Bacchanalia - Lettres à Elise

Bacchanalia - Lettres à Elise

37K Reads 5.2K Votes 73 Part Story
Eurydictine By Eurydictine Updated Jan 12

"- Qu'est-ce qui t'a pris, Jean-Baptiste ? demanda-t-elle doucement.
  - Je ne sais pas.
  - Qui est-elle pour toi ?
  - La femme que j'aurais dû épouser...Elle avait disparu de ma vie, il y a neuf ans ... Neuf putains d'années !...Neuf putains d'années qu'elle s'était envolée, partie sans explication...pas de lettre de rupture...rien. Elle m'a laissé là, comme un chien...
  - Pourquoi as-tu accepté l'enquête ? Sachant qu'elle était impliquée.
  - J'aurai dû la refiler à un collègue...Mais je dois savoir, j'ai besoin de savoir.
  - La concernant, elle ?
  - Oui...et me concernant aussi...
  
  Touchée par la vulnérabilité de son enquêteur, elle ne chercha pas à en savoir plus.
  
  -Tu sais ce qu'il te reste à faire Jean-Baptiste?
  
  Le commandant Estebèche se leva, ouvrit sa veste, dégrafa la sécurité de son holster, déchargea son arme et la déposa, à contre cœur, sur la table. Il tata ses poches pour en sortir sa carte tricolore qu'il remit à sa supérieure, la Taulière du 36, quai des Orfèvres.
  
  C'était fini. Il n'était plus flic. Pour le moment.
  
  - Jean-Baptiste, cela n'est que le fruit du hasard...Et ce n'est qu'une question de temps...Laisse tes collègues reprendre l'enquête, reprit-elle.
  - Le hasard ?... ça n'existe pas. Et du temps ?...J'en n'ai plus.
  
  Il passa sa main dans les cheveux, il se sentait nu et inutile. La dernière chose à laquelle il pouvait encore s'accrocher venait de s'effondrer."
  
  
  
  Fiction primée aux Wattys 2016, dans la catégorie "premier récit"

quatseyes quatseyes Dec 12, 2016
Evidemment,
                              Dans l'obscurité,
                              Envisageable : il
                              Feuillages mais
                              Terrifiantes ;
                              Identifiés ;
LilyaRose LilyaRose Jan 05
Un début haletant qui ne me donne qu'une envie...continuer ma lecture!
Kealcym Kealcym 2 days ago
« Les enfants ne se concertaient pas ; ils allaient là où leur instinct les guidait [...] »
                              Ici, j'aurais mis un point plutôt qu'un point-virgule. La première partie constitue une phrase qui se suffit à elle-même. Sa taille est contrebalancée par la seconde partie qui est plus longue.
J'ai été happée dès le premier paragraphe... J'adore. Exactement le genre d'histoire que je recherche !
weekla weekla Dec 01, 2016
C'est très bien écrit et tu arrives à nous faire entrer dans l'action tout en gardant le suspende intacte, j'aime beaucoup :)
nuitdencre nuitdencre Nov 18, 2016
Excellent dans la forme et dans le fond. L'histoire est campée, on baigne dans l'obscurité, avec de gros points d'interrogation. En fait, c'est très cinématographique comme écriture. C'est tellement palpitant qu'on a envie de découvrir la suite.