Chapitre 9

494 27 0

Je laissai échappée un petit rire part ce que Alexis avait dit. Parce que en réalité je suis la seule à en avoir fait, mais que pendant une semaine quoi. J'ai appris pendant mes vacances à Marrakech. Bref, je prie l'arc et beaucoup de flèche. On sortit du magasin avec prudence tout de même. Problème que j'avais complètement oublié, nous avons plus de voiture. Comment on va se rendre en zone de quarantaine ? C'est bien la question. Et puis c'est bombe qui continue d'exploser à tout bout de champ !

-Faudrait se mettre à l'abri le temps que les bombes arrête de pleuvoir Dis-je
-Mais où ? C'est ça le problème. Dit Manon
-Vous avait remarqué que les routes sans égout en dessous d'elles s'écroulent ? Alors que celles avec non. Remarque Alexis
-Donc faudrait aller dans les égouts en attendant, je sais dans lequel on ne craint vraiment rien. Dit-je
-Allons y alors ! Dit Manon
-C'est à une heure en voiture donc à pied... Dit-je
-Pas grave on peut marcher. Dit Alexis
-Alors suivre moi ! Dis-je

On commençait à marcher pour aller à l'égout en pleine ville. Au bout d'un moment, il y a une sorte de maison planté au milieu avec des barrières électriques, en fait ils ont créé une sorte de péage. Sur la route on doit avouer qu'on voie le monde chamboulé... Des cris de partout, des gens tombé raide mort, les boutiques qui se faisait voler... La fin était bien et belle présente devant nos yeux. Je ne dois pas non plus vous cacher qu'on a dû déjà bien tirés sur une bonne vingtaine de zombies. En même pas une heure on devient des expert de la gâchette. Dans la rue on était un peu perdu on devait tirer dans tous les sens, des gens courir à droite et à gauche. Puis j'ai vu cette petite fille caché derrière une voiture qui était morte de peur. Mon reflex a été de la rejoindre pour lui porter mon aide. Je la portai et courus me réfugié avec les autres dans un immeuble. On coinça l'entrée et on s'écroula tous par terre car nous sommes tous fatigués.

Zombies attaqueLisez cette histoire GRATUITEMENT !