71.4K 2.6K 3.3K
                                    

Cela faisait quelque temps qu'Akaashi avait mis le pied dans cet hôpital.

C'était un endroit triste pour lui, un endroit qu'il n'aimait pas, mais un endroit qu'il était obligé de visiter. Les parents d'Akaashi avaient l'intention de le faire devenir interne dans un hôpital voisin, afin qu'il puisse avoir plus de détails qui rendraient bien dans son CV, à des fins futures.

Souvent, cependant, Akaashi était en désaccord avec ses parents, mécontent des suggestions qu'ils lui avaient faites. Mais en fin de compte, ils le pousseraient à accomplir la tâche qui lui avait été imposée, et d'une manière ou d'une autre, il le ferait.

En demandant son chemin ici et là, le jeune homme faisait peu ou pas d'efforts pour savoir où il pouvait aller pour s'inscrire. Il s'en moquait, ou ne pensait simplement pas qu'il s'en soucierait dans un proche avenir. Akaashi n'était pas heureux d'être là où il se trouvait actuellement, mécontent de ce qu'il faisait. Il perdait son temps à demander quelque chose dont il ne voulait pas du tout.

Pointant son doigt au bout du couloir, une petite infirmière donna le chemin d'un autre bureau à Akaashi, où il pourrait trouver plus d'informations sur le sujet. D'une manière molle, il la remercia et continua son chemin, passant à coté de plusieurs chambres en le faisant.

Ses yeux étaient fixés devant lui. Il n'a regardé dans aucune des pièces. Il ne voulait pas. Il saviat que ça lui ferait mal s'il le faisait.

Akaashi ferma les yeux et soupira, s'arrêtant au milieu de son pas, ouvrant les yeux juste à temps pour éviter d'entrer en collision avec quelqu'un.

Un médecin - non - juste une autre personne.

Akaashi se retourna, s'excusant platement avant de continuer son chemin à travers le long couloir. Un "Tout va bien" pouvait être entendu derrière lui, mais il s'est vite évanoui dans l'air alors qu'Akaashi continuait d'avancer.

Est-ce que je veux vraiment faire ça?

Son regard s'était perdu devant lui, indifférents au bureau d'information à plusieurs mètres de lui.

Non, vraiment pas.

Immobile, Akaashi resta en place pendant un certain temps, ses jambes refusant de le faire avancer plus loin. Les gens passaient à côté de lui, autour de lui, dans les deux sens du couloir, mais personne ne semblait le remarquer. Il se tenait là, hésitant, indifférent, invisible.

Insensible

Il est immobile en place en silence. Personne n'était dérangé par lui, alors il se tenait là. Il leva une main pour pousser dans ses cheveux noirs, et lentement, sa tête tomba en avant. Akaashi fixa ses chaussures.

Qu'est-ce que je suis en train de faire?

Cette pensée secoua son esprit.

Pourquoi je suis venu?

Une autre personne passa dans le couloir, au début avec une marche normale, puis a ralenti progressivement à mesure qu'elle s'approchait. Sa marche ralentit alors et s'arrêta net devant le noiraud, et c'est alors qu'Akaashi prit conscience du nouvel individu qui avait envahi son espace personnel.

Même en ayant les yeux rivés au sol, Akaashi pouvait voir une de ses mains se tendre vers lui.Il se retira et leva les yeux."Oh- tu peux bouger." Il sourit dans la direction d'Akaashi, ses yeux jaune vif attrapant les siens. C'était le même type qu'il avait failli bousculer... Peut-être qu'il était resté dans le couloir et avait vu Akaashi passer d'une marche rapide à un arrêt soudain. Il venait de prendre conscience d'à quel point cela serait bizzare pour certaines personnes.

"Y a-t-il quelque chose qui ne va pas avec le fait que je sois debout ici?" Akaashi demanda sincèrement.

"Non je ne pense pas." Il ramena sa main à ses côtés. "Pourquoi tu t'es arrêté si soudainement? Est-ce que ça va?"

"Je vais bien. J'étais juste en train de réfléchir." Akaashi cligna lentement des yeux.
M

"A quoi?"

Un poseur de question. Comme c'est passionnant.

"A cet hôpital. J'ai réalisé que je ne voulais plus venir ici."

L'homme qui se tenait en face d'Akaashi s'est penché sur sa jambe gauche. "t'es malade? Tu t'en vas ?"Akaashi regarda fixement l'étranger.

"Non, je ne suis pas malade, mais cet endroit me donne l'impression de l'être." Sa réponse était froide, mais elle ne semblait pas couper l'humeur agréable de l'autre.

"Je ressens la même chose à propos de cet endroit, honnêtement." Il fit une pause. "Si t'es pas malade tu dois partir bientôt, alors."

"Ouais." Akaashi se déplaça, regardant vers la direction d'où il venait.

Il n'avait aucune envie de rester là où il était. Sa seule intention était de partir. Au pire, il dirait à ses parents que les gens de l'hôpital étaient trop occupés par tout le reste pour s'occuper de lui. Il a alors commencé son chemin sans même un dernier regard dans la direction de l'autre garçon. "Au revoir."

"Hey hey hey!"

Akaashi tourna la tête. "Quoi?"

"Comment tu t'appelles?"

Pourquoi voulait-il connaître son nom? Il ne lui servirait a rien de toutes façons puisqu'ils ne se reverraient pas.  L'étranger aurait pu être un patient de l'hôpital pour le peu que ce qu'Akaashi savait, et la dernière chose dont il avait besoin était une connaissance maladive à ajouter à sa liste déjà courte d'amis.

"Tu n'as pas besoin de savoir."

Le garçon en face de lui a bien réussi à cacher l'air offensé qui a fait surface sur son visage. 

"Je comprends. Mais, moi je m'appelle Bokuto."

Akaashi lança un regard las en direction de Bokuto, fit un signe de tête et continua son chemin jusqu'à ce qu'il soit hors du bâtiment.

_________________

In another life [bokuaka]Là où vivent les histoires. Découvrez maintenant