Le chiot de Noël

102 10 2
                                    

Décembre 1994 (HP4), le jour de Noël

Les banquets de la Grande Salle... Il y en avait pour tous les goûts, faisant le bonheur de tous les sorciers qu'ils soient gourmands ou gourmets. Avant d'apparaître comme par magie devant eux, le travail en amont n'était pas négligeable. Un étage plus bas, juste en dessous, se trouvaient les cuisines de Poudlard.

Elles étaient gérées par des elfes de maison recueillis par le professeur Dumbledore. Des dizaines, voire des centaines d'elfes aux fourneaux chaque jour, pour remplir la panse des occupants du château.

C'est dans ce lieux où se mélangeaient odeurs et couleurs, que se trouvait Dobby, le célèbre elfe de maison. C'était le chef cuisinier, chargé d'ordonner toute la troupe pour servir les plats à l'heure.

- Dobby est très content d'être avec ses frères et soeurs. Dobby veut vous rappeler que ce soir est le grand soir de Noël. Nous devons tout donner pour servir aux élèves les meilleurs plats de l'année, affirma-t-il le poing serré.

Après une brève acclamation, tous se mirent au travail. Les casseroles chantaient, les poêles ruminaient, les spatules dansaient ! Les elfes usèrent de claquements de doigts pour se faire obéir auprès de la vaisselle. De gros sacs de farine lévitèrent d'un bout à l'autre de la pièce, tandis que des dindes en bataillons se dirigèrent, en chantant, vers leur destinée. Ainsi, tous les ingrédients allèrent là où il faut, comme il faut, en temps et en heure.

Dobby n'était pas peu fier de l'avancée des recettes. Juste avant une très courte pause à midi, il passa une dernière fois à travers la cuisine quand il s'aperçut d'un manque à l'appel... Sept elfes n'étaient plus à leurs postes... Il décida de mener sa petite enquête en demandant aux elfes voisins, mais pas un ne put l'aiguiller.

C'est alors qu'il remarqua un bout de pudding sur le sol carrelé... Curieux, il alla le récupérer quand il en aperçut un deuxième un peu plus loin ! Puis un troisième ! Et un quatrième ! Plus qu'intrigué, il continua de suivre chaque morceau, jusqu'à bien en dehors de la cuisine... jusqu'à la Forêt Interdite...

Le soleil à son zénith n'y faisait rien, la Forêt resta sombre et mystérieuse... Dobby y entra non sans réticence, mais savoir que ses confrères se trouvaient peut-être en danger était une raison bien suffisante pour passer au-delà des deux arbres devant lui. Par le passé, il avait prouvé à plusieurs reprises qu'il était capable de se sacrifier pour ses amis, et il comptait bien le montrer une nouvelle fois.

Il franchit les arbres un par un, toujours en suivant les morceaux de pudding maladroitement égarés. Au fin fond de la forêt, après avoir décalé un gros buisson branchu, il tomba nez à nez avec les sept elfes disparus ! Ils portaient une taie d'oreiller en guise de vêtement, mais celles-ci semblaient s'être faites déchirées à plusieurs reprises...

- Dobby vous cherchait ! Dobby se demandait où étaient partis ses amis pendant les préparatifs pour le festin de Noël.

Ouaf !! Grrrr !! Aou !!

Pile au moment où il finit sa phrase, trois petits chiots lui sautèrent dessus et le firent tomber sur les feuilles mortes. En se relevant après s'être assuré que son coup à la tête n'était que superficiel, il découvrit que les trois chiens... n'était en fait qu'un seul et unique chien ! Un chiot à trois tête, de la taille d'une citrouille !

Dobby ne comprend pas qu'est ce que fait ce chien à trois têtes avec ses amis...

Les elfes lui expliquèrent qu'en récupérant des champignons pour la confection de certains plats, ils étaient tombés sur ce chiot à trois têtes, affamé et amaigri. Cela faisait donc plusieurs semaines qu'ils lui apportaient discrètement de la nourriture, ne voulant pas le laisser en péril.

Calendrier de l'AventLà où vivent les histoires. Découvrez maintenant