#1 Miroir

242 20 39
                                    

🌍🦉

Le jeune homme cherche un briquet dans la poche de son pantalon bouffant. Il a ramené son futal de Katmandou l'été passé, et maintenant qu'il est rentré à Londres, il n'a plus un ronds en poche.

Plus de briquet non plus, de toute évidence.

De l'ombre, une flamme émerge soudain, après le craquement caractéristique d'une allumette.

La flamme éclaire la ruelle, et l'homme qui tient l'allumette. Si tant est que ce soit un homme. Il n'est pas grand, mais il prends de la place, surtout par son charisme, mais aussi par sa carrure. Ses yeux semblent ne dégager aucune lumière, à part un éclat d'argent furtif.

Sa peau est semblable aux statues de cires que l'on peut voir chez Madame Tussaud. Encore un peu et il pourrait fondre, semble-t-il.

L'humain approche le petit cône fourré d'herbes de la flamme, et lorsque cela commence à se consumer, il tire une bouffée.

"Cela faisait longtemps que je ne vous avais pas vu, m'sieur Az'.
-Comment ça va, Shad'?
-Ben ça va... Il fait meilleur maintenant, on est presque au mois de mai. Les nuits sont moins froides."

Le dénommé Az' regarde un d'un peu plus près l'allure du jeune Bill Shadwell. Il avait maigri.

"Tu as des clientes, ses temps-ci?
-Bof... J'ai du me rabattre sur des clients." Il haussa les épaules. "Ne me regardez pas comme ça, les deux me vont. Ils paient mieux, aussi."

L'étrange apparition sortit son portefeuille de sa poche de manteau et lui tendit une petite liasse de billet.

"De quoi être tranquille quelques temps. Tu devrais plutôt valoriser tes dons de sorcier, au lieu de faire ça. Mais pour ça, faudrait arrêter la fumette."

Cela le fait rire. C'est plutôt déplaisant.

"Allez, merci m'sieur Az'. Je vous suis à votre librairie?
-Pardon? Hors de question! Trouvez-vous un hôtel pas trop miteux et prenez une bonne douche!"

L'allumette s'éteignit, et la ruelle était étrangement vide. Bill frissonna.

⛅🐍

Un frisson parcouru l'échine d'un ancien archange pressé. Il arpentait le paradis à la hâte. Il était déjà en retard à son meeting et envisageait sérieusement d'emprunter l'un de ses ridicules vélo à moteur mis à disposition.

Oh, mauvaise idée... Il entendait déjà une petite voix dans sa tête qui ressemblait étrangement à celle d'un démon de sa connaissance se moquer de son manque d'agilité avec ce genre d'engin.

Ce n'était pas le jour pour se faire remarquer.

Il entra dans le bureau de Belzébuth tout essoufflé. Iel n'y étais pas. Dans un coin, Dagon triait des dossiers.

"Oh... Salut, Dagon?
-Tiens, Crawly. Tu ne devais pas venir demain?
-... Demain."

L'ange préposé à l'administration consulta les fiches devant elle.

"Attends je vais vérifier... Excuse-moi, j'ai un mal de fou à m'y retrouver. Depuis quelques temps, la mode est au changement de nom... On a tous changé de nom après la Guerre, je sais, mais au bout de six milles ans, pas mal de gens commencent à se lasser, et me voilà avec des tonnes de dossiers..."

Raphaël se retint de souligner qu'elle l'avait désigné par un deadname. Il avait toujours eu de l'avance, et son nom d'après-guerre l'avait lassé dès le premier siècle avant Jésus-Christ, pour passer par Crowley, puis pour revenir à Raphaël depuis la Renaissance, ce qu'il préférait définitivement.

Only YesterdayLà où vivent les histoires. Découvrez maintenant