douloureuse lui noua l'estomac.

Elle tourna sa tête vers son fils calé contre son épaule et passa sa main dans ses cheveux noirs corbeau.

- Il a déjà six mois, j'ai l'impression que le temps se joue de moi, murmura-t-elle d'une voix inaudible.

Masson s'approcha pour combler l'espace qui les séparait et vint poser sa bouche contre son front. Il avait tant redouté cet instant qu'il avait fini par l'accepter.

Au contraire de sa femme.

À présent c'était à lui de la rassurer.

- Seth a encore des années devant lui avant d'être un adulte, déclara-t-il en glissant son index dans la main de son fils ; Tu as entendu Zyra ?

- Oui, je l'ai entendu mais je peine à l'accepter, répondit-elle en levant son regard sur lui.

Masson captura ses lèvres sans plus attendre.

Sa femme répondit à son baiser même si son cœur était baigné de tristesses.

- Regarde-le mon amour, regarde notre fils, murmura Masson en posant son index sur son menton pour qu'elle tourne sa tête vers Seth.

Leur fils dormait contre son épaule, les lèvres entrouvertes, tenant son ours dans sa petite main. Kate sourit, le cœur battant, les larmes aux yeux.

Masson avait raison.

Seth avait encore des années devant lui avant d'atteindre l'âge adulte même si elles se comptaient sur les doigts de la main.

- Tu as raison, murmura-t-elle en marchant jusqu'à son lit ; Il faut que je cesse de m'inquiéter.

Kate le déposa délicatement dans son lit puis ramena sa petite couverture sur lui. Les larmes aux yeux elle se redressa alors que son mari avait glissé ses mains sur sa taille pour l'attirer contre lui.

- Tu m'as donné tout ce que je désirais mon amour, chuchota-t-il à son oreille ; Notre fils est le début de notre histoire, il représente notre force, notre bataille...

Ses mots se glissèrent en elle comme un flux d'émotions.

Kate se tourna vers lui et se hissa sur la pointe des pieds pour glisser ses doigts autour de sa nuque. Dieu qu'il était beau ! Songea-t-elle en se mordant la lèvre.

- Je veux te montrer quelque chose d'important, annonça le cyan en embrassant son poignet.

Intriguée Kate plissa des yeux avant de jeter un œil sur Seth.

- Elsa est en bas, elle va le surveiller.

À une vitesse folle il disparut de la chambre puis revint avec son manteau dans la main.

Il l'aida à l'enfiler puis la souleva dans ses bras pour l'emporter avec lui. En moins d'une minute ils se retrouvèrent hors de l'enclave, dans la rue principale.

Kate n'eut guère le temps d'observer l'endroit qu'elle sentit un bandeaux se poser sur ses yeux.

- Laisse-moi te guider, c'est une surprise.

Le cœur affolé, Kate accepta ses mains et se laissa guider.

- Nous y sommes presque, annonça-t-il tout près de ses lèvres.

Kate esquissa un sourire timide, pressée de découvrir sa surprise.

- Es-tu prête ? Demanda-t-il en posant ses doigts sur le bandeau.

- Oui, j'ai même hâte !

Il lui retira le bandeau et quand elle ouvrit les yeux, Kate sentit son souffle se couper et son cœur se mit à battre partout en elle.

- Masson, souffla-t-elle en posant sa main sur son ventre ; Mais qu'est-ce que...

Kate secoua imperceptiblement de la tête en fixant la plaque en or gravée de son nom.

- Ce cabinet médical est désormais le tien.

Peinant à y croire Kate alla ouvrir la porte blanche sans oser en franchir le seuil.

- Tu fais partie de mon monde mais cela ne t'empêche pas d'exercer ton métier, reprit-il en l'entraînant à l'intérieur ; C'était ton rêve.

Kate retint un cri de joie et ses lèvres entrouvertes frémissaient d'un sourire en coin.

Il n'avait pas oublié...

Les yeux noirs de son mari baignaient d'une lueur mystérieuse. Kate s'élança alors vers lui pour lui sauter au cou, laissant des larmes rouler sur ses joues.

- Je t'aime, murmura Kate contre son cou

Masson enlaça sa taille alors qu'il dévorait ses lèvres du regard. N'y tenant plus il l'embrassa avec ferveur puis plongea sa main dans ses cheveux pour qu'elle le regarde dans les yeux.

Cette femme incroyablement courageuse était à lui et dans ses yeux azur il pouvait y déceler l'immensité de son amour pour lui.

Les siècles qu'il avait passé à la chercher lui parurent bien loin.

Aujourd'hui il pouvait dire que son âme était guérie et que son cœur longtemps en sommeil était enfin réveillé.

Grâce à elle...

Grâce à son âme-sœur, grâce à cette femme merveilleuse.

Masson glissa son index sous son menton pour qu'elle le regarde dans les yeux puis déclara ;

- Moi aussi je t'aime Kate et j'ai l'éternité devant moi pour te le prouver....

La proie du vampireLisez cette histoire GRATUITEMENT !