23.1K 1.7K 779
                                    

Le bruit de leurs chaussures grincant contre le sol du gymnase était tellement mélancolique, cela a permit à Akaashi de prendre un moment et à se remémorer de bons souvenirs, comme si cela le ramènerait dans le temps où il jouait au volley-ball tous les jours après l'école.

 Au bout d'un moment, il ouvrit les yeux et soupira, puis traversa le terrain jusqu'au filet. Il avait apporté son propre ballon de volleyball, juste au cas où ils n'auraient pas pu en avoir dans la salle.

"Quelle était t'as position quand tu jouais?" Demanda Bokuto à haute voix, retirant finalement ses mains de son pull gris. Sa tête était penchée en arrière alors qu'il inspectait le gymnase.

Akaashi a fait rebondir le ballon deux fois sur le sol. "j'étais passeur. Toi?"

Bokuto sourit. "J'étais le capitaine de l'équipe et l'Ace." Il donna une position bizzare à son bras, comme s'il faisait une pointe. 

"Tu pense que tu pourrais me faire des passes?"

"Bien sûr."

Akaashi et Bokuto entretenaient une sorte de communication silencieuse l'un avec l'autre. Ils avaient une relation étrange, c'est le moins qu'on puisse dire. Akaashi répondrait froidement à ses questions, avec peu ou pas d'émotion, mais Bokuto chérissait ces réponses et rétorquait avec beaucoup d'excitation dans sa voix. 

Il ne semblait pas s'offusquer facilement. Bokuto était très différent de tous les autres qu'Akaashi avait rencontrés avant lui.Là où la plupart des gens se renfermait, Bokuto s'est accroché et n'a pas lâché prise, étant aussi persévérant qu'énergique. C'était très troublant. Akaashi se détourna et fronça les sourcils.

Je ne lui aurais pas donné mon numéro s'il n'étais pas un patient ...

Le noiraud a fait de nouveau rebondir le ballon et s'est mis en position.

"Tout cela est tellement nostalgique." La voix de Bokuto était remplie d'excitation. Il recula de plusieurs pas pour se préparer à sauter. Mentalement, il était plus que prêt à faire des smashs, mais physiquement il ne l'étais pas.

Bokuto a raté les passes d'Akaashi douze fois.

"Mer-merde." Sa frustration a été démasquée. "S'il te plaît, lance m'en encore une autre!" Il lança le ballon à Akaashi.

Il n'y a pas moyen de t'arrêter, n'est-ce pas? Prenant le ballon dans ses mains, Akaashi visa l'emplacement approximatif de l'endroit où Bokuto lancerait le ballon. Il voulait qu'il le smash au moins une fois de peur que Bokuto ne fasse une attaque de panique induite par la haine de soi.

En regardant Bokuto courir vers le filet, Akaashi a parfaitement envoyé le ballon. Cela l'a ramené à ses jours de lycée. Maintenant, il ne restait plus qu'a espérer que Bokuto le frapperait.

Le son de la paume de la main de Bokuto se plaçant contre la balle ressemblait beaucoup à une explosion. Akaashi tressaillit. Cela faisait si longtemps qu'il n'avait pas entendu quelque chose d'aussi fort. 

C'était incroyable.

"Ha! T'as vu ça Akaashi?!" Bokuto était plein d'émotion. Il était en plein émerveillement. "Je l'ai parfaitement renvoyé tout à l'heure! Cette passe était parfaite!" Sans hésitation, il a couru à travers le terrain pour récupérer le ballon.

Akaashi savait que courir n'était probablement pas la meilleure chose que Bokuto devait faire, mais il n'en dit rien. Le ballon lui a été renvoyé, et encore une fois, il s'est remis à lancer le ballon pour Bokuto.

Après trois sets, il y a eu un autre smash, et une autre acclamation de l'ancien capitaine d'équipe. Akaashi haussa les sourcils.

"Impressionnant." Il regarda la balle rouler un peu plus loin d'eux et s'attendait à voir Bokuto la suivre, mais à la place, il ne vit rien. Il reporta son attention sur le seul autre dans la pièce.

Bokuto regardait au loin au-delà du filet, son visage portant une expression confuse. Après un moment, tranquillement, il parla.

"Ils ... ne sont pas vraiment là, n'est-ce pas?" Les mots quittèrent sa bouche à contrecœur.

Akaashi regarda dans la direction où Bokuto regardait. Personne. Ils étaient les deux seuls dans le gymnase. Il enfonça l'ongle de son pouce dans le côté de son index et retourna son regard vers Bokuto.

"Non ils ne sont pas vraiment là." Il a dû se forcer à dire les quatre mots.

Bokuto fit un "Okay" avant de reculer de plusieurs pas. "Tu peux m'en lancer une de plus?"

"Bien sûr." Akaashi hocha la tête une fois, et c'était tout ce que Bokuto avait besoin d'entendre avant de s'enfuir pour récupérer le ballon.

________________________

In another life [bokuaka]Là où vivent les histoires. Découvrez maintenant