Partie 1

8.9K 735 8

[RETOUR EN ARRIÈRE]

J'avais 10ans, ce soir la, Mama avait fait du couscous, donc Baba était rentré plus tôt du boulot.
Je regardais la télé avec Bilal, Mama était dans la cuisine, Baba triais ses papiers du bureau a table et Yasmina et Younes dormaient.
Vers 20h30, on avaient tous finis de manger, donc on partis tous se coucher.
Mais si on savait, cette nuit la on serait partis loin.
*02h*
*Je me rappelle de l'heure pcq'il y avait une montre dans ma chambre, et en ce temps maman m'avait appris a lire l'heure*
J'entends des grosses voix dans le salon, je me lève tout doucement pour voir ce qui se passe, mais je suis stopper nette par maman qui rentre dans ma chambre en furie avec Yasmina et Younes dans les bras et Bilal a côté.
Moi : Mama.. Il se passe quoi ?
Elle : Rien, tqt pas, tout se passera bien.
Bilal : Y'a qui dans le salon ?
Elle : Des méchants
PAAAAN
Premier coup de feu
On a tous sursauté..
Mama a ouvert la porte tout doucement.. Elle a sortis sa tête
Elle : Ne faites pas de bruit.
Elle mit Yasmina et Younes sous le lit et leur mis une couverture dessus.
Elle mit Bilal dans une armoire et moi elle me mit dans une petite armoire, celle dans laquelle je me cachais quand je jouais a cache cache avec Yasmina. Elle était pas très grande, mais j'y rentrais facilement.
Avant de fermer l'armoire, maman me fit un bisou sur le front
Maman : Vous êtes ma vie Shiam, maintenant vous être entre les mains d'Allah tout puissant. Il veille sur vous. Je vous aimes benthi. Mais promets moi de tout faire pour vivre.
Et elle ferma la porte et s'en alla..
J'avais horriblement peur, je me rappelle que les minutes que j'ai passé dans cette armoire me semblait interminable.
Quand soudain j'entends le bruit de la porte voler carrément.
Maman : Y'A PERSONNE ICI !
X : Si il y'a vraiment personne tu peux nous laisser fouiller trkl
Maman : NOON, ARRETEZ !
X2 : PUTAIN FAITE LA TAIRE.
Maman : JAMAIS. JAMAIS JE ME TAIRAIS.
BAAAAAM *le bruit d'une gifle*
Maman : Allah vous vois et il vous puniras
X2 : Vasy, c'est sa, va donc le retrouver
Bilal : NOOOON
J'entendis la porte de l'armoire s'ouvrir
X3 : J'croyais qu'il y avait personne ici moi
X2 : Toi la, ou sont les autres
Bilal : N*ke Ta mère
BAAAAM *une gifle*
Maman : LACHEZ LE. LACHEZ LE.
PAAAAAAN
Bilal : MAAAMAA
PAAAAAAAN
X : PUTAIN ABDEL T'AS FAIS QUOI LA ? C'était qu'un gamin
Mes larmes ont commencés a couler, je mettais ma main sur ma bouche pour m'éviter de crier.
Ils venaient de tuer ma mère et mon frère.
J'avait tellement peur qu'ils retrouvent Yasmina et Younes.
Je fessait que réciter la sourate que j'avais apprise avec Maman.
Mais tout ce passa très vite.
Younes se mit a pleurer, ils les ont donc trouver sous le lit.
X4 : On va quand même pas..
PAAAAAN
PAAAAAN
X2 : Quand on fait ce job, faut le faire bien. Il est quelle heure ?
X5 : 02h45
X2 : Azzy on dégage, le chef nous a dit de rentrer a 03h
X3 : On vérifie pas le reste ?
X2 : Pas la peine, il n'y a plus aucun endroit ou elle pouvait cacher des enfants de toutes façons.
Et ils sont partis.
J'ai attendus avant de sortir, j'avais peur de ce que j'allais voir.
J'avais peur de tomber nez a nez avec le corps de ma famille sur le sol.
De marcher sur leurs sang.
Mais je n'ai pas attendus longtemps, puisque j'entendis un gros BOUUM.
Plusieurs pas venaient jusqu'a moi.
Ils parlaient mais je me bouchais les oreilles pour ne rien entendre.
Lorsque la porte de l'armoire dans laquelle j'étais cachée s'ouvris.
Je me suis retrouver face a un policier
Policier : Y'A UNE PETITE FILLE ICI.
Et je vu plusieurs hommes venir vers moi.
Il me fit sortir de mon armoire, et par terre je vis le coeur de ma mere et de mes frères et soeurs.
Mes larmes ressortais de plus belle.
Les policiers me conduit vers la sortie, mais en passant vers le salon, je vis le corps de mon père qu'ils étaient en train de mettre dans un de leurs sac pour cadavre.
S'en était trop pour moi.
Ce fut le trou noir.
....
....
....
....
La suite fut très rapide
Je me réveilla dans une chambre d'orphelinat.
Tout les jours des policiers venaient me voir en me demandant si je me rappelais d'un truc, mais je ne leurs ai jamais adressé un mot.
Au bout de 6mois, ils ont laissés tomber.
Mais je n'ai jamais oublié le nom d'un des tueurs : Abdel.
Depuis ce jour, je m'étais jurée de devenir tueuse a gages (je regardais beaucoup de films), et de me venger.
Pour cela, je parlais très rarement ou quasiment jamais, je disais le strict minimum pour me faire comprendre. « Oui, Non, OK, Je sais... »
A 10ans, ma vie avait été gâchée, j'avais tout perdu.
[RETOUR AU PRESENT]

Sa fessait 4jours que je venais d'avoir 18ans, je savais que je devais bientôt m'en aller.
*Le matin*
Je me réveille sur les coups de 7h, les autres avaient deja commencée a parler pour rien dire.
Je ne me mêlais jamais a elles.
Je préférais rester sur mon lit, ou faire des recherches sur le chef mafieu de Paris plutôt que de parler inutilement avec elles.
Oui, j'avais pas oublier ma promesse, et je comptais bien la tenir.
*10h*
Je fus sortie de mes pensées par Anne *une des dames de l'orphelinat*
Anne : Shiam, Marie *La responsable* demande a te voir tout de suite
J'acquiesce et la suis dans le bureau de Marie.
Marie : Assied toi. Bon voila, tu sais que sa fais 4jours que tu as eu ta majorité, et compte tenue des règles de l'orphelinat, tu dois quitter l'orphelinat et aller vivre ta propre vie mtn.
Moi : Je sais.
Marie : Hum.. Nous avons cru bon d'achetés un petit appartement pour toi dans une citée a *****. Une voiture t'y conduira dans 2h, juste le temps de faire tes valises. *elle me remis les clés*. Et tiens 200euros, sa t'aiderais au moins a tenir.
Moi : Merci.
Marie : Tu sais Shiam, je pense qu'il faudrait que tu fasse un effort pour plus parler. Pour trouver un travail, sa sera compliquer si tu ne parle jamais. Mais bon, je pense que tu t'en rendras très vite compte. Sur ceux je te laisse aller faire ta valise.
Au fond, Marie avait tort, j'avais un plans bien déterminer de ce que j'allais faire. Et même les propos de Marie, ne m'aurait pas fais changer d'avis.
Je retourne dans la chambre pour faire ma valise.
Sa n'a pas pris beaucoup de temps, puisque je n'avais pas beaucoup d'affaire.
Inès : Alors Shiam, tu t'en vas ? Mdrrr, tu vas beaucoup nous manqués *sur un ton hypocrite*
Lucy : Tu te fatigue pour rien Inès, tu sais très bien qu'elle te répondra pas
Inès : Justement. Je parie que bientôt, on la retrouvera morte sous les points.
Les autres : MDRRRR
Je me contenta de prendre ma valise et d'aller m'assoir dans le jardin qui donnait sur la sortie.
Vous devez surement vous dire que j'aurais dû la répondre, ou certainement lui foutre une baffe en pleine gueule. Mais non, Inès est comme sa, elle aime bien faire la meuf qui clash tout le monde, elle parle pour rien dire, et je ne vois aucun intérêt a la répondre.
*12H30*
La voiture arriva.
Apres avoir entendu les 10.000 recommandations de Marie, et des autres femmes, je montas dans la voiture et direction ma nouvelle vie.
Après 2h de route, j'arrive enfin à ****.
Une citée comme toutes les autres quoi.
Cette citée sera le début d'une nouvelle vie.

Shiam - Tueuse à gages pour sa familleLisez cette histoire GRATUITEMENT !