Chapitre1: La pluie d'étoiles arrive

2.2K 82 39

#Wattys2016

Alexia frissonna en remontant le col de sa doudoune. Assise sur le dossier d'un des bancs du square, elle sentait le froid l'envahir. La rumeur du boulevard périphérique résonnait en sourdine par delà les façades de la cité. Le vent avait soufflé toute la journée et, même s'il avait fait chuter d'un coup la température, il offrait en récompense un ciel magnifique.

Alexia avait fait croire à ses parents qu'elle était descendue chez sa copine Karine pour réviser son brevet blanc. Une ruse à deux balles qui lui permettait d'être réunie avec tout son petit clan au pied de l'immeuble, le plus grand de la cité. Il n'était pas encore neuf heures du soir. La prochaine pluie d'étoiles filantes allait bientôt commencer, dixit Tom, le grand roux qui consultait fébrilement l'écran de son smartphone.


Adam avait terminé de rouler sa cigarette. Son visage d'adolescent s'éclaira soudain de rouge, alors qu'il aspirait la première bouffée d'un air professionnel. Alexia sentit une onde de crainte l'envahir. Si jamais son père la surprenait ainsi...
Elle avait pris des risques insensés pour venir ici. C'était la première fois qu'elle osait braver ainsi les interdits familiaux. Mais elle était passionnée par l'espace et ne pouvait pas rater cette pluie d'étoiles dont tous les médias avaient parlé...


Adam tira une nouvelle bouffée odorante et tendit soudain la cigarette vers Alexia, assise juste à côté de lui. La jeune fille secoua vivement la tête. Il n'était pas question qu'elle essaie. Rien que l'idée de fumer la révulsait. Adam haussa les épaules sans insister et déplaça son bras vers Tom. Le rouquin leva une seconde sa main du clavier de son smartphone, planta la clope entre ses lèvres et reprit sa recherche d'informations. Quelques secondes plus tard, il ouvrit le bec pour annoncer ce qu'il avait trouvé :

-- D'après le site de l'agence spatiale, cela devrait commencer dans moins de 5 minutes. Faut regarder vers l'est pour les voir arriver...

-- T'es marrant, toi... On fait comment pour trouver l'Est ?

La remarque venait d'Adam. Elle fit ricaner Karine.

-- Oh, l'autre ! C'est pas toi qui m'a dit un jour que tu voulais devenir astronaute ?

-- Je vois pas le rapport, rétorqua Adam, vexé. Je sais que le soleil se lève à l'est, mais il fait nuit noire...

-- Regarde au-dessus du bâtiment A, à gauche des antennes... Tu vois les étoiles en forme de casserole ?

Adam leva les yeux, mais tous ces points lumineux se ressemblaient. Pour ne pas passer pour un naze, il poussa un grognement qui se voulait convaincu.

-- Ah ouais... Tu parles de la grande constellation de Cassiopée, c'est ça ?

-- Mais non ! La Grande Ourse ! On dit aussi la Grande Casserole. C'est le truc carré avec une sorte de manche... Suis mon doigt... Tu vois ?

Adam ne voyait rien mais hocha la tête. Les autres scrutaient le ciel pour suivre les explications de Karine. Elle avait toujours des super notes en classe. La fortiche de la bande, quoi...

-- Si tu suis la ligne que font les deux étoiles au bout de la casserole, tu arrives à celle-ci à droite... Juste au-dessus du bâtiment B... OK ? C'est l'étoile polaire. Elle indique le Nord. Après, c'est facile: l'Est se trouve à 90 degrés sur la droite... Elles devraient arriver par là...

Alexia décida de ne plus quitter du regard la direction qu'indiquait Karine. Elle voulait être la première à les voir arriver.
C'était la troisième pluie de météorites en une semaine. Lors des deux premiers événements, des pierres étaient tombées sur Paris et sa banlieue, provoquant plusieurs blessés et même un mort. Un pauvre vieux qui n'avait vraiment pas eu de bol : on l'avait retrouvé chez lui, assis devant sa télé juste au-dessous d'un trou parfaitement circulaire qui ornait son plafond. Lancé à plusieurs milliers de kilomètres / heure, le projectile spatial avait perforé le toit de zinc, le faux plafond, le crane du vieux, puis son fauteuil, le plancher et avait fini par exploser deux étages au-dessous, après avoir allumé un incendie.
Depuis, tous les médias ne parlaient plus que des météorites. On allait y avoir droit encore deux ou trois fois dans le mois, rapport à un astéroïde qui venait nous faire un petit coucou, mais qui heureusement, n'avait pas l'intention de provoquer la fin du monde en nous percutant directement.

Des journalistes avaient dit que les scientifiques étaient prêts à payer super cher la moindre petite météorite qu'on pourrait ramasser, alors du coup, Alexia et ses potes s'étaient jurés de tout faire pour en dénicher une...
Chacun rêvait déjà à ce qu'il ferait de la récompense. Pour Adam, ce serait un billet pour Miami. Pour Tom, un nouvel ordi super performant. Pour Karine : une télé pour sa mère et de nouvelles fringues. Alexia ne savait pas encore ce qu'elle ferait de tout cet argent, mais ce serait forcément le début d'une nouvelle vie, loin de cette banlieue grise...


Un trait de feu illumina soudain le ciel, provoquant un hurlement général dans le petit groupe d'amis.

Pierres d'étoiles (Prix Wattys 2016)Lisez cette histoire GRATUITEMENT !