Mes démons portent ton nom {Wattys2018}

Mes démons portent ton nom {Wattys2018}

288K Reads 25K Votes 91 Part Story
Peyton Fitzgerald By PeytonFitzgerald Updated Aug 30

Hermione retourne à Poudlard a la fin de la guerre pour terminer sa dernière année en compagnie de ses amis. 

Elle rêvait de passer une année tranquille et se consacrer à ses ASPIC mais Dumbledore en a décidé autrement puisqu'il va lui confier une mission de la plus haute importance : se rapprocher de son pire ennemi pour apprendre ses noirs secrets. 

Comment va-t-elle pouvoir y parvenir ? Et surtout, le monde sorcier est-il vraiment en paix ?

[NDA: les personnages et l'histoire de fond appartiennent à J.K Rowling, mais l'histoire m'appartient.

J'ai changé plusieurs petites choses, plusieurs détails (chronologies ou autres) :

Dumbledore est vivant, il a survécu à Voldemort, comme d'autres : Fred, Rogue, ... 

Ron et Hermione ne sont plus ensemble, leur histoire n'a pas duré après la guerre. Harry et Ginny ne sont également plus ensemble.]

J'espère que cette histoire vous plaira, n'hésitez pas a partager, commenter et voter.

  • dracomalfoy
  • dramione
  • fanfiction
  • gryffondor
  • harrypotter
  • hate
  • hermionegranger
  • love
  • serpentard
  • wattys2018
leulabbe leulabbe 5 days ago
Stupide serpentard 😂😂😂 chui par terre c quoi cette insulte mdrr
Ma petite chérie, ce livre est un dramione. Si tu as vu des fanfics comme ça tu sais de quoi je parle. Alors, va embrasser le plus rapidement possible notre petit Malfoy, voir MAINTENANT
23honeyy 23honeyy Oct 06
si tu savais comme tu ne sais pas (faut tourner 7 fois sa langue dans sa bouche avant de parler)
emilie_tlgd emilie_tlgd Oct 06
Serpentard for evard !!!! 🐍💚 Notez l'ironie, merci ! 😂😅
mmeguy00 mmeguy00 Oct 05
HUMHUM HUMMMMMMHURRMMM HURM HU... pardon, je me suis étranglée tellement y a d'innocence et de CONNERIE dans cette phrase. t'es dans une dramione cocotte, donc tu AURAS un gros problème, comme tu dit!
tigerlolita tigerlolita Sep 27
Maiiis idiote ! J'ai fais le test et je suis à serpentard nous traite pas d'idiot