Chapitre 7 : Kung-fu stellaire

391 40 5

Alexia, Karine, Tom et Adam avaient pour habitude de se retrouver lors des récréations, dans le fond de la grande cour de leur collège, entre les toilettes communes et le réfectoire. Il y avait une sorte de recoin bien isolé du vent et surtout loin du regard des pions. Tout en pianotant discrètement sur leurs portables, ils échangeaient blagues et potins du jour.

Plus que tout, ils aimaient entrer dans la peau des personnages du royaume de Miamland, un monde qu'ils s'étaient inventés un jour de délire et qui leur donnait une place bien à part parmi leurs camarades de classe.

Karine était la reine de ce royaume, peuplé principalement de licornes (à l'exception des membres de la famille royale, composée de Bisounours). Alexia était son juge-avocat et la conseillait sur les lois à promulguer et sur les décisions importantes à prendre (quelle couleur de vernis à ongles choisir selon les circonstances; qui pouvait être accueilli ou au contraire banni à jamais de leur royaume et ainsi de suite). Tom avait le rôle très étrange de bourreau-prêtre et Adam celui de ministre de l'Économie (la monnaie d'échange étant le Choccobon).

Mais aujourd'hui, ils n'avaient vraiment pas le cœur à s'amuser. Dès qu'ils furent seuls dans leur petit coin, leurs visages devinrent graves. Chacun avait des dizaines de questions à poser à ses amis. Ce fut Alexia qui fit feu la première.

– C'était quoi ton délire, tout à l'heure, Karine ? Tu as pété un câble ?

– Ben quoi ? rétorqua l'adolescente en haussant les épaules. J'ai seulement voulu lui donner une réponse un peu plus précise.

– Essaie pas de me baratiner. Personne n'a rien compris à tes explications, même pas la prof ! Tu as vu comment elle est partie en hurlant ? Mort de rire !

Les autres éclatèrent d'un rire nerveux à cette évocation. Alexia racontait trop bien les histoires. Elle arrivait même à imiter la tête de Madame Redoutée en train de piquer sa crise. Mais leur rire retomba tout aussi vite. Tous savaient pourquoi Karine avait soudain eu cet éclair d'intelligence.

– Dis-nous la vérité : tu as trouvé une pierre, c'est ça ?

La question d'Alexia était plus une affirmation qu'une supposition. Tous les membres du petit groupe savaient très bien ce qui s'était passé la nuit dernière. Ce fut Tom qui revint à la charge le premier.

– Ouais, pas la peine de faire celle qui n'a rien vu : quand on est arrivés près du météore avec Adam, vous étiez déjà sur place, Alexia et toi. Je suis sûr que vous avez trouvé des pierres, vous aussi !

Karine balaya du regard la cour autour d'eux. Personne. Elle leur fit signe de se rapprocher d'elle.

– Si vous voulez que je vous raconte ce qui m'est arrivé, il va falloir prêter serment. Je ne rigole pas : c'est une question de vie ou de mort.

Les quatre amis se regardèrent, un peu angoissés. Ils avaient tous suivi les informations à la télévision et savaient qu'ils risquaient d'être rapidement dépassés par l'ampleur des événements. Tout le monde parlait du météore et les rumeurs les plus folles commençaient à circuler.

– Tu sais bien que tu peux me faire confiance... commença Alexia.

– Attends : je ne joue pas. On n'est plus au royaume des Bisounours, là... Cette pierre, elle a quelque chose de totalement dingue... C'est pire que dans un film !

– Tu veux dire que tu l'as sur toi ? En ce moment ? souffla Alexia, les yeux exorbités.

– Bien sûr... fit tranquillement Karine. Tu ne crois tout de même pas que j'allais la laisser sous mon oreiller !

Pierres d'étoiles (Prix Wattys 2016)Lisez cette histoire GRATUITEMENT !