L'esclave qui osa aimer

L'esclave qui osa aimer

7.1K Reads 917 Votes 23 Part Story
Sogni d'oro ☆ By aliceinawinterland Updated 7 days ago

Caroline du Sud, États-Unis d'Amérique, 1858.
Elle est blanche et riche fille de planteur. 
Il est noir et esclave sur cette même plantation.
Élevés par la même femme, ils ont grandi inséparables jusqu'à qu'Elijah soit envoyé dans les champs de coton et Elizabeth à Charleston.
Lorsqu'elle revient, en 1858, trois ans avant le début de la guerre de sécession qui déchirera Nord et Sud, Elijah n'est plus le petit garçon qu'elle a quitté. Et elle n'est plus la petite fille aux joues rouges qui jouait à se mettre la mousse espagnole dans les cheveux.
Ils ont grandis et l'amitié se transforme en puissante attirance. Des liens se créent, l'interdit se dessine, ils jouentt avec le feu. Il risque la mort et elle le déshonneur. 

13/12/2016: 13ème dans la catégorie roman historique  

⚠ Cette fiction prend place dans les États-Unis racistes du 19ème siècle et les discours prononcés peuvent choquer. Sachez que je n'approuve en rien ces discours et que c'était juste la façon de penser de l'époque ⚠

Amy-lee971 Amy-lee971 Jan 02
Quelqu'un les avaient peut-être interceptées, ses lettres....
PhilippineForest PhilippineForest Aug 26, 2016
L'esclavage est un sujet qui me touche beaucoup dans l'Histoire, alors quand je suis tombée sur la tienne, je n'ai pas hésité ;) Continue comme ça !
Fruitskiwis Fruitskiwis Jan 07
C'est de quel film les images stp? Et sinon très bonne fiction c'est vraiment mignon je chercher des histoires comme ca et j'ai trouvé a tienne merci
- - Oct 26, 2016
Très bon début, ton histoire me donne vraiment envie de la lire😊
The-Ri-chan The-Ri-chan Dec 27, 2016
Premier bon point, Elle a l'air plutôt humble et n'a pas l'air indifférente face à l'esclavage. Cependant j'espère qu'elle n'en deviendra pas niaise
LauraBrbnt LauraBrbnt Aug 20, 2016
Et bien on continue sur cette bonne lancée ! J'ai rarement été confronté à une héroïne aussi douce, je ne m'y attendais pas et ça fait du bien je dois dire :)