50

2.1K 330 9
                                    


- TU ES ALLÉ CHEZ CAMARA AVEC UN INSPECTEUR DE POLICE POUR LE RECHERCHER ALORS QU'IL Y A SA FEMME ET SES ENFANTS ?! TU ES MALADE ?

- Je me porte très bien Al hamdoulillah. Et pour répondre à ta question, il a dilapidé 63 millions de francs CFA alors que sa femme et ses enfants étaient là.

- MAIS ÇA NE VA PAS CHEZ TOI ! QUI TE DIT QUE C'EST LUI QUI A DÉTOURNÉ L'ARGENT ? IL N'Y A AUCUNE PREUVE ET PUIS AMANE C'EST UN MEMBRE DE LA FAMILLE !

- Un membre de la famille ? Laisse moi rire ! Il ne fait pas parti de ma famille, c'est le frère de ta femme et c'est toi qui a insisté pour le garder à l'entreprise. De plus tonton Amir tu oublies que cet argent n'est ni à toi ni à l'entreprise ? Que tu le veuilles ou non il sera trainé en procès !

T.Coumba - Tu n'as aucun respect pour personne. Pour qui tu te prends ? Qu'est-ce qui ne va pas dans ta tête hein ? Tu veux traîner mon frère en justice et nous humilier aux yeux de tous ? Fais le Amane, mais cette guerre n'est pas entre toi et lui mais plutôt entre...

Asma - Coumba qu'est-ce que tu veux dire, tu ne devrais pas t'y mêler ce sont les affaires de l'entreprise et...

- Hey Asma fiche moi la paix avec tes conseils ok ? Du...

Amane - TU NE PARLES PAS COMME ÇA À MA MÈRE !

Aatifah - Amane..

Essaya-t-Elle en lui tirant la main pour qu'il se calme. Les choses se sont envenimés très rapidement lorsque Amir et Coumba Sidibé ont apprit que leur neveu a porté plainte à la police contre le frère de cette dernière. Ils sont directement allé chez Abdel Aziz pour s'en prendre à Amane. Tout se vacarme se déroulait en la présence d'Abdel Aziz qui était tranquillement assit sur le canapé sans se soucier de son frère et sa femme qui étaient très nerveux. Jusqu'à présent il n'a pas ouvert la bouche pour dire un seul mot.

T. Amir - ET TOI TU BAISSES D'UN TON AVEC MA FEMME ! BON SANG ABDEL PARLE À TON FILS !

Abdel - Hey, tu n'élèves pas la voix quand tu t'adresses à moi c'est clair ?

Amir - Ah bon donc...

Abdel - Je n'ai pas terminé. Tu viens à la maison, à ton âge tu agis comme un infâme sans même dire bonjour tu te mets à gueuler dans ma maison ? Non mais dis moi, tu ne manque pas de cran toi ?!

Amir - Tu m'insultes à cause de ton fils Abdel Aziz ?

Abdel - T'insulter ? Entre toi qui est entré d'une manière sans vergogne agissant comme un écervelé et moi qui n'a pipé un seul mot depuis que tu gueules, le choix est vite fait pour dissocié lequel de nous deux a insulté l'autre !

Amir - Mais il a porté plainte contre Camara !

Abdel - Et ? Camara est-il intouchable wala tu le vénère ? Est-ce interdit de s'en prendre à lui ? Il a commit un vol et pas un petit, même si c'était toi à sa place tu n'échapperais pas au tribunal !

Amir - Tu insinues quoi par là ? Je n'ai rien avoir avec cette affaire !

Abdel - Je n'ai rien dis de telle, ça vient de sortir de ta bouche à toi. Si tu te sens concerné c'est que tu te reproches quelque chose. Je ne vois pas en quoi ça te dérangerait qu'il soit poursuivi.

Coumba - Il n'y a aucune preuve contre lui ! Vous accusez mon frère sans preuve, c'est de la diffamation !

Abdel - Coumba Sy je ne m'adresse pas à toi, pour info c'est à ton mari qui est mon frère que je parle donc tache de ne pas y interférer. Et puis un conseil, tu ne devrais pas te mêler de cette affaire !

Braise de feuOù les histoires vivent. Découvrez maintenant