AFTER 5

5K 279 10

Cette journée ne s'est malheureusement pas terminée normalement.

Le soir, une invité arriva... La porte s'ouvrit, et là en face de moi se trouva Yasmine !

Yasmine : Haha, Mademoiselle s'est réconciliée avec Rabzo.

Moi : Qu'est ce tu fous ici ? T'as pas honte de toi hein !

Yasmine : Aucune honte !

Moi : Pardon ? Tu crois que je sais pas que tu fais doublette avec Wahil !

Yasmine : Pas besoin de me le dire, Rabzo me l'a déjà prévenue ! Et je suis venue te dire que tu n'a même pas interêt à tout poucave à Wahil ! Sinon ... Je sais ce que je ferai avec toi ma vieille.

Moi : T'es si pathétique ! J'te croyais toute hnine, pas le genre de meuf à faire un coup de travers à son mari.

Yasmine : Ton frère je l'aimais ok ? Jusqu'à en avoir vue plus de la part de Rabzo. Rien qu'en le voyant mon coeur a commencé à battre comme pas possible, tu comprends mademoiselle qui sait tout ! Et là, comme si de rien était, Rabzo reste en salle d'hôpital avec toi ! Salope, conasse !

Moi : j'te plains ! Dégage sors !

Yasmine : Ne t'approche plus de Rabzo !

Moi : Haha, elle est marrante elle. Azi, tu fais trop tièpe meuf, m'en ballek de Rabzo. C'est juste l'oncle de mon enfant !

Yasmine : Bah ça ne se voit pas, vous avez un autre lien entre vous !

Moi : Si tu l'dis.

Yasmine : Tu crois quoi ? T'as cru qu'il allait se bourrer la gueule, demander des petits conseils après t'avoir mis sur ce lit ! J'vais essayer de tout faire, pour qu'il m'aime ! Et tu l'auras pas ! Tu compte beaucoup pour lui, donc arrête de faire l'ignorante mademoiselle ! Salem, et si je vous vois encore une fois ensemble. W'Allah que j'vais te faire un coup de crasse ! Et t'as pas intérêt à dire quelque chose sur ma relation avec Rabzo à ton frère !

Oh mon Dieu, sur quelle personne est - t - on tombé ? Qui est cette personne, pour nous gâcher la vie ? Pourquoi mon frère ne peut - il pas trouver la vrai femme de sa vie. ? Et de plus il n'y a rien entre moi et Rabzo. Juste quelque sourire, quelque haine entre nous et Basta. Mais, la elle sort ces petites hypothèses; Rabzo lui demandais des conseils après m'avoir mis sur ce lit d'hôpital, il n'était pas du tout bien. Nous vivons dans la même maison, il vient me rendre visite. Il me fais même sourire parfois, et nous sourions ensemble. Ca me fais peur, que se passe - t - il entre Rabzo et moi ? Je n'ai pas envie d'y penser, car en plus de ça nous nous ne parlons plus du tout. Il a disparu y a une semaine.

Bref, après ces menaces prononcés, 2 jours passa. Et ma sortie se fit.

*****

Prête, ma mère vient me chercher avec Meisa.

Maman : Tu viens chez nous ?

Moi : Ah non Anne, tu sais bien que moi et mes frères ça s'est pas arrangé entre nous.

Maman : Ah s'tu l'dis mais tu viendras me rendre visite hein.

Moi : Bah ouai.

Meisa : Cool alors

Et nous sortîmes enfin de cette hôpital. Le vent fouetait mon visage. Je souffle un bon coup et je demande à Meisa où était Aydin. Elle m'a avoué qu'elle avait une petite nourrice qui est souvent là pour Aydin. Ensuite, nous montons dans la voiture de Meisa.

Moi : T'as le permis toi ?

Meisa : Oui.

Ma mère s'installe aussi. Très bisare qu'elle ai eu son permis quand même. Bref, après avoir déposé ma maman, nous allons direction la maison.

Chronique d'une flic qui se met dans la galère [Réécriture]Lisez cette histoire GRATUITEMENT !