Chapitre 4

658 34 0


J'allume la télé pour suivre les informations. Puis je vue l'immeuble ou ma mère travaillé.

-Alexis, attrape la télécommande et monte le son, s'il te plait.

Alexis augmente le son de la télévision et m'apporte un thé vert avant de s'assoir à côté de moi.

Information :

La directrice de cette entreprise à demander d'évacuer les lieux et de rester chez soi. Elle à annoncer que le virus est devenu bien trop puissant pour le contrôler. Et elle s'inquiète de la réaction des autres villes est pays. Nous avons peur que les autres prenant la décision de nous enfermer pour leur bien.

-Oh non ! Que va faire ma mère !

-Calme toi sa se trouve elle est sur la route pour rentrer !

-Oui tu as raison je vais quand même l'appeler

Je me décale dans la cuisine pour ne pas trop entendre la télé. Ça sonne... Puis un horrible bruit d'explosion retenti et fit vibrer le sol tellement fort, que tout tombé.

-Alexis !

Un pot de verre me tombe sur la tête. Alexis venu en courant vers moi pour voir si j'allais bien. Il regarde ma tête.

-Tu es blesser je vais te soigner sa...

-C'était quoi !?

-On aurait dit un tremblement de terre... Mais toi sur le canapé je vais chercher la trousse de soins.

-D'accord

Je me mis sur le canapé et regard les dégâts dans la maison... Rien de très grave juste des objets tombers à premier vue. Puis je regarde la télévision.

Information: On ne s'est pas vraiment ce qui se passe ici au centre-ville mais fuir au plus vite d'ici tous les immeubles s'effondre ! Nous pensons réservoir des bombes des autres pays pour nous éliminer avec le virus !

Quand la journaliste dit c'est moi je restai choqué et je ne pouvais plus bouger ! Alexis revient avec la trousse de soins s'en savoir ce qu'il se passe.

-Y'a tout ce qu'il faut pour guérir ta petite plaie à la tête. Pourquoi tu fais cette tête ?

Je lui pointe du doigt la télévision.

-Oh merde ! Il faut qu'on part dans un autre pays et vite avant qu'il bombarde les maisons !

-Et ma mère ! On ne va pas la laisser !

-Alisone... Vue l'état de la ville je pense pas qu'elle soit encore en vie..

-Tu à raison...

Je me mis à pleurais dans ces bras. Alexis me serra dans les bras pour me réconfortait. Quand je fus calmé il soigna ma plaie.

-Qu'allons-nous devenir ?...

-Alisone il faut juste qu'on soit plus fort que tout ça...

-Alexis nous allons rester ici ?

-Non partons t'en qu'on peut encore !

-Je prends quoi ?...

-Le strict minimum pour le moment.

Puis je monte dans ma chambre pris un sac de randonner avec encore accroché dessus deux sac de couchages. Puis je commence à mettre des vêtements divers, dans la salle de bain je pris la deuxième trousse de secours et des serviettes de douche.

Zombies attaqueLisez cette histoire GRATUITEMENT !