emeraude7

Rester droit et fier face au diable, peut être qu'un jour je tomberai mais ce ne sera pas de sa main.  J'ai appris que l'on ne pouvais pas contrôler les autres mais seulement nos gestes et nos mots alors je ne m'abaisserait pas à ton niveau, je ne creuserais pas ma descente en enfer seulement pour tes yeux rouges de haine et vert de jalousie.

emeraude7

Rester droit et fier face au diable, peut être qu'un jour je tomberai mais ce ne sera pas de sa main.  J'ai appris que l'on ne pouvais pas contrôler les autres mais seulement nos gestes et nos mots alors je ne m'abaisserait pas à ton niveau, je ne creuserais pas ma descente en enfer seulement pour tes yeux rouges de haine et vert de jalousie.

emeraude7

ahh j'aime cette nouvelle 
          
          Lucien, une nouvelle de Claude Bourgeyx
          
          Lucien était douillettement recroquevillé sur lui-même. C’était sa position favorite. Il ne s’était jamais senti aussi détendu, heureux de vivre. Son corps était au repos, léger, presque aérien. Il se sentait flotter. Pourtant il n’avait absorbé aucune drogue pour accéder à cette sorte de béatitude. Lucien était calme et serein naturellement ; bien dans sa peau, comme on dit. Un bonheur égoïste, somme toute.
          
          La nuit même, le malheureux fut réveillé par des douleurs épouvantables. Il était pris dans un étau, broyé par les mâchoires féroces de quelque fléau. Quel était ce mal qui lui fondait dessus ? Et pourquoi sur lui plutôt que sur un autre ? Quelle punition lui était donc infligée ? « C’est la fin », se dit-il. Il s’abandonna à la souffrance en fermant les yeux, incapable de résister à ce flot qui le submergeait, l’entraînant loin des rivages familiers. Il n’avait plus la force de bouger. Un carcan l’emprisonnait de la tête aux pieds. Il se sentait emporté vers un territoire inconnu qui l’effrayait déjà. Il crut entendre une musique abyssale. Sa résistance faiblissait. Le néant l’attirait. Un sentiment de solitude l’envahit. Il était seul dans son épreuve. Personne pour l’aider. Il devrait franchir le passage en solitaire. Pas moyen de faire autrement. « C’est la fin », se répéta-t-il. La douleur finit par être si forte qu’il faillit perdre la raison. Et puis, soudain, ce fut comme si les mains de Dieu l’écartelaient. Une lumière intense l’aveugla. Ses poumons s’embrasèrent. Il poussa un cri.
          
          En le tirant par les pieds, la sage-femme s’exclama, d’une voix tonitruante : « C’est un garçon ! ». Lucien était né.

emeraude7

bonjour bonjour
          comme vous avez pu le remarquer je n'ai plus trop le temps d'être sur wattpad, mais je vous promet de poster le chapitre de Créature mercredi mes chers lectures... 3 parties et déjà 17 votes c'est bien plus que la prophétie du dragon à ses débuts 
          Je vais essayer de revenir vite, peut être un petite partie dans mon artbook à prévoir le weekend prochain  
          A quand les 200 abos ??? on s'en rapproche doucement mais surement ;)
          Zoubi

emeraude7

@Elea268 mercii ❤️❤️ mais il faut compter les petits unfollow par-ci par-là XD
Reply

Elea268

@emeraude7  d'accourd :)) VOUIII bientôt les 200 bravoooo ! Tu les mérites amplement ❤️❤️
Reply