Chapitre 1 - Chaleurs

3.6K 189 9
                                    

-Je vais étudier à la bibliothèque, je dis, me levant de la table des Serpentards.

Blaise et Goyle lèvent à peine les yeux sur moi et me disent bonne nuit, je quitte la Grande Salle. Bien. Comme d'habitude, ils ne se doutent de rien.

J'ai l'habitude de mentir à mes amis, c'est devenu mon lot quotidien il y a longtemps déjà. Je regarde par-dessus mon épaule pour m'assurer que personne ne me suit et je presse le pas. Je monte les escaliers et me rend directement au deuxième étage, aux toilettes des filles.

J'entre discrètement et sors ma baguette. J'ai jeté un sort à la troisième toilette sur la droite. Tous ceux qui veulent y entrer se retrouvent envoûtés et croient qu'elles sont fermées. Je tape le bout de ma baguette contre le battant, marmonnant un contre-sort. La porte s'ouvre en pivotant.

Je ferme soigneusement derrière moi et m'agenouille devant la cuvette des toilettes. Une potion malodorante repose à l'intérieur d'un petit chaudron, sur le dessus de la cuvette. Je prends la cuillère qui est posée sur le bord du chaudron et remue le mélange.

Je sors un petit sac de cuir du revers de ma robe de sorcier et l'ouvre. Je prends une pincée de la poudre rouge qu'il contient et en saupoudre au-dessus de la potion. Le breuvage émet un peu de fumée et devient violacé.

Je continue à touiller le mélange, soupirant. Quand Severus Rogue était vivant et qu'il était professeur à Poudlard, il me préparait le remède. Mon père et lui avaient un accord. Rogue ne révélait pas ma... « nature »... et mon père fournissait des ingrédients interdits et coûteux au maître des potions. Maintenant qu'il est mort, je dois préparer le remède moi-même.

Heureusement que je suis plutôt doué en potion.

C'est tellement humiliant. Pourquoi ai-je dû naître ainsi ? J'expire brusquement de l'air par le nez. Ma mère est une alpha, mon père est un alpha... Tous les membres de ma famille ont toujours été des alphas... Pourquoi suis-je né oméga ?!

Je prends quelques flacons et les remplis un par un avec ma potion anti-chaleur. J'en frissonne à l'idée que quelqu'un découvre mon secret. Je serai la risée de toute l'école !

Si les Serpentards en entendent parler... je suis fini. J'ai toujours réussi à prétendre d'être un alpha. Je dois continuer à me cacher, ce serait une véritable humiliation si quelqu'un découvrait que je suis... que je suis un oméga pathétique et faible.

Je serre le poing. Je ne permettrai pas que ça se produise. Jamais.


~~~ ~~~ ~~~


Je sors des vestiaires de Quidditch, mes cheveux dégoulinent d'eau. Je ne fais plus partie de l'équipe, car les huitièmes années doivent laisser à leurs jeunes camarades de classe l'occasion de participer aux activités sportives, mais j'aime bien m'entraîner avec un balai de temps en temps. Aujourd'hui, j'avais été seul sur le terrain, j'avais pu voler aussi vite que je le voulais, aussi haut que je le voulais... L'air me piquait le visage et mon esprit était devenu de plus en plus léger... léger jusqu'à ce que j'oublie tous mes ennuis.

En réalité, je crois que j'ai quand même un peu exagéré. Je me frotte les épaules, mon corps me fait mal... Je grince des dents. J'aimerais ne pas être si faible. Je voudrais tellement être un alpha !

Un coup soudain dans la poitrine me fait me figer. Qu'est-ce que c'est ? Je titube, instable sur mes pieds.

Une vague de panique me submerge quand je réalise ce qui se passe. J'ai la respiration haletante, mes battements de cœur sont lourds et bruyants, ma vue se brouille...

Merde !

Mes chaleurs commencent !

Je me dépêche et glisse ma main dans ma poche. J'ai toujours une fiole sur moi depuis que j'ai 14 ans, quand mes chaleurs ont eu lieu la première fois. Je...

Drarry - OmégaverseOù les histoires vivent. Découvrez maintenant