39

1.9K 342 35
                                    


- Habib...Attend..S'il te plaît...

Il s'arrêta un instant devant la porte d'entrée et se retourna vers elle, complètement brisé.

- Je ne te pardonnerai jamais ça.

Et il s'en alla laissant Sada en larmes dans le jardin de la maison. Elle avait reçu toutes sortes d'insultes venant de la famille d'Habib. La mère et la sœur de ce dernier l'avaient traité de tous les noms, mais seul les paroles d'Habib l'importait et il venait de l'achever avec ce qu'il venait de dire.

Asma - Lève toi ma fille aller.

- Han.. il..Je ne voulais pas le blesser je le jure.

- Oui je sais ma chérie je sais, mais s'il t'aime vraiment il te pardonnera, c'est normal il est en colère.

- Je lui ai..fais beaucoup de mal.

- Non, aller viens on entre.

Dans le salon personne ne parlait, Bachir était dans sa chambre au téléphone avec Abled Aziz qui lui expliquait la situation.

T. Oumou - Aujourd'hui tu nous a foutu la honte aux yeux de tous. J'ai toujours su que tu n'étais pas celle que tu laissais paraître, et aujourd'hui tu as prouvé que j'ai toujours eu raison.

Asma - Oumou comment peux-tu dire de telles de choses, c'est ta nièce après tout et son bonheur compte plus que tout !

- Ma tante a raison, j'ai déshonoré toute ma famille. Je...qu'est-ce que j'ai fais.

Aïssa - Tu as fais ce qu'il fallait c'est tout Sada, tu t'es longtemps voilé la face comme ça.

T. Oumou - Hey toi tu vas la fermer hein ? Tu...

Elle fit interrompu par son mari qui venait d'entrer.

- Oumou c'est assez, ce qui est fait est fait. Aatifah va voir tes grand-mères maintenant.

Elle alla les retrouver dans la chambre, sa grand-mère paternelle était très fâchée contre elle et ne manqua pas de lui faire savoir.

- Ce que tu as fais est malsain ! Comment as-tu pu faire ça à ton fiancé ? Quelle bassesse.

- Mamie...il..était entrain de mourir..sous..sous mes yeux... Et.. je.. Amane..

- Quoi Amane ? Tu l'aimes c'est ça ? Pourquoi avoir fait tout ça avec Habib alors hun ?

- Je voulais vraiment me marier avec Habib !

- Ferme ta bouche !

Sa grand-mère maternelle intervient pour calmer la situation. Après elles sortirent toutes dans le salon et Asma demanda à partir avec sa belle-fille parce que son beau-père n'allait toujours pas bien.

Asma - Je suis désolée que les choses se soient passées ainsi, mais nous les feront correctement une fois que l'état d'Aliou Kebe sera stable in sha Allah. Sadate allons-y maintenant, ton mari a besoin de toi.

En effet les choses se sont passées d'une manière très pour ne pas dire extrêmement imprévisible.

Quelques heures plus tôt.

- Je sais que ce je te demande est inconcevable et que c'est déplacé mais sache que je te supplie du fond de mon cœur. Si tu n'acceptes pas ma requête je ne me pardonnerais jamais et mon âme ne reposera jamais en paix ma fille. Je ne sais pas qui est le jeune homme que tu dois épouser, mais je sais que c'est mon petit fils que tu aimes car sinon tu ne serais pas là en ce jour si important. J'ai..j'ai fais une erreur et il faut que je la répare avant de partir.

Braise de feuOù les histoires vivent. Découvrez maintenant