Chapitre 56 - James

27 6 4
                                    

La chaleur d'aujourd'hui est écrasante, nous ne sommes pas encore en été mais le mercure affiche déjà trente degrés. Jenny nous a invités chez elle, pour profiter de sa piscine. Nous nous retrouvons alors tous sur sa terrasse, en maillot de bain. Matias, Ayden et moi faisons un foot improvisé avec un ballon destiné à la piscine. Quant aux filles, Anna et Jenny sont en train de se prélasser au bord de la piscine à discuter du permis de conduire qu'Anna va bientôt passer.

Ma copine va bientôt fêter ses dix-huit ans et elle pourra enfin goûter à la liberté. Elle aura une voiture dès qu'elle aura passé son permis de conduire, ce qui sera bien pratique je l'avoue.


Nous passons une après-midi sans prise de tête, juste entre nous. Je vois malgré tout qu'Ayden est un peu ailleurs. J'essaie de savoir à quoi il pense et il m'en parle bien plus facilement que je ne l'aurais pensé.

Le fait de ne pas pouvoir être avec Maria en même temps qu'il voit Anna lui pèse. Je peux le comprendre, ce n'est pas drôle d'être avec ses potes qui ne s'entendent pas avec sa copine. Je n'imagine pas ce qu'il doit ressentir.

J'espère néanmoins qu'Anna pourra reparler un jour à Maria puisque ce serait bien de pouvoir se faire des soirées en couple. Ayden est toujours entre nous deux sinon, et ça ne doit pas être drôle tous les jours.

Alors qu'Ayden me raconte sa relation avec Maria, Matias nous rejoint et nous en discutons tous les trois. Il prend l'histoire en cours de route, mais ce n'est pas grave, il comprend quand même de quoi nous parlons. Matias lui conseille alors d'avoir une conversation à tête reposée avec Ayden afin de voir s'il pense que sa petite amie serait prête à parler avec Anna ou non.

Nous continuons à échanger à propos de nos copines mais rapidement nous dévions vers des sujets plus « masculins » en parlant de jeux vidéos.


Ayden s'éclipse ensuite et je le vois s'éloigner pour parler avec Anna. Je les laisse tous les deux, ne voulant pas interférer dans leur conversation. Le ton n'a pas l'air de monter et lorsqu'ils nous rejoignent à nouveau, ils ont l'air satisfaits. Anna se faufile à mes côtés et dépose un baiser sur ma joue.

Je ne lui pose aucune question, je sais qu'elle me racontera plus tard. Notre meilleur ami semble s'être libéré d'un poids, le soulagement se lit sur son visage et je suppose alors qu'Anna lui a donné son total accord quant à sa relation avec Maria. J'imagine également qu'ils en ont longuement parlé.


Alors que nous rentrons chez moi, le bus est calme et contraste avec le volume de la musique dans nos oreilles. Nous partageons les écouteurs et c'est Anna qui choisit la playlist. J'aime ces petits moments rien qu'à nous deux. Elle a de bons goûts musicaux et je dois dire que je la conseille plutôt bien lors des nouvelles sorties.

– Ayden m'a demandé de parler avec Maria, déclare-t-elle sans préambule.

– Et... tu en dis quoi ?

– J'en dis qu'il serait peut-être temps que nous ayons une petite discussion elle et moi. Ça a trop duré, j'aimerais vraiment comprendre pourquoi et comment nous en sommes arrivées là, elle et moi. Et puis, je lui dois bien ça à Ayden... Il a l'air heureux avec elle, de ce qu'il m'a dit, ça a l'air sérieux.

– Oui, je crois aussi. Eh bien, je suis content qu'Ayden soit venu t'en parler.

Je lui souris, elle fait de même et ajoute :

– Ouais, vous en avez déjà parlé c'est ça ? Bon, je le savais mais j'étais pas prête... Enfin je voulais pas la comprendre je crois... Mais aujourd'hui, je me rends compte que c'est peut-être à moi de faire le premier pas.

On n'oublie pas [Publié en auto-édition]Là où vivent les histoires. Découvrez maintenant