Chapitre 11

1.5K 111 3

-On doit enquêter sur un éventuel assassin, Bob Harter . Il est employé de banque et il aurait tué un des clients qui réclamait qu'on lui rembourse de l'argent . Le crime à été commis le vendredi 19 septembre dans la soirée . N'ayant pas de preuve la police n'a pas pu le mettre en prison . C'est notre nouveau travail .

-OK et pour ce qui s' est passer tout à l'heure , euh en fait comme tu vois l'ambiance était.... tu vois quoi ?

-Oublions tous ça . Le travail , il n'y a que ça dans la vie ! Il faut déjà savoir où il est maintenant car il a quitté son poste lundi et plus personne n'a de nouvelles de lui . Pour ça , y faut demander à Maria . Je l'appelle .

-C'est bon , il est à Brooklyn , 5 ème avenue et on est chanceux car l'appartement d'en face est inoccupé . On emménage demain .

-Et après ?

-On s' infiltre chez lui , on trouve des preuves et voilà le travail !

-Mais on est pas sur d'en trouver !

-Bien sûr que si ! Ce n'est pas un tueur professionnel , il ne sait rien alors c'est sur qu'il a des preuves . J'ai déjà fait des centaines de cas identiques  et c'était toujours pareil .

-Si tu le dis .

Le lendemain ,

-Ouah , il est spacieux cet appartement ! Dit-il

-C'est qu'un appartement , de toute façon on ne restera que 3 jours au maximum .

-Quel coeur de pierre , j ' vous jure !

-Si t'es pas content retourne en taule !

-Calme toi holala

-Bon, tout tu restes ici , moi je descends et tu me préviens quand il sort OK ?

-OK

Je mets mon oreillette et sors . Il fait froid , on est déjà en hiver . Je déteste l'hiver . Tout est glacial .

-Il sort dit une voix dans mon oreille .

-Reçu .

Je le vois , c'est un bonhomme trapu , avec une barbe et des cheveux grisonnant . Je fais semblant de trébucher et glisse ma main dans la poche qui contient son portefeuille , je n'ai besoin que de sa carte d'identité alors je la sors discrètement et je lui rends .

-Excusez moi , tenez il est tombé .

-Ne vous inquiétez pas .

Il reprends sa route . Je remonte dans l'appartement .

-C'est bon je l'ai . On pourrait déjà le mettre en prison pour usurpation d'identité . Il a prit l'apparence de M.Charles Jackson , 58 ans et Britannique . Mais ce n'est pas suffisant , je vais le faire enfermer pour le meurtre !

-Tu en demandes toujours plus hein ?

-Qu'est ce que tu veux dire ?

-Rien..

-Y faut qu'on aille dans son appartement avant qu'il se rende compte de la supercherie , dépêchons nous !

-Ouai , ouai

Devant la porte de Bob ,

-Passe moi une des barrettes qui y a dans mes cheveux je suis occupée

-C'est coincé !

-Aie !

-C'est bon je l'ai . Qu'est ce que tu fais ?

-Je graisse la serrure pour la décoincer plus rapidement , et après y faut juste passer la barrette et ça se decoince . Hé hop ! De plus en plus facile !

-Pourquoi t'as pas utilisé un gadget ?

-Rien de mieux que l'ancienne méthode . Entrons .Tu ne touches à rien !

-Bien chef..

Il faut que je regarde sous son lit , rien . Alors dans la cuisine , j'ouvre les tiroirs , les placards mais rien . Je vais dans le salon , fouille son le canapé , dans la bibliothèque . Je pousse un livre et la bibliothèque s' ouvre sur un laboratoire .

-Hyaa !! Éric accourt

-Qu'est ce qui t'arrive ?!

-Regarde...

Des dizaines de cadavres gisaient , dans une puanteur nauséabonde .

-Il fait du trafic d'organes...J'appelle la CIA !........Ils seront là dans 10 m .

-Pourquoi as tu criée ?

-Juste quelques souvenirs .

-Dis moi lesquelles

-Pourquoi es tu intéresser ?

-Je ne sais pas ... je pense que je suis attirer par toi .

-Qu'est ce que tu racontes ?! Qui serait intéresser par moi , je ne suis qu'une fille désagréable , sans coeur et sans pitié .

-Bien sûr que non !

-Vas y , cite moi des qualités .

-..Tu es serviable , tu es attentionné , gentil , courageuse et intrépide . Tu es comme toute les filles .

-Je ne me voyais pas comme ça ...

La porte s' ouvre et apparaît le groupe d'intervention . Un peu plus tard , le traficant arrive et qu'elle n'est pas sa surprise face à ces gens armées jusqu'au dents qui l'attendent à l'entrée . Je dis à Éric :

-Affaire classée !
JE DEDIS CE CHAPITRE AUX VICTIMES DE CHARLIE HEBDO . SOUTENEZ LES EN POSTANT DES COMS

Espion un jour , espion toujours !Lisez cette histoire GRATUITEMENT !