18

19.3K 1.5K 1K
                                    

Le reflet du générique de fin du film pouvait être vu dans les yeux d'Akaashi alors qu'ils défilaient le long de l'écran de son ordinateur portable.

Se reposant, il tendit la main et interrompit le film qui était à l'écran.

"Alors, comment était-ce de regarder le film pour la millième fois?" Il y avait presque un soupçon de sarcasme dans sa voix.

Allongé à côté d'Akaashi, un Bokuto pâle et fantomatique sourit.

"... Bien ..." Bokuto recula et enfouit sa tête dans son oreiller. Il regarda dans la direction d'Akaashi. Il fallut un moment à Bokuto pour se concentrer sur lui.

Approchant son ordinateur portable, Akaashi passa son doigt le long du tapis de souris. Il regarda dans le coin inférieur droit de l'écran. 16 janvier, 18h40.

Akaashi fit une grimace solennelle et ferma l'ordinateur portable. Il bougea dans son siège et s'assit droit contre la tête du lit, puis baissa les yeux sur Bokuto.

Ses yeux fatigués étaient sur Akaashi. Il souriait.

Se forçant à un sourire, Akaashi inclina légèrement la tête.

"Pourquoi tu souris?" Il tendit la main et toucha le front de Bokuto. Il était froid au toucher - plus froid que la plupart. Akaashi ne tarda pas à retirer sa main, mais il y parvint discrètement.Il fallut un moment à Bokuto pour répondre, mais après un certain temps, il réussit quelques mots.

"... Je te remercie..."

"Ne t'inquiète pas pour ça." Un sourire penaud enroula les lèvres d'Akaashi. "Je sais que tu aimes ce film." Il baissa les yeux sur Bokuto en disant cela, et détourna les yeux peu de temps après. Quelque chose lui disait que ces mots n'étaient pas destinés au film, mais Akaashi repoussa cette pensée.

Il se tordit le corps pour atteindre la boîte de Pocky qui était posée sur le comptoir. Il l'ouvrit et en sortit un.

"tu en veux un?"

Bokuto hocha la tête et tendit un bras vacillant. Akaashi le plaça entre ses doigts, et Bokuto ramena sa main pour tenir le biscuit contre lui. Il le tint contre son nez avec une certaine difficulté et respira l'odeur de fraise, puis laissa tomber son bras. Il toucha le baton rose légèrement, le fit tournoyer en tremblant entre ses doigts et l'étudia, mais il ne le mangea pas.

Akaashi remit la boîte sur le comptoir et souffla doucement.

"J'ai l'impressionque tu es plus attaché à ce bâton de Pocky qu'à moi..."

Bokuto leva les yeux, surpris, et baissa les yeux sur la collation dans ses mains. Il fallut du temps aux mots d'Akaashi pour l'atteindre, mais quand ils le firent finalement, son visage s'illumina alors qu'il éclatait de rire.

C'était le son le plus faible qu'Akaashi ait jamais entendu.

"Ah, j'ai enfin dit quelque chose de drôle." Akaashi rit avec Bokuto, croisant les bras dans le processus. "Je t'ai dit que j'avais mes moments de temps en temps."

Le rire de Bokuto s'éteignit et il ferma les yeux.

"Enfin..."

"Je prends ma retraite maintenant." Le gloussement d'Akaashi avait été traîné pendant quelques secondes de plus avant que lui aussi ne se calme.

Ils restèrent sans voix en compagnie l'un de l'autre pendant plusieurs minutes avant que Bokuto ne prenne la parole, sa voix sonnant comme rien de plus qu'un simple murmure.

In another life [bokuaka]Là où vivent les histoires. Découvrez maintenant