Chevalier Larouille 1: Facies Mortis

Chevalier Larouille 1: Facies Mortis

9.5K Reads 1.8K Votes 19 Part Story
Mathieu Okubo By m_okubo Completed

Le moyen-âge version western spaghetti. Avec donc des mentons mal rasés, des longs regards en zoom ralenti, des duels sur fond d'orgue, de la chaleur, du sang, de la sueur, de la poussière.
Et, bien sûr, de Larouille...

Eté 1129. Un mystérieux cavalier arpente la Provence, laissant un chapelet de cadavres horriblement mutilés dans ses traces. Quelques paysans l'ont entr'aperçu. Ils parlent d'un immense destrier noir, d'une silhouette lourdement cuirassée, et d'une aura de terreur suffocante ; les rares ayant vu son visage sont désormais trop déments pour pouvoir en témoigner.

Il n'est pas seul à parcourir les routes du comté. Un vieil homme sans nom va de place en place, ne s'arrêtant jamais, fuyant toute gloire et toute amitié. Sa jument grisâtre et fatiguée transporte un arsenal suffisant pour équiper une cohorte, et sa cotte de mailles rouillée dissimule peut-être le chevalier le plus dangereux des royaumes latins.

Leurs pistes se croisent dans un village reclus, écrasé de soleil. Et le fracas des armes va se mêler aux grincements des cigales...

TheoSeguin TheoSeguin Aug 16
Conquis dès le premier chapitre ! Je m'attaque tout de suite au chapitre 2.
K_Gitsh K_Gitsh Feb 11
Très intéressant et c'est un type d'univers que j'affectionne. Bien décrit, bien amené : what else ?
Excellent prologue, superbe plume stylé et exempte de fautes, j'adore!!!!
ElsaMartin1 ElsaMartin1 Mar 30
C'est vraiment un très beau prologue ! Le style est superbe et il y a un fond historique qui me plait beaucoup ! Je vais poursuive ma lecture et j'ajoute ça tout de suite à la bibliothèque !
poledra poledra Feb 16
Ça donne envie de lire la suite. Alors j'y vais de ce pas...
Re - hue hue - j'ai donc commencé le tome 1.
                              J'aime bien. Beaucoup, même. C'est très bien détaillé et retranscrit, on accroche très vite. Difficile de faire un commentaire objectif sur un simple prologue, donc je vais poursuivre tranquillement.
                              Bon courage pour la suite malgré tout !