45

2.1K 346 10
                                    



T.Oumou- le tissu bleu ciel et doré, c'est le plus beau.

- Je le trouve joli aussi.

T. Oumou - Et puis c'est le plus chère non maman ?

Mamie - Oui, c'est vrai. Donc tu porteras cet ensemble. Vas-y vite.

- D'accord.

Je suis allée m'habiller dans la sdb, franchement l'ensemble est magnifique, moi même j'en suis tombée amoureuse. Ça m'étonne que tata Oumou ait fait un tel choix pour moi, même si c'est tonton Bachir qui lui avait donné l'argent pour qu'elle paye ce qu'il faut il y a un mois quand elle devait organiser mon mariage. Elle avait commandé pleins d'habits et tissus du Nigeria et du Ghana, faut dire que les tissus sont extrêmement chers, mais tonton Bachir n'a rien voulu entendre. Il a dit qu'il prendrait en charges tous les frais pour le mariage de sa fille. Ahh tonton Bachir, qu'Allah le protège, son cœur est d'or...

La maquilleuse que Djena a amené a commencé à me maquiller. Tout le monde était là, enfin de notre côté. Car Amane et sa famille viendront aussi dans pas longtemps. Mes mamies ont fait sortir l'or qui a avait été gardé pour moi, de la part de ma mère, de leur part à elles, celle de mon oncle aussi. Il y avait tant de bijoux. Il y a 4 parures avec leurs boucles d'oreilles, deux paires de 5 bracelets, 2 chaînettes pour la cheville, une pour les hanches et pour finir un bijoux pour la tête. Dans ma famille maternelle c'est important qu'une mariée ait de l'or pendant son mariage, car chez nous on considère ça comme la richesse d'une femme.
Peu importe ta classe sociale, ton rang ou autre, la richesse n'est pas seulement l'argent et les bijoux, la richesse c'est aussi la nature, c'est les aliments, les fruits, les légumes, l'eau, le lait, l'art, l'amour etc. Cette cérémonie est juste une tradition dans mon ethnie, elle n'est ni une obligation ni indispensable. Elle se fait par choix et par plaisir, c'est purement et simple traditionnelle.

J'étais prête, mais je ne devais porter aucun bijoux pour l'instant car c'est à mon mari de choisir les bijoux que je dois porter. 10 min plus tard ils étaient arrivés, ma mamie a mit tous les bijoux dans un tissus en velours rouge et l'a attaché. Et c'est la sœur de mon mari qui devait l'amener chez son frère pour qu'il choisisse. Moi je devais rester dans la chambre en attendant que Mr fasse le choix mdr. Aida est venue prendre le tissu et l'a fait descendre. Puis elle est revenue 5 min après avec les choix d'Amane. Ptdr je me demande comment il a réagit, il n'y connaît rien !

Aida - Je suis là !! Mon frère a choisit les plus beaux de tes bijoux.

Didi - Il a prit lesquels ??

Aida - Ce collier avec les boucles d'oreilles, cette paire de bracelets, pour les chainettes de pieds il veut que tu mettes les deux. Il a eu l'embarras du choix.

- Mdr Aida ? Tu es sure que c'est Amane qui a fait ce choix ?

Aida - Bon je l'ai un peu aidé, papa et ton oncle n'arrêtaient pas de se moquer de lui.

Didi - Hum, il est sure qu'il veut qu'elle porte les deux bijoux de pieds ? L'un est un peu plus lourd deh, est-ce qu'il peut ??

Aïssa - Ahhhh !!!

Aida - Mon frère peut tout pour sa femme !

J'ai donc mis les bijoux puis je suis descendue avec les filles. J'avais mon voile sur le visage donc je ne voyais rien, c'est Aïssa qui me guidait. Puis mon voile a été soulevé et j'avais Amane en face de moi, mon Dieu qu'il est beau ! Vêtu de cette tenue trois pièces blanche, en plus avec des motifs dorés on était accordés ! Il me fit un clin d'œil et un magnifique sourire que je lui ai rendu. Puis j'ai salué tout le monde nous nous sommes assit, enfin je me suis assise sur le tapis en face de lui qui était sur le canapé. Même si j'aime bien les cérémonies et toutes les traditions par contre je pense que c'est un peu de la discrimination envers les femmes. Car l'homme est élevé à un niveau trop important là pfff...

Braise de feuOù les histoires vivent. Découvrez maintenant